Dernière minute :

Revisiter les "crimes", une vraie boîte de Pandore
mercredi 8 mai 2019

Des voix s'élèvent au sein de l'opposition et apparentés Réécrire l'histoire des "crimes" commis ces vingt dernières années en terre rd congolaise. En somme, faire la lumière sur toutes les atteintes gravissimes aux droits de l'homme.

Voilà une proposition frappée du sceau de "générosité", d'altruisme, de lutte contre l'impunité…Bref, une initiative teintée de sentiment noble. Quand on pense une seule seconde au calvaire enduré par les victimes et à la douleur de leurs proches, on ne peut que souscrire à pareille démarche.

Un bémol, cependant, à cette commisération somme toute naturelle. Ce hic est à trouver dans la notion d'opportunité si chère aux juristes, si déterminante en politique.

En l'occurrence, est-on sûr que ce regard inquisitoire dans le rétroviseur consoliderait les bases de la cohésion nationale et renforcerait la stabilité du pays ? En plus, limiter le champ d'investigations aux seules 20 dernières années équivaudrait à donner à penser qu'avant cette période le Congo-Zaïre était un paradis en matière de droits de l'homme .

Ces deux décennies correspondant aux années Kabila, l'exercice aurait les allures du procès du seul Régime Kabila. De là à penser qu'il s'agirait d'une démarche politique, il n'y aurait qu'un pas. Encore que dans cet intervalle, les "saints"d'aujourd'hui ne l'étaient pas forcément hier.

D'où ces questions inspirées par la notion d'opportunité. A savoir ce que gagnerait le pays à rouvrir des plaies que tente de panser en ce moment le compromis entre la frange historique de l'opposition incarnée par l'UDPS et le camp nationaliste -kabiliste représenté par la composante majoritaire du FCC. Et la décrispation ambiante dans tout cela. S'en trouverait-elle renforcée par une initiative qui va forcément cliver le pays ?

En somme, nous nous trouvons là face à une thérapie plus dangereuse que le mal qu'elle est censée soigner ! Une vraie boîte de Pandore que la notion d'opportunité ne saurait conseiller d'ouvrir ! José NAWEJ
Enième retour sur la scène internationale
mercredi 12 février 2020

Pourquoi bouder notre plaisir quand la RDC est élue -par acclamation comme c'est quasiment la règle - à la première vice-présidence de l'Union (...)
lire la suite
La justice, rien que la justice
mardi 11 février 2020

Encore en construction, les sauts-de -mouton mènent déjà aux cours et tribunaux. Trêve de digression de métaphore. La controverse autour de (...)
lire la suite
Le pouvoir judiciaire en question
lundi 10 février 2020

Dans la haute magistrature, une page vient de se tourner. Ou d'être tournée. C'est selon. En tout cas, avec la nomination des hauts magistrats, (...)
lire la suite
L’Eglise dans le monde et le monde dans l’Eglise
vendredi 7 février 2020

Il ne croyait pas si bien chanter ce choriste chrétien qui a trouvé l'Eglise dans le monde et le monde dans l'Eglise. Cette chanson est comme (...)
lire la suite
Seul devant sa conscience
jeudi 6 février 2020

A l'UDPS, la tendance est à présenter le meeting commémoratif du 38ème anniversaire du parti prévu théoriquement ce 15 février, comme un événement (...)
lire la suite
Rassurons les investisseurs
mercredi 5 février 2020

Séduire les investisseurs. Un exercice existentiel auquel s'adonne le Premier ministre présent au pèlerinage annuel des miniers au Cap, en Afrique (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Encore et toujours deux Lamuka en un

Porte-parole constitutionnel de l'opposition ? Le tandem Katumbi -Bemba est preneur. Un modus operandi sur la base du tourniquet serait même dans le pipeline. Deux ans pour l'un et autant de (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting