Dernière minute :
KASAI ORIENTAL
La Pnc condamne le recours systématique à la justice populaire
mercredi 12 juin 2019

Un homme suspecté d'appartenir à une association de ravisseurs de mototaxis a été brûlé vif dans la matinée de lundi 10 juin, dans la ville de Mbuji-Mayi, renseigne hier mardi, une dépêche de l'Agence congolaise de presse (ACP). Cependant, les résultats d'une enquête policière, menée après la tragédie, ont révélé que la victime était un innocent.

Par ailleurs, le Commissaire provincial adjoint de la Pnc Mbuji-Mayi, Eddy Ntumba, précise que cet homme, non autrement identifié, était plutôt allé au secours d'un conducteur de moto littéralement tabassé par ses clients.

Ces derniers lui auraient reproché le fait de ne leur avoir permis de rejoindre leurs compagnons en fuite avec une somme d'argent, fruit d'un travail d'équipe. La population ayant assimilé le secouriste du chauffeur en difficulté aux malfrats, a résolu de faire subir à ce dernier le supplice du collier.

Brandissant le principe selon lequel nul ne peut se faire justice, le Commissaire provincial adjoint de la Pnc a sévèrement condamné cet acte de barbarie, avant d'exhorter la population de cette agglomération, située au centre de la RD Congo, à bannir tout recours systématique à la justice populaire.

En lieu et place, le numéro 2 de la Pnc/Mbuji-Mayi, a plutôt convié les habitants de cette ville à plus de collaboration avec les services de sécurité, en dénonçant tous les cas suspects.

Selon cet officier de la Pnc cité par l'Acp, le recours à la justice populaire est à bannir, dans la mesure où la pratique ne permet pas aux éléments qualifiés de remonter la filière des enquêtes policières pour démanteler les malfaiteurs.

Selon des sources concordantes, le supplice du collier de lundi dernier à Mbuji-Mayi est loin d'être un cas isolé. Car, dans un passé très récent, il y a eu d'autres personnes qui auraient trouvé la mort dans les mêmes circonstances.

Face à l'ampleur de ces cas d'homicides volontaires, devenus un véritable phénomène de société dans la capitale provinciale du Kasaï-Oriental, la Pnc de cette ville entend mettre les bouchés doubles.

Sans dévoiler la stratégie et le mode opératoire envisagés, le commissaire provincial adjoint de la PNC réaffirme, néanmoins, la détermination de la police à mettre hors d'état de nuire tous les criminels qui troublent la quiétude de la population de Mbuji-Mayi.

Aussi, a-t-il rappelé que c'est dans ce cadre de la chasse aux sorcières, que des patrouilles pédestres et nocturnes sont organisées dans les différents quartiers pour assurer et veiller à la sécurité des personnes et de leurs biens. Tania MUBUADI
Atou Matubuana inaugure le nouveau bâtiment de la coordination des écoles protestantes à Kimpese
lundi 16 mars 2020

Le gouverneur de la province du Kongo Central a inauguré, le week-end dernier, le nouveau bâtiment qui abritera désormais les installations de la (...)
lire la suite
Kananga : l’initiatrice de la vision "Plus fortes" encourage les filles à l’excellence
lundi 16 mars 2020

Denise Nyakeru Tshisekedi s'est rendue à Kananga. Elle est allée célébrer la Journée internationale des droits des femmes, comémorée le 8 mars (...)
lire la suite
Après Bukavu, la clinique Panzi officiellement ouverte à Kinshasa
vendredi 13 mars 2020

Les femmes victimes des violences sexuelles ne devraient plus avoir trop de soucis à se faire. Panzi, la clinique de prise en charge holistique (...)
lire la suite
Chers lecteurs,
jeudi 12 mars 2020

Deux jours durant, notre site web était inaccessible. Nous vous présentons nos excuses pour cette situation totalement indépendante de notre (...)
lire la suite
Le ministre du Commerce extérieur annonce l’implication du gouvernement dans la lutte contre l’importation frauduleuse
mercredi 4 mars 2020

Le gouvernement congolais, via son ministre du Commerce extérieur annonce son implication dans la lutte contre l'importation du ciment gris. Au (...)
lire la suite
EPST : les enseignants, nouvelles unités, seront payés au mois d’avril
mercredi 4 mars 2020

Le fichier complet sur l'identification des enseignants nouvelles unités (NU) sur l'ensemble du territoire de la République démocratique du Congo (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Aller au-delà de l’affichage

A n'en point douter. La session ordinaire de mars a accouché de son premier grand moment dès son seuil. Il s'agit de la présence dans l'Hémicycle d'anciens speakers de la Chambre et d'un ancien (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting