Dernière minute :
CONTESTATION DE L’INVALIDATION DES ELUS DE L’OPPOSITION
Des militants de Lamuka dispersés hier devant la Cour constitutionnelle
vendredi 14 juin 2019

Les éléments de la Police nationale congolaise (PNC) ont dispersé, hier jeudi 13 juin, les militants de la plateforme Lamuka qui manifestaient devant la Cour constitutionnelle, en contestation des arrêts r elatifs au contentieux électoral sur les législatives nationales et sénatoriales.

Ces manifestants entonnaient des chansons hostiles à l'endroit des juges de la Haute Cour. Ils poussaient des cris et brandissant des papiers portant des inscriptions qui appellent les juges à annuler leurs arrêts qui, affirmaient-ils, risquent de mettre le pays à feu et à sang.

Pour assurer l'ordre public, les éléments de la PNC, qui tentaient plusieurs fois de calmer les manifestants, ont décidé cette fois là de les chasser de force. Ce qui a failli occasionné un léger accrochage entre les deux parties. Certains militants de LAMUKA affirment avoir perdu leurs téléphones portables et d'autres biens à cette occasion.

Le commissaire divisionnaire adjoint de la police ville de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo n'a pas tardé à effectuer une descente sur place pour s'enquérir de la situation. Il a quitté les environs de la haute Cour après s'être assuré que la situation était sous contrôle.

Cette manifestation d'hier devant la Cour constitutionnelle était organisée par les femmes membres de LAMUKA. Elle faisait suite à l'appel lancé par le coordonnateur honoraire de cette plateforme Martin Fayulu Madidi qui, au cours d'une conférence de presse tenue le 12 juin dernier, annoncé une sréie d'actions de rue pour barrer la route à tous "ces conglomérats des ennemis de la République".

"Les juges de la Cour Constitutionnelle ont perdu leur indépendance au profit de l'appartenance à une coalition désavouée par le peuple. Cette situation est totalement inacceptable et nous devons y mettre fin par tous les moyens", avait déclaré Martin Fayulu.

La plateforme Lamuka a jusque-là perdu 21 députés nationaux et 2 sénateurs, invalidés par la Cour Constitutionnelle, dans le cadre du contentieux électoral des législatives et sénatoriales. Orly-Darel NGIAMBUKULU
Udps : difficile gestion des ambitions après la déchéance de Kabund !
mercredi 27 mai 2020

* Léon Mubikay, Rémy Massamba ? Henriette Wamu ? Paul Tshilumbu…? Qui sera le futur premier vice-président du Bureau de l'Assemblée nationale ? (...)
lire la suite
Vive tension hier à l’UDPS
mercredi 27 mai 2020

* Les sièges de certains partis du FCC vandalisés. La tension est vite montée hier mardi 26 mai après la destitution de Jean-Marc Kabund au poste de (...)
lire la suite
L’UDPS se prononce ce mercredi
mercredi 27 mai 2020

Sauf modification de dernière minute, c'est ce mercredi 27 mai que l'Union pour la démocratie et le progrès social va se réunir en urgence pour (...)
lire la suite
COVID-19 : les tests de diagnostic et de dépistage seront décentralisés la semaine prochaine
mercredi 27 mai 2020

Au cours de cet exercice républicain, Sylvesre Ilunga Ilunkamba a annoncé que des Des tests de diagnostic et de dépistage vont être décentralisés la (...)
lire la suite
Dr Muyembe, dites-nous comment distinguer un malade de grippe de celui de la Covid-19
mercredi 27 mai 2020

C’est depuis le 15 mai que nous sommes entrés pratiquement en pleine saison sèche. Une saison marquée généralement par la maladie appelée grippe. Avec (...)
lire la suite
Emouvant adieu de FATSHI à Charles Kilosho, son Directeur de communication adjoint
mercredi 27 mai 2020

Le Président de la République, Félix Tshisekedi, a rendu, hier mardi 26 mai, un vibrant hommage à son directeur de communication adjoint, Charles (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting