Dernière minute :
AVORTEMENT SECURISE, MARIAGE PRECOCE ET PF
Barbara Kanam s’engage à vulgariser le Protocole de Maputo
jeudi 23 mai 2019

" La promotion des droits de la femme à travers l'art et la culture ", était le thème retenu pour la cérémonie de parrainage de la diva congolaise Barbara Kanam comme championne de la vulgarisation du Protocole de Maputo. Ce document qui milite pour que la femme ait le droit notamment d'exercer un contrôle sur sa fécondité, de décider de sa maternité, du nombre d'enfants et de l'espacement des naissances ainsi que le libre choix des méthodes de contraceptions. Cette soirée haute en couleur était organisée par l'un des partenaires du ministère du Genre, à savoir, l'ONG internationale Ipas au Salon Congo à Kinshasa.

L'Ipas qui veille à ce que les femmes reçoivent des soins d'avortement complet et sans danger, y compris des services et conseils sur la contraception, afin de prévenir les futures grossesses non désirées, a trouvé dans le parcours de cette talentueuse artiste musicienne congolaise l'engagement pour la paix et l'éducation des enfants auprès de deux agences du système des nations unies.

C'est pour cette raison a dit la ministre du genre, famille et enfant, qu'elle a été sollicitée pour intégrer le travail révolutionnaire de la promotion des droits de la femme. Barbara Kanam s'est désormais engagée à rejoindre les championnes du Protocole de Maputo dans leur apostolat, a annoncé Chantal Safou. Elle a poursuivi : " la Diva africaine a avoué être pressée d'ajouter cette flèche à son arc pour demander au moyen de sa voix et de sa musique, que les Etats signataires du Protocole de Maputo entreprennent des actions positives spécifiques, appelées aussi mesure de discrimination positive.

Ce plaidoyer a fait savoir la patronne du genre en RDC consiste entre autres à convaincre les personnes ciblées à ce que les femmes participent à toutes les élections sans discriminations et qu'elles soient représentées en parité avec les hommes et à tous les niveaux.

En effet, la nouvelle ambassadrice de la culture va encourager les Etats à assurer le respect et la promotion des droits de la femme à la santé sexuelle et reproductive, a renchérit Chantal Safou.

PROMOUVOIR LES DROITS DE LA FEMME, CHEVAL DE BATAILLE DE LA DIVA

"Combattre l'ignorance des droits de la femme, promouvoir ces droits, en faire un large écho, mobiliser la femme autour d'une meilleure connaissance de ses droits ", tel sera le cheval de bataille de Barbara Kanam pour sa nouvelle vision. Cette chanteuse congolaise de renommée internationale s'engage à porter haut la voix des autres, à être leur ambassadrice auprès de décideurs et autres acteurs sociaux en campagne comme en ville.

Cette artiste musicienne s'est réjouie que son engagement trouve son fondement dans le cadre juridique défini par le Protocole de Maputo ratifié par la RDC. Ainsi, elle s'est engagée à promouvoir les droits de la femme, à les défendre et en faire large écho auprès de toutes les femmes afin que cesse toute discrimination liée au genre et autres abus qui en découlent.

Par ailleurs, la présidente de la Fondation Kanam s'est interrogée plusieurs fois sur le calvaire de la femme et jeune fille congolaise. Sensible à la souffrance de ses semblables, Barbara Kanam est convaincue qu'il n'est pas normal en RDC que les mineures soient victimes de mariage précoce, le planning familial soit décidé sans collaboration ni participation de l'autre, qu'une fille soit morte à la suite d'un acte d'avortement pratiqué hors normes.

Interpellant ainsi tout le monde, elle a souligné que la femme est, et restera toujours un être humain à part entière devant jouir du droit de disposer sexuellement d'elle-même autant que l'homme.

Barbara Kanam est docteur Honorius causa de la World Music de la prestigieuse Université de Floride aux Etats Unis en mars dernier. Ce diplôme lui a été décerné à Kinshasa par l'observatoire africaine de la sanction positive et de valeur de la paix. Le représentant de cette structure Pr. Kabwit a déclaré que cette récompense est une première dans l'histoire de la musique. Selon lui, cette icône de la musique congolaise avait satisfait aux 24 critères retenus.

A cette occasion, elle a reçu les éloges à la dimension de cette qualification. Comme un poète, le prof kabwit estime que : " La diva congolaise est le temple du grand art. Elle creuse les berceuses et les épopées enterrées, appelle les muses et écoute les rossignols chanter. Elle porte la croix de responsabilité de tout un continent ".

Pour lier l'utile à l'agréable, son orchestre a agrémenté la cérémonie. Mathy Musau
Sankuru : Ilunga wa Ilunga encourage sa base à soutenir Félix Tshisekedi
jeudi 19 septembre 2019

Dans le cadre du congé parlementaire qui a commencé la semaine dernière, l'élu provincial de Kole, dans le groupement des Indanga, secteur de Basho, (...)
lire la suite
Bunia : Ferdinand Fimbo ordonne l’identification des maisons érigées le long des rivières
jeudi 19 septembre 2019

Tous les occupants des maisons construites le long des rivières Nyamukau et Ngezi à Bunia, dans la province d'Ituri, pourraient être déplacés pour (...)
lire la suite
Le chef de file d’un groupe des ADF, Abdoul Rahman assassiné à Kavasewa dans le territoire de Beni
jeudi 19 septembre 2019

Les Forces armées de la République démocratique du Congo ont été prises pour cible hier mercredi 18 septembre par une dizaine de combattants des ADF à (...)
lire la suite
Le commandant-général des FDLR, Mudacumura tué à Rutshuru
jeudi 19 septembre 2019

C'est hier aux petites heures du matin que les FARDC ont tué dans Buito, un regroupement du Territoire de Rutshuru, dans le Nord-Kivu, Sylvestre (...)
lire la suite
Le boulevard Luemba à Ndjili abandonné
mercredi 18 septembre 2019

Dans un très mauvais état depuis plusieurs années, l'artère dénommée "Boulevard Luemba - du nom d'un des anciens bourgmestres de la commune de N'djili- (...)
lire la suite
Gentiny Ngobila entame sa tournée par Makala
mercredi 18 septembre 2019

Le Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, a initié une série de visites dans les différentes communes de la capitale. Cela dans le but (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

A une non question, pas de réponse Monsieur le Président !

" Etes-vous une marionnette de Joseph Kabila ? " Faudrait-il que le chef de l'Etat se sente dans l'obligation de répondre systématiquement et même systémiquement à cette question qui n'en est pas une (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting