Dernière minute :
BOURSE MANDELA WASH INGTON 2019
Les 18 Congolais sélectionnés déterminés à développer et appliquer les compétences acquises
mercredi 15 mai 2019

L’espace «American Corner» de l’Université protestante au Congo (UPC) dans la commune de Lingwala, a accueilli, hier mardi 14 mai, la Conférence de presse sur le management et le leadership. Cet échange était animé par l’Attaché culturel de l’ambassade des États-Unis d’Amérique en RDC, M.Taylor Tinney avec les 18 Congolais sélectionnés pour suivre des formations pendant 6 semaines au pays de l’Oncle Sam. Une fois dans leur pays, ces boursiers ont laissé entendre qu’ils vont développer et appliquer les compétences acquises lors de leur séjour.

18 congolais: 9 femmes et 9 hommes ont été sélectionnés cette année pour participer au Mandela Washington Fellowship 2019. Ce programme américain d’échanges de six semaines visant à développer les compétences en business et entrepreneuriat, en leadership civique et en gestion publique verra la participation comme il y a de cela cinq ans, d’une pléthore de jeunes leaders africains aux États-Unis d’Amérique.

A l’unisson, les boursiers ont promis de ne pas aller en villégiature au pays du 45ème locataire de la Maison Blanche, Donald Trump. Plutôt leur périple c’est dans le but de se façonner, faire progresser leur travail dans les domaines du service public et des entreprises, et surtout appliquer ces compétences acquises en RDC, un pays sous-continent.

«On voit beaucoup de jeunes partir à l’étranger pour ne plus revenir. Toujours avec cette idée qu’on peut trouver mieux ailleurs et je pense que les jeunes aujourd’hui ou à travers ce programme sont très engagés dans leur communauté et font des choses extraordinaires.

C’est un message à diffuser aux jeunes. On peut également partir acquérir de la connaissance, l’expérience voire de l’expertise et revenir pour les appliquer dans notre pays», a indiqué l’une des candidates retenues, la médecin généraliste, Muriel Kielende.

« Il y a tellement des choses à faire dans ce pays. Ça serait vraiment dommage de pouvoir tout laisser et abandonner pour partir à l’étranger.

Ce qui m’a motivé principalement, c’est le sujet même de la formation qui touche le management et le leadership.

Dans notre pays et ailleurs en Afrique, nous souffrons. J’ai travaillé dans des hôpitaux ici dans mon pays et en Centrafrique. C’est le même problème. Celui lié à l’organisation, la gestion dans nos entreprises, hôpitaux et de surcroît dans notre système.

Je pense qu’à travers cette formation je pourrais acquérir des connaissances sur le management et le leadership et les appliquer dans mon pays», a conclu cette jeune dame très ambitieuse qui a œuvré dans le secourisme.

LES PRINCIPAUX CRITÈRES D’ÉLIGIBILITÉ

L’Attaché culturel de l’ambassade des États-Unis, M.Taylor Tinner a éclairé la lanterne sur les principaux critères d’éligibilité.

«Les critères d’éligibilité les plus importants sont tels que l’âge des candidats qui postulent doit varier entre 25 et 35 ans. Ces jeunes doivent faire preuve des capacités d’un leader, aspirer à améliorer la communauté dans laquelle ils vivent. Et aussi avoir une maîtrise de l’anglais», a-t-il affirmé.

Le réseau des boursiers Mandela Washington comprend près de 3.700 anciens et 700 boursiers devant s’ajouter à ce nombre en 2019. A ce jour, le programme a reçu plus de 250.000 candidatures.

Les boursiers sont recrutés par le biais d’un appel à la candidature ouvert dans les 49 pays d’Afrique subsaharienne. Ils sont des modèles de réussite dans leur promotion de l’innovation et du changement positif au sein de leurs organisations, institutions et communautés.

Une fois rentrés dans leurs pays respectifs, les bénéficiaires de bourse continuent de développer les compétences et les relations au cours de leur séjour. Ce, à travers l’accès à des opportunités de développement professionnel, de réseautage et d’opportunités de collaboration avec le soutien du département d’État américain et de ses partenaires affiliés.

OBJECTIFS POURSUIVIS

La bourse Mandela Washington va:

-investir dans une nouvelle génération de jeunes dirigeants africains qui façonnent l’avenir du continent.

- répondre à la forte demande de compétences concrètes émanant des jeunes dirigeants africains, susceptible de les aider à faire progresser leur travail dans les domaines du service public et des entreprises.

- approfondir les partenariats et les relations entre les États-Unis et l’Afrique. - construire un réseau prestigieux de jeunes leaders africains qui sont à la pointé du changement et de l’innovation dans leurs secteurs respectifs.

En tout, 94 citoyens congolais: 63 hommes et 31 femmes ont participé au Mandela Washington Fellowship depuis 2014. L’année passée, les boursiers étaient également au nombre de dix-huit. Les recrutements se déroulent à Kinshasa, Lubumbashi, Kisangani, Goma, Bukavu, Uvira, Bunia, Mbuji-Mayi et Ngandajika . Gloire BATOMENE
Bruno Tshibala aux Gouverneurs : " Dans l’adversité, sachez privilégier les intérêts de l’Etat "
jeudi 16 mai 2019

*Par ailleurs, les exécutifs provinciaux plaident pour une dotation de 3 à 4 milliards USD pour propulser la croissance économique de leurs entités (...)
lire la suite
Huang Xia : " En RDC, on attend un changement et Tshisekedi symbolise ce changement"
jeudi 16 mai 2019

L'envoyé spécial du secrétaire général des Nations-Unies pour la région des Grands Lacs, Huang Xia, le premier Chinois élevé à ce haut rang, a, dans (...)
lire la suite
Le Français Jean-Yves Le Drian bientôt à Kinshasa pour relancer la coopération bilatérale
jeudi 16 mai 2019

Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian arrive bientôt à Kinshasa. Premier membre du gouvernement français à rencontrer Félix (...)
lire la suite
La communauté Banyamulenge appelle à un déploiement rapide des FARDC
jeudi 16 mai 2019

* Dans une déclaration datée du 12 mai, les notables de ce coin de la RD Congo exhortent le Gouvernement central à une assistance immédiate et à (...)
lire la suite
Les recommandations du séminaire de cadrage de mise en train des gouverneurs et vice-gouverneurs tenu à Kinshasa
jeudi 16 mai 2019

Au Président de la République Engager un plan d'urgence en faveur de reconstruction en faveur de gouvernance au regard de l'état de délabrement (...)
lire la suite
Bruxelles annonce la réouverture de son consulat général à Lubumbashi
mercredi 15 mai 2019

*Selon Renier Nijskens, son Envoyé Spécial pour la Région des Grands Lacs,la Belgique est désormais disposée à relancer son aide au développement et à (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting