Dernière minute :

Seuls Fatshi et JKK ...
mercredi 15 mai 2019

Quoi dire d'autre? Qui croire encore? Tout a été prédit, dit et «sur dit» sur la Primature. Le stock d'annonces est épuisé. Les réserves de supputations aussi. Plus rien dans le pipeline. Les personnalités réputées proches du dossier, les communicants FCC comme ceux estampillés CACH et les commentateurs de l'actualité sont tous à sec. Ils n'ont plus rien à se mettre sous la dent.

En réalité, seuls Félix- Antoine Tshisekedi et Joseph Kabila savent de quoi il retourne. Eux seuls connaissent la chanson et la danse qui va avec.

Blocage? Problème de "Fatshi-compatibilité" dans le chef du Premier ministre proposé et/ou de certains ministrables?... Des questions et des dizaines d'autres qui n'appellent plus de de tentatives de réponses. Encore moins de spéculations. Si ce n'est l'éclairage par les deux seules voix fiables et viables.

A deux reprises, la personne officiellement porteuse de la parole du chef de l'État devait s'adresser à l'opinion via la presse. Par deux fois, l'exercice a été ajourné. Pourquoi? La première fois en raison de l'ouverture, lundi 13 mai, du séminaire des Gouverneurs de provinces. Pour le report du report le juste lendemain, personne n'en connait le mobile. Cet ajournement serait-il lié au mystère du début qui quinquennat qu'est la nomination du Premier ministre? Une interrogation qui s'ajoute à la centaine de questions sans réponse.

Ce questionnement sans fin aurait enrichi la galerie de devinettes bien de chez nous s'il s'agissait de faits divers qui meublent le quotidien des Congolais abonnés - bien souvent malgré eux- au mieux au chômage et au pire à l'inactivité. Or il s'agit d'un sujet qui conditionne l'avenir et le devenir du pays.

Comparaison n’est pas raison, sous d'autres cieux, l'attente du Premier ministre et les négociations pour la formation du Gouvernement peuvent prendre des mois voire une année ou plus, le contexte rd congolais ne se prête guère à pareil cas de figure. C'est même un luxe eu égard à l'état de la Rdc. Une situation que les deux hommes- clés post-élections du 30 décembre 2018 connaissent par coeur. José NAWEJ
Marquer et agrandir son territoire d’abord !
mardi 16 juillet 2019

Question inspirée de la sempiternelle loi de séries: après Mbusa et Matungulu, quel autre gros poisson estampillé Lamuka va-t-il tomber dans le (...)
lire la suite
Matungulu , un politicien comme les autres
lundi 15 juillet 2019

Autant le préciser tout de go. Que le Président de la république ait présenté l'un des congolais le plus qualifié dans le secteur financier pour (...)
lire la suite
Deux Premiers ministres en circulation !
vendredi 12 juillet 2019

Le sujet n'est plus de pérorer sur la déjà très longue attente du Gouvernement. Le Président a achevé de répondre dans toutes les langues que ce serait (...)
lire la suite
FCC-CACH : un parfum de transhumance
jeudi 11 juillet 2019

Le feuilleton Bahati ? Un classique de la scène politique zaïro-congolaise. " Rébellion", " autonomie d'action " ou " trahison " ; " exclusion " ou (...)
lire la suite
La CPI comme un camion anti-incendie…
mercredi 10 juillet 2019

Pas la moindre goutte de larme pour Bosco Ntaganda. Pour l'ensemble de son "œuvre" méphistophélique, ce criminel de guerre pouvait même "mériter" (...)
lire la suite
Gouvernement : la Rdc ni la Belgique, ni l’Italie
lundi 8 juillet 2019

Gouvernement ? Ça peut encore attendre. Il n'y a pas matière à urgence. Il n'y a pas péril en la demeure non plus. Garant du fonctionnement régulier (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting