Dernière minute :
KATUMBI INTERDIT DE SE RENDRE A GOMA
Olivier kamitatu fustige un retour en arrière
mardi 11 juin 2019

Le président de Ensemble pour le changement et coordonnateur en exercice de Lamuka, Moïse Katumbi ne s'est pas rendu à Goma, hier lundi 10 juin, comme l'annonçait le programme de sa tournée nationale. Il dit n'avoir pas reçu l'autorisation d'atterrir dans le chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

"Je devais arriver à Goma ce lundi à midi. Mais faute d'autorisation, je suis encore contraint de reporter. Je m'excuse auprès de la population venue m'accueillir. Je la remercie et lui demande de ne pas se décourager. Ce n'est que partie remise. Je reste de cœur avec vous!", a écrit Moïse Katumbi sur Twitter.

Ce voyage a été annulé au moment où plusieurs dizaines de militants de LAMUKA et de Ensemble pour le changement s'amassaient déjà devant l'aéroport et sur les grandes artères de la ville de Goma. Certains ténors de la plateforme Lamuka sur place ont affirmé que les forces de l'ordre auraient, au moyen des gaz lacrymogènes, dispersé les militants, principalement des jeunes, venus en masse accueillir le chairman du TP Mazembe.

Ce deuxième report du voyage de Moïse Katumbi pour Goma a été mal accueilli dans certaines chapelles de l'opposition politique congolaise.

Directeur de cabinet et porte-parole de Katubi, Olivier Kamitatu pense qu'il s'agit là d'un retour en arrière sur le front de la décrispation politique en RDC.

Ce, avant de fustiger l'usage par les forces de l'ordre, des gaz lacrymogènes pour disperser les militants venus en masse accueillir le coordonnateur en exercice de Lamuka à l'aéroport de Goma.

" L'octroi des autorisations de survol et d'atterrissage à la tête du client est un signal négatif. L'utilisation des gaz lacrymogènes pour disperser les militants venus accueillir Moïse Katumbi est tout aussi inquiétant. Ce retour en arrière ne présage vraiment rien de bon", a fait remarquer Olivier Kamitatu à travers son compte Twitter.

Pour sa part, le candidat à la présidentielle de décembre 2018, Alain Daniel Shekomba estime qu'au nom de l'Etat de droit prôné par le président Félix-Antoine Tshisekedi, les autorités concernées devraient laisser Moïse Katumbi se rendre à Goma.

" Au nom de l'Etat de droit prôné par le président Fatshi, il serait logique de donner toutes les autorisations à Moïse Katumbi pour lui permettre de faire sa tournée sur toute l'étendue de notre pays comme tout citoyen jouissant de ses droits", a écrit sur Twitter Daniel Shekomba.

Dépité par ce qui arrive à son président, Salomon SK Della s'interroge sur l'effectivité de la décrispation politique en RDC. " Moïse Katumbi encore empêché d'atterrir à Goma. La décrispation politique tant vantée ne serait qu'une illusion? C'est le fait du principe et non le droit qui régit la liberté de mouvements des opposants. Tant qu'on fera de la Kabilie, même sans Kabila, rien ne changera", a-t-il décrié sur Twitter.

C'est la deuxième fois que Moïse Katumbi est empêché de se rendre à Goma, depuis son retour au pays. La première fois, c’était le 26 mai dernier.

Aux yeux de plus d'un analyste, ce report risque de perturber le « safari » de Moïse Katumbi qui, selon le programme publié il y a plus d'une semaine, devrait se rendre tour à tour à Bukavu, Beni-Butembo, Kisangani et Mbandaka avant Kinshasa le 20 juin prochain. Orly-Darel Ngiambukulu
Des femmes de la société civile plaident pour la réintégration de la RDC à l’AGOA
jeudi 19 septembre 2019

Les femmes de la société civile ont plaidé, hier mèrcredi 18 septembre, pour la réintégration de la RDC à African Growth Opportunities Act ( AGOA). (...)
lire la suite
Tanganyika : Zoé Kabila offre 16 000 usd pour l’organisation du championnat de football à Kalemie
jeudi 19 septembre 2019

Le gouverneur Zoé Kabila, en sa qualité du premier sportif de la province du Tanganyika, a répondu favorablement à la demande introduite par (...)
lire la suite
Félix Tshisekedi : "Je vais réaliser mes promesses"
jeudi 19 septembre 2019

C'est hier mercredi 18 septembre que le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi a rencontré les Congolais de la diaspora après les (...)
lire la suite
Kongo Central : l’Assemblée provinciale examine la demande d’autoriser de poursuites contre Atou Matubuana
jeudi 19 septembre 2019

L'Assemblée provinciale du Kongo-Central convoque une session extraordinaire, le 23 septembre prochain. Un seul point est à l'ordre du jour à (...)
lire la suite
Leila Zerrougui se fera l’avocate des progrès enregistrés en RDC
jeudi 19 septembre 2019

La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du Congo, Leila Zerrougui séjourne depuis hier mercredi à (...)
lire la suite
Les 31 députés invalidés menacent de recourir à des manifs de grande envergure
jeudi 19 septembre 2019

* Dans un communiqué hier, le G31 exige la démission sans délai des cinq juges de la Haute Cour, accusé de légèreté dans le traitement des contentieux (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

A une non question, pas de réponse Monsieur le Président !

" Etes-vous une marionnette de Joseph Kabila ? " Faudrait-il que le chef de l'Etat se sente dans l'obligation de répondre systématiquement et même systémiquement à cette question qui n'en est pas une (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting