Dernière minute :

Postes régaliens et juteux : ça cale
mercredi 12 juin 2019

Toujours pas de Gouvernement. Bien malin qui pourra dire à quand cette autre fumée blanche. Là n'est assurément pas le principal. Le fond du problème, c'est ce luxe que l'on se donne en se passant du gouvernement de plein exercice durant des mois!

On pouvait penser qu'une fois l'équation du Premier ministre résolue,le plus difficile avait été fait. Et que l'annonce du gouvernement allait être comme la cerise sur le gâteau. Voilà que, plus de deux semaines après, le Cabinet Ilunga se fait toujours attendre. Un gros retard à l'allumage, dont les ressorts ne sont ni au niveau de la feuille de route ni à celui du casting.

Pas donc besoin d'une boule de cristal pour deviner ou lire la pierre d'achoppement: la sempiternelle querelle autour des maroquins. Chacun de deux coalisés n'ayant d'yeux que pour les postes régaliens et des portefeuilles réputés juteux.

Qui va céder quoi en échange de quoi? C'est là que les Romains s'empoignent. Pendant combien de temps? Une question dont les Congolais pouvaient utilement se passer. Dieu seul sait s'ils ont vitalement besoin d'un gouvernement à part entière et non d'un cabinet entièrement à part.

De l'intérieur, les Congolais ont fini de prendre leur mal en patience. Ils ne sont plus loin de constater à leurs dépens que même avec l'Udps, la bataille pour les postes continue à être le sport favori de la classe politique. La preuve...Pas sûr que cela contribue à réconcilier les Congolais avec les acteurs politiques.

A l'international, cette si longue attente est tout sauf un bon signal. Nombre de partenaires extérieurs cachent de plus en plus difficilement leur impatience. Compréhensible dans un pays où l'administration a été au mieux réduite à une portion congrue, au pire émasculée. Suicidaire donc de rester des mois sans gouvernement. Pour le nouveau Président dont des pans importants du programme requièrent la présence d'un gouvernement de plein exercice pour être traduit en actes. Et puis et surtout pour ce peuple que l'on évoque matin, midi et soir qui attend toujours l'esquisse des lendemains qui chantent. José NAWEJ
Vaccin : un parfum de référendum
lundi 6 avril 2020

S'il pouvait y avoir encore l'once d'un doute, le voilà totalement évacué. Le test du vaccin contre le covid-19 ? Les Congolais n'en veulent pas. (...)
lire la suite
Covid-19 : Un pied de nez à la prévision
vendredi 3 avril 2020

Bien malin qui pourrait prédire le moment de l'épilogue du coronavirus. Quelqu'un de très éminent a comparé le covid-19 à la guerre. Il n'a pas tort. (...)
lire la suite
Une épreuve dans l’épreuve
jeudi 2 avril 2020

Le confinement total de Kinshasa ? Tout d'une quadrature du cercle. Tout d'une équation à plusieurs inconnues. Tout d'un saut dans l'inconnu. Bref, (...)
lire la suite
Corona vaut bien un élan de solidarité
mercredi 1er avril 2020

" Ne demandez pas ce que votre pays fait pour vous, demandez ce que vous pouvez faire pour votre pays". Cette citation de John Fitzgerald (...)
lire la suite
Lutte contre le corona d’abord, le reste après
mardi 31 mars 2020

Depuis le 10 mars, une courbe s'invite sur les écrans des portables des rd Congolais. Celle relative aux statistiques liées au Covid-19. Une courbe (...)
lire la suite
Une fin de semaine en mode " quid "
lundi 30 mars 2020

Fin de la semaine écoulée, que de questions sans réponse ! Ou presque. Quid de dessous du rétropédalage de l'Hôtel de ville de Kinshasa sur le front (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Deux virus : corona et la peur du corona !

On ne parle plus que de ça. Rien d'étonnant. On ne redoute plus que ça. Rien de surprenant non plus. On hallucine à longueur de journée. On fantasme à chaque instant sur la nature du virus. On se perd (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting