Dernière minute :

A l’épreuve des "effets secondaires" de la présidentialisation
mardi 7 mai 2019

A-t-il fini d'enfiler le costume de Président de la république ? De 80 millions estimatifs que sont les Congolais, seul un d'entre eux justifie de l'expérience de la fonction pour donner une réponse adéquate.

Mais, toujours est-il que du haut de ses désormais plus de cent jours à la cime de l'Etat, Félix-Antoine Tshisekedi semble avoir réalisé le gros de sa mue. L'implacable mécanique de transmutation présidentielle est en train de faire son œuvre.

Qui s'en plaindrait si cette métamorphose allait dans le bon sens ? Qui trouverait à redire si chaque jour qui passe, le fils de feu le commandeur des opposants zaïro-congolais incarnait le pouvoir…suprême ? Un pouvoir que l'UDPS a appris à abhorrer au nom de l'anti-mobutisme, mué mécaniquement, voire machinalement en anti-kabilisme parfois primaire.

Pas sûr que cette opposition quasi-religieuse à tout ce qui ressemblait de loin ou de près aux ors et lambris des palais de la République ait aidé la formation tshisekediste à s'ériger en parti de gouvernement.

Seulement voilà, il appartient au chef de l'Etat de se battre contre certains effets secondaires de la nécessaire présidentialisation. Parmi ceux-ci, la tendance à s'enfermer ou à se laisser enfermer dans une tour d'ivoire, le repli nombriliste, l'inclination vers le pouvoir vertical et/ou solitaire …Bref la tentation de personnalisation du pouvoir.

Devrions-nous mettre les bruits sur le "le brin de coup de froid" avec Vital Kamerhe sur le compte -le passif ?- des prémices des effets secondaires du changement inhérent à la fonction ? Une réponse sans nuances à cette interrogation serait prématurée.

Il n'en demeure pas moins que la très longue jurisprudence de l'exercice du pouvoir renseigne qu'en général les " histoires d'amour "- même de raison- ne durent pas. La potion estampillée " Fatshivit " contient-elle suffisamment d'antidote à cette quasi loi d'airain ? Cette interrogation fzit partioe de grosses questions du quinquennat en cours. José NAWEJ
Des comptes à Fatshi ? Oui, mais…
mercredi 26 juin 2019

Une lapalissade qui vaut le coup : y-a-t-il un pilote dans l'avion estampillé RDC ? La réponse est oui. Mille fois oui. Il s'appelle Félix-Antoine (...)
lire la suite
Un royaume divisé contre lui-même…
mardi 25 juin 2019

Croyants devant l'Eternel, les Congolais ont la religion chevillée au corps. Au cœur ? Là, c'est un tout autre débat. Et lorsque le premier d'entre (...)
lire la suite
Ultime revue de troupes à Kingakati
lundi 24 juin 2019

Le Pape, combien de divisions ? Question du numéro 1 soviétique Joseph Staline au Premier ministre français d'alors, Pierre Laval, qui lui (...)
lire la suite
Ces ministères-clés rangés dans la catégorie "soldes"
vendredi 21 juin 2019

Dites-moi quels ministères vous négligez, je vous dirai quel type de pays et de dirigeants vous êtes. En RDC ? C'est archi-connu. Les ministères (...)
lire la suite
Morsi et la realpolitik
jeudi 20 juin 2019

Mohamed Morsi n'a pas trouvé beaucoup d'avocats pour plaider sa cause. Mais, une fois décédé, voilà que des voix s'élèvent à travers le vaste monde- en (...)
lire la suite
Chrono aussi pour Ilunga !
mercredi 19 juin 2019

A ceux qui l'auraient oublié, un rappel. La RDC a un nouveau Premier ministre depuis le 20 mai 2019. Cela fait donc un mois à un jour près. Mais (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Accord CACH-FCC : Vivement le service après-vente !

Trêve, cessez-le-feu, armistice ? L'avenir le dira. Le principal est de faire bon usage de cet arrêt d'hostilités entre combattants de l'UDPS et militants du PPRD. Un temps tout indiqué pour les (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting