Dernière minute :

Coalition : drôle de mode d’emploi
lundi 10 juin 2019

A propos du clash survenu, vendredi dernier, à la Chambre, la question n'est pas tant de savoir qui a raison et qui a tort. Le comble - pour le coup c'est sacrement paradoxal - est de voir les " coalisés " se rentrer dedans dans et hors Hémicycle. Et laver les linges sales dans la presse et les réseaux sociaux.

D'où cette question à brûle-pourpoint : par où est passée la coalition CACH - FCC ? C'est bien cela le hic. Car, à en juger par la dureté des échanges entre députés FCC et CACH, on peut légitimement se demander si les partisans de deux chefs de file que sont Félix-Antoine Tshisekedi et Joseph Kabila ont la même compréhension du mot "coalition ". Et surtout s'ils savent en décliner les implications.

Le débat parlementaire sur les ordonnances présidentielles a donné à penser que les députés FCC et CACH appartiennent à deux familles politiques antagonistes, façon majorité et opposition. Pas l'once de l'esprit " coalition " dans les échanges qui ont tourné au pugilat verbal. Encore moins dans les déclarations d'après plénière des " coalisés ".

Pas bon présage pour la clarté et la sérénité des débats à l'Assemblée nationale. D'autant que selon l'abc du jeu parlementaire, le tandem FCC-CACH a vocation à soutenir le Gouvernement qui sera son émanation. A moins que là aussi, la coalition au pouvoir ne réinvente la roue en se faisant harakiri.

Si la guérilla en cours est le fait des snipers isolés, il appartient à Félix Tshisekedi et Joseph Kabila de bien expliquer -si ce n'est pas encore fait - ou alors de rappeler à leurs troupes respectives les contours de leur deal. Il y va du bon déroulement du quinquennat.

Car, les Congolais d'en bas sont las de la politique politicienne qui fait le bonheur des boutefeux, des opportunistes appelés sous les tropiques " acteurs politiques ". La fameuse vieille tambouille qui fait que des politiciens créent et entretiennent des crises pour en vivre.

Sevré de dividendes démocratiques, le peuple attend de ses élus autre chose que de sempiternelles chamailleries. José NAWEJ
A la recherche de la carte de membre
vendredi 13 septembre 2019

Il se négocie à prix d'or par les temps qui courent. Il vaut de l'or. Il tient lieu d'assurance-travail. Il a la valeur de visa de nomination, de (...)
lire la suite
De bonnes résolutions…
jeudi 12 septembre 2019

Ça ressemble à une course à l'échalote sur le front de bonnes résolutions. Aucun ministre n'est en reste. Chacun des membres de l'équipe Ilunga y va (...)
lire la suite
Une entrée en matière sans état de grâce !
mercredi 11 septembre 2019

A chacun ses 100 jours. Après le Président Félix-Antoine Tshisekedi, c'est le tour de Sylvestre Ilunga et son Gouvernement. Le chrono tourne déjà. (...)
lire la suite
Mystère sur un discours !
mardi 10 septembre 2019

Qu'a dit le Président dimanche soir ? Inutile de se triturer les méninges .Rien de nouveau. Pas l'once d'une annonce dans le message du chef de (...)
lire la suite
Changeons pour changer !
lundi 9 septembre 2019

Avant -hier, hier et aujourd'hui, l'UDPS a comme totem " le changement ". Vu du Congolais lambda, l'alternance au sommet de l'Etat n'a de sens (...)
lire la suite
Place aux originaires de…
vendredi 6 septembre 2019

Un rituel qui a la peau dure et, à l'évidence, de beaux jours devant lui. Même sous l'ère FATSHI. C'est celui de voir les ressortissants de tel ou (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting