Dernière minute :
RAPPORT DE LA MISSION DE MEDIATION ELECTORALE
94% des conflits gérés et réglés par le CAFCO
vendredi 7 juin 2019

* Cette plate forme sollicite de la CENI l'intégration de la médiation dans le processus électoral.

Le Cadre permanent de concertation de la femme congolaise a présenté, hier jeudi 6 juin, son rapport de la mission de médiation électorale et d'alerte précoce des scrutins du 30 décembre 2018 et de 31 mars 2019.

La présidente du CAFCO a fait savoir que les résultats de cette double mission font état notamment de 180 centres de vote couverts, 858 cas de conflits identifiés, 813 cas, soit 94% directement gérés et réglés par les médiatrices et médiateurs, 45 cas, soit 6% gérés grâce aux interventions de la cellule de veille. Quelque 376 alertes ont été envoyées par les différentes équipes déployées sur terrain les 30 décembre 2018 et 31 mars 2019, 191 alertes portaient sur le matériels, 94 sur le personnel électoral et l'organisation et 91 sur la sécurité.

Pour Rose Mutombo, les causes de ces conflits sont, entre autres, la non maîtrise de la procédure de vote, l'amateurisme de certains membres des bureaux de vote, la délocalisation ou suppression/fusion de certains bureaux de vote, l'ouverture tardive des bureaux de vote ainsi que les tentatives d'achat de vote par les partisans de certains candidats.

Cette activiste de droits de femmes a expliqué que les jours des scrutins, les femmes ont subi quelques violences. Il s'agit, entre autres, des injures, actes de corruption, violence verbale, coups et blessures ainsi que des propos discriminatoires. Tandis que les auteurs de ces conflits sont des électeurs et agents électoraux, les témoins et les agents électeurs, les électeurs entre eux où encore les électeurs et les forces de sécurité.

Au terme de ces deux scrutins, le CAFCO retient la mise en place d'un corps de médiatrices et médiateurs électoraux citoyens susceptibles d'être mobilisés lors des prochaines échéances électorales, a-t-elle fait savoir. La présidente de cette plate forme des femmes a indiqué que les résultats obtenus par le projet pourraient être utilisés pour mieux renseigner les stratégies d'éducation civique et électorale et de sensibilisation que pourraient mettre en place la CENI et les acteurs de la société civile.

Au nombre de recommandations, le CAFCO demande aux pouvoirs publics de veiller à la sécurité du processus électoral par une meilleure formation des agents affectés à sa sécurisation; que la centrale électorale intègre les médiatrices comme partie prenante au processus électoral.

S'adressant aux partis politiques, cette organisation des femmes leur demandent de former suffisamment leurs militants ainsi que leurs mandataires sur la procédure de vote. Enfin, elle sollicite l'appui des partenaires techniques et financiers pour une étude pour identifier les motivations profondes des violences subies par les femmes dans les villes les plus touchées par celle-ci.

Pour réaliser ces missions, 360 médiatrices et médiateurs dont 293 femmes et 67 hommes ont été formés et déployés dans 9 chefs lieux de provinces.

Dans son mot de circonstance, Jeanine Mukanirwa, membre du directoire du CAFCO, a souligné que pour la première fois dans l'histoire des élections en RDC, une mission de médiation électorale et d'alerte précoce a été menée et a permis d'atteindre des résultats. Aussi, c'est pour la première fois dans l'histoire des élections au pays, qu'un panel d'avocats a été mis à la disposition des femmes candidates par le CAFCO pour accompagner au contentieux électoral, a-t-elle ajouté.

A l'entendre, le CAFCO espère que cette expérience pilote sera dupliquée lors des échéances électorales à venir, surtout dans les parties du pays que le projet n'a pas touché. Elle a exprimé la reconnaissance de cette plate forme de femmes à ses partenaires dont le PNUD et l'EISA pour leurs appuis dans le processus de médiation des conflits électoraux et d'alerte précoce.

Ce projet s'inscrit dans le cadre du programme d'accompagnement des femmes dans le processus électoral.

Pour sa part, le représentant de l'EISA salue le travail réalisé par le CAFCO à travers ses médiatrices et médiateurs. Christian Baidessu est parti d'une citation de Margaret Thacher : "Si vous voulez qu'une chose soit dite, adressez-vous aux hommes mais si vous voulez qu'une chose soit faite, adressez-vous aux femmes". C'est ainsi qu'il a salué le fait que le PNUD ait compris ce message en s'adressant au CAFCO qui dans un laps de temps, a su déployer ce panel de médiation.

Christian Baidessu a rassuré tous les partenaires que les dames de CAFCO sont dignes de confiance. Les résultats de ces deux missions vont appeler d'autres actions afin que la Communauté internationale et les partenaires puissent ensemble contribuer à endiguer les violences à l'occasion du processus électoral en RDC.

La conseillère spéciale du Chef de l'Etat en matière de genre a encouragé les femmes dans leur lutte pour la paix. Mathy MUSAU
La première journée de l’Exetat s’est déroulée sans incident hier à Kinshasa
mardi 25 juin 2019

Les épreuves proprement dites de l'Examen d'Etat ont démarré hier en RDC. A Kinshasa, comme dans plusieurs coins du pays, cette première journée (...)
lire la suite
Les avocats de la mineure violée sollicitent 72 heures pour se préparer
mardi 25 juin 2019

Le procès au second degré de l'élève de 13 ans violée contre ses bourreaux est ouvert désormais au pavillon 10 du Centre pénitentiaire de rééducation (...)
lire la suite
Denise Nyakeru Tshisekedi encourage les finalistes à conclure les épreuves haut la main
lundi 24 juin 2019

La Première Dame de la RDC a, dans un message sur les réseaux sociaux, encouragé les élèves finalistes du secondaire à conclure, haut la main les (...)
lire la suite
Blaise Matuidi visite le chantier de son orphelinat à Kinshasa
lundi 24 juin 2019

Champion du monde avec l'équipe nationale de France en 2018, Blaise Matuidi séjourne pour la toute première fois en République démocratique du Congo, (...)
lire la suite
Des vendeurs de Kinshasa projettent une grève et une marche le 25 juin prochain
vendredi 21 juin 2019

Les vendeurs des différents marchés de Kinshasa projettent une grève et une marche ce mardi 25 juin à travers la capitale. D'après leurs syndicats, (...)
lire la suite
Le Gouvernement s’engage à accompagner la victime et sa famille
vendredi 21 juin 2019

Le gouvernement à travers le ministère du Genre, Enfant et Famille apporte son soutien à la famille de la mineure de 13 ans abusée par ses collègues (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Des comptes à Fatshi ? Oui, mais…

Une lapalissade qui vaut le coup : y-a-t-il un pilote dans l'avion estampillé RDC ? La réponse est oui. Mille fois oui. Il s'appelle Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. La Constitution rd (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting