Dernière minute :
A L’AFFICHE LORS DES JOURNéES PORTES OUVERTES A L’ANAPI
Les agents de l’ONEM exhortent les demandeurs d’emploi à recourir à leurs services
mardi 14 mai 2019

L'Office National de l'Emploi (ONEM) vient de participer aux journées portes ouvertes, organisées du jeudi 9 au samedi 11 mai au siège de l'Agence Nationale pour la Promotion des Investissements (ANAPI), dans la commune de la Gombe. A travers son stand érigé dans l'enceinte de cet établissement public, l'ONEM a vulgarisé ses différents services auprès d'un public nombreux et diversifié. Reportage.

Logé parmi une vingtaine de tentes alignées à la queue leu leu dans l'enceinte de l'ANAPI, le stand de l'ONEM attire du monde. A 10h05 lorsque nous arrivons sur le lieu, nous sommes aussitôt accueillis par une quadragénaire, coiffée d'une casquette blanche et portant un tee-shirt de la même couleur sur laquelle étaient gravées les initiales de l'ONEM. "Approchez-vous et venez nous poser toutes vos questions", nous déclare tout gentiment la dame, esquissant un joli sourire.

Comme elle, quatre autres agents de l'ONEM, portant la même tenue, reçoivent tour à tour les visiteurs qui se présentent devant leurs yeux. Leur tendant des dépliants sur leur entreprise, ils les briefent sur la nature de leur établissement et les services qu'il rend à la société.

"L'ONEM est un service public qui s'occupe de l'emploi en République démocratique du Congo. Institué par la loi du 16 octobre 2002 portant Code du travail, il fonctionne sous forme d'un établissement public à caractère technique et social, doté de la personnalité juridique et de l'autonomie financière et administrative. Créé en effet en 2002, il n'a commencé à fonctionner qu'en 2003", nous explique Pierre Pangapanga, le conseiller juridique de l'ONEM.

UNE REPONSE AU CHOMAGE

"Ce service a vu le jour dans un contexte de marasme économique, d'autant plus qu'il fallait trouver dans l'immédiat une solution à la très forte demande d'emplois. Nombreux sont, en fait, des diplômés qui sortent de l'université et qui tardent à trouver du boulot. L'ONEM se présente comme une réponse à leur quête", commente à ce propos une de ses collègues qui suivait la présentation.

Diplômée de l'Institut facultaire des sciences de l'information et de la communication (IFASIC), Mme Micky Kingwaya preste à l'ONEM depuis huit ans. Elle assure, pour le moment, la fonction de chargée de communication. Pour elle, ces journées portes ouvertes sont une opportunité pour éclairer la lanterne de nombreux jeunes diplômés en quête d'emplois.

"L'ONEM se révèle comme un acteur majeur dans le domaine de l'emploi et des ressources humaines. Il offre ses services aux demandeurs d'emploi, aux employeurs et au gouvernement congolais. L'ONEM fait ainsi office d'intermédiaire entre les demandeurs et les offreurs d'emploi. Il vise à promouvoir l'emploi, mais également à réaliser, en collaboration avec les organismes publics ou privés intéressés, l'organisation du marché de l'emploi", précise Mme Micky Kingwaya.

"L'ONEM, poursuit Pierre Pangapanga, réalise les activités d'accueil, d'entretien psychotechnique d'orientation et d'enregistrement de demandeurs d'emploi. Il fait des prospections des offres d'emploi et de placement de demandeurs d'emploi, tout en organisant des formations qualifiantes des demandeurs d'emploi".

QUID DE LA CARTE DE DEMANDEUR D'EMPLOI ?

C'est dans cette optique que l'ONEM procède, depuis quelques années, à l'émission et à la distribution de la carte de demandeur d'emploi. "L'octroi de cette carte est devenu une activité prisée, d'autant plus que plusieurs entreprises exigent désormais ce document pour pouvoir embaucher de nouveaux employés. C'est dans cette perspective que l'ONEM assure son rôle d'intermédiation entre les demandeurs et les offreurs d'emploi, tâchant d'enrichir sa base des données qui enregistre nombre de ces candidats au recrutement", souligne Pierre Pangapanga.

Parmi les conditions requises pour obtenir cette carte, l'ONEM exige au candidat deux photos passeports, une photocopie du diplôme le plus élevé (graduat ou licence), le curriculum vitae, après avoir rempli le formulaire.

Aux dires du conseiller juridique de l'ONEM, la carte de demandeur d'emploi s'octroie gratuitement. Du moins au niveau de la Direction provinciale de cet office, située au 2ème niveau du ministère du Travail et Prévoyance sociale, sur le Boulevard du 30 juin. Toutefois, reconnait-il, dans les 24 communes de la capitale où l'ONEM a déployé ses services, cette carte est délivrée aux demandeurs, moyennant quelques frais. Yves KALIKAT et Joël BOMBALE
Légère hausse des prix de certaines denrées de première nécessité
lundi 20 mai 2019

Il a été observé au cours de la semaine du 13 au 18 mai dernier, une inflation consécutive à la légère hausse des prix de certaines denrées de première (...)
lire la suite
"Plus fortes", vision de la Fondation de Denise Nyakeru Tshisekedi pour soutenir les Congolaises
lundi 20 mai 2019

"Plus fortes", c'est le slogan de la vision de la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi, une initiative de la Première Dame de la RDC. Le lancement (...)
lire la suite
DYNAFEC, une plate-forme pour promouvoir la participation politique de la femme en RDC
lundi 20 mai 2019

Les activités de la Dynamique nationale des femmes candidates (DYNAFEC) de la République démocratique du Congo (RDC) étaient lancées à Kinshasa le (...)
lire la suite
La Société civile du Kongo-Central s’oppose au projet de construction du pont Kinshasa-Brazzaville
lundi 20 mai 2019

A Muanda, ville côtière de la province du Kongo central, les populations s'opposent catégoriquement à la construction d'un pont reliant la ville de (...)
lire la suite
L’Apôtre Michel Marvane : "Le sang de Jésus versé, la panacée pour accomplir la volonté divine, vaincre la maladie, malédiction et ouvrir la place au ciel"
lundi 20 mai 2019

L'Église Pierre Angulaire à Moulaert dans la commune de Bandalungwa, a tiré les rideaux de son séminaire de 3 jours par un culte spécial, hier (...)
lire la suite
Des policiers démantèlent des marchés pirates qui écument les artères de Kinshasa
jeudi 16 mai 2019

Les éléments de la Police nationale congolaise procèdent depuis le mardi 14 mai dernier à la destruction de tous les marchés pirates qui écument (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Le 17 mai ou un impératif mémoriel

Un coup d'œil dans le rétroviseur pour s'arrêter au 17 mai 2019. Le tout premier 17 mai post-Présidences Kabila Père et Fils. A la veille de cette date, quelques interrogations ont fusé sur la (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting