Dernière minute :
A L’AFFICHE AU COMPLEXE SCOLAIRE CHRIST-ROI
La Campagne de rattrapage d’enregistrement des enfants à l’État civil lancée le 10 mai
mercredi 15 mai 2019

L'école primaire du Complexe Scolaire Christ-Roi, dans la commune Kasa-Vubu était l'hôte de la campagne de rattrapage d'enregistrement des enfants à l'état civil, le vendredi 10 mai.

Destinée à 300 écoles maternelles et primaires de la province de Kinshasa, cette sensibilisation a été rendue effective par le consortium Civil Pol, UNFPA, Caritas Congo ASBL, Digitech, Transtec, la Cellule d'Exécution des Financements en faveur des États fragiles ( Cfef), le Projet de renforcement des systèmes de développement humain (PRSDHU), Idemia, Banque mondiale.

Une ambiance très chaleureuse a regné dans l'enceinte de l'école Christ-Roi. Les élèves ont été mobilisés pour cet événement riche en couleurs. Sur leurs t-shirt, on pouvait lire derrière le dos : "Je demande à mes parents de m'établir un acte de naissance ".

Après l'hymne national et l'hymne de l'école Christ-Roi, les Bleu et Blanc ont agrémenté la journée par deux activités : un ballet et une saynette sur l'importance de l'enregistrement des enfants à l'état civil qui, désormais, se déroule également dans une pléthore d'écoles de la ville de Kinshasa.

Le chef de mission de Civipol, Olivier Bernouin, a d'entrée de jeu indiqué que cette campagne sera effectuée dans 300 écoles maternelles et primaires de Kinshasa.

Son enjeu est de tester la méthodologie de collecte, les modalités de la gestion des griefs, ainsi que le mécanisme de financement basé sur les performances. Ce, en vue de préparer l'extension à l'ensemble des provinces de la RDC pour 2019-2020.

L'APPORT DE L’UNFPA

L 'agence spécialisée des Nations unies pour la population a mis également la main à la pâte pour recruter plusieurs personnes devant soutenir plus de 1000 responsables dans le secteur de l'éducation.

Pour la province de Kinshasa uniquement, l'Organisation des nations unies pour la population, a recruté 81 personnes pour soutenir plus de 1000 enseignants et Chefs d'établissement de l'Enseignement primaire, secondaire et professionnel (Epsp).

Pour sa part, «Civipol a formé 300 Chefs d'établissement et Présidents d'association de parents, 100 officiers et préposés à l'État civil et 20 procureurs magistrats et greffiers des Tribunaux pour Enfants", a souligné le Chef de la mission de Civipol.

DEUX PROJETS DU GOUVERNEMENT A L'HORIZON 2020

Le Gouvernement a défini deux projets d'appui à la gestion de l' état civil. Le premier prépare la Réforme du système. Son budget est de 5 millions de dollars américains et sa durée de 30 mois. Il s'achèvera le 31 décembre 2020. Il consiste à appuyer le processus de réforme de l' état civil en RDC et le système de production des statistiques vitales.

Le second projet consiste à organiser une campagne de rattrapage qui permettra d'enregistrer dans la base de données de l'état civil 2,4 millions d'enfants dont 600.000 seront dotés d'un acte de naissance. Son budget est de 15 millions de dollars et sa durée est de 30 mois. Il prendra fin également le 31 décembre 2020.

La méthodologie de la campagne de rattrapage des naissances proposée par Civipol a été validée par le Comité technique en décembre 2018. Les outils informatiques de collecte et numérisation des données ont été déployés et mis en service. Les Secrétaires Généraux et responsables des Ministères de la Justice, Intérieur et Éducation ( Epsp), ont été sensibilisés.

En mars 2019, le Comité technique a validé les procédures opérationnelles, les plans de formation et les supports de communication de la campagne de rattrapage. Le plan d'action détaillé ainsi que les moyens matériels et humains ont été mis en place, ainsi que l'impression et la distribution de 6.500 registres d'État civil.

Parmi les 300 écoles ciblées, Maman Bosawa, Don Bosco, les Collèges Mater Vite, Samuel Levi, Père Noël, Gianeli et l'école Berée dans la commune de Ngaliema. De même, l'EP I,II,III Gombe, l' EP I et II de Kingabwa, l'école chrétienne, l' Arche de Noë de Limete et le Collège Sacré Coeur de Masina. Gloire BATOMENE
La population appelle vivement à la fin des travaux
mardi 14 janvier 2020

La population de la commune de Kisenso Nord, communément appelée Kisenso d'Etat, en référence à l'Hôpital général de référence de cette commune, (...)
lire la suite
Unikin : le Recteur tient à déloger à son tour le personnel des homes
mardi 14 janvier 2020

Un nouveau malaise couve le campus de l'Université de Kinshasa (Unikin). Après le départ forcé des étudiants des homes décidé par la décision du (...)
lire la suite
Unikin : ouverture d’une licence professionnelle en techniques pharmaceutiques sous format LMD
mardi 14 janvier 2020

Une nouvelle filière vient de voir le jour cette année à la Faculté des sciences pharmaceutiques de l'Université de Kinshasa (UNIKIN). Pour la toute (...)
lire la suite
Des Leaders des Enfants des militaires et policiers s’opposent à la marche du 14 janvier
mardi 14 janvier 2020

La structure dénommée "Leaders des Enfants des militaires et des policiers " de la ville de Kinshasa s'opposent à la marche de ce mardi 14 janvier (...)
lire la suite
Dave Junior Malabar, partenaire de choix de la gratuité de l’enseignement
mardi 14 janvier 2020

Lors de la rentrée des classes en cours, de nombreux établissements ont prétexté la carence en matériels, notamment des craies, pour entrer en grève (...)
lire la suite
Le faible pouvoir économique de la femme congolaise est un obstacle à sa participation politique
lundi 13 janvier 2020

La participation politique de la femme congolaise demeure un défi. Comment donc gagner le pari de la représentativité de la gent féminine congolaise (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Gare à la balkanisation de fait !

Pas un seul centimètre carré du territoire rd congolais ne sera aliéné. Comme ses prédécesseurs, Félix-Antoine Tshisekedi n'est pas soluble dans la balkanisation. En tout cas, il a dit mille fois ces (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting