Dernière minute :
AFFRONTEMENTS FCC-CACH
Hier à l’HVK, Gentiny Ngobila obtient la paix de braves
vendredi 14 juin 2019

* Augustin Kabuya "La coalition CACH-FCC reste d'actualité".

Suite aux incidents enregistrés dans la ville de Kinshasa, depuis lundi dernier, le gouverneur Gentiny Ngobila, a réuni autour de lui les hauts cadres de quelques partis politiques regroupés au sein du Front Commun pour le Congo (FCC) et Cap pour le Changement (CACH), hier jeudi 13 juin, à l'hôtel de ville de Kinshasa pour trouver des pistes de solution à cette guéguerre. " La coalition FCC-CACH demeure et nous sommes toujours ensemble. Ce qui s'est produit les trois derniers jours n'est qu'un incident de parcours. Nos équipes travaillent pour une déclaration commune qui sera rendu publique dans les prochaines heures " a déclaré le Secrétaire Général de l'UDPS, Augustin Kabuya, au sortir de la réunion.

Après plus de deux heures de travail, les participants à cette réunion se sont accordés pour lancer un appel au calme aux militants de ces deux plates-formes. " Nous désapprouvons toutes formes de violence et destructions des permanences de certains partis politiques " a martelé, Augustin Kabuya. Ceux qui ont voulu infiltrer la coalition FCC-CACH, pour remettre en cause le travail que nous abattons pour le bien-être du pays en s'adonnant à des actes de vandalismes se verront transférer devant la justice, a-t-il conclu.

La ville de Kinshasa a connu depuis le début de la semaine des vives tensions entre les partisans du FCC et du CACH, consécutives au débat parlementaire sur les ordonnances du Président Félix Antoine Tshisekedi, nommant de nouveaux membres du Conseil d'administration de deux entreprises du portefeuille, à savoir la Société nationale de chemin de fer au Congo (SNCC) et la Générale des carrières et des mines (GECAMINES).

Ce débat n'a pas été du goût de la base de l'UDPS qui l'a jugé anticonstitutionnel et surtout teinté de propos injurieux à l'endroit du chef de l'Etat. Des échauffourées entre les fidèles des deux plateformes ont été signalées dans certains coins de la capitale. L'on a assisté à des scènes de pillages, sièges des partis politiques du FCC incendiés, véhicules caillassés, certains membres des partis molestés…

TROIS JOURS DE DISCORDE

Ont pris part à cette rencontre, la Secrétaire Générale Adjointe du PPRD, Jacqueline Penge ainsi que d'autres cadres du FCC comme Pius Muabilu dont la permanence du parti a été incendiée. Le Secrétaire Général de l'UDPS, Augustin Kabuya accompagné de quelques membres du CACH. Le commissaire provincial de la police de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo, le ministre provincial de l'Intérieur, Emmanuel Akwety ont également pris part à cette importante réunion. Fyfy Solange TANGAMU
Les élus AFDC-A ont sept jours pour clarifier leur position
mardi 16 juillet 2019

* Fort de ses troupes, le Sénateur du Sud-Kivu entend constituer une troisième force au sein de la Majorité. Le Front Commun pour le Congo (FCC) (...)
lire la suite
Exclusion de l’AFDC-A de Bahati du FCC : vers la reconfiguration de la majorité parlementaire !
mardi 16 juillet 2019

Après sa suspension à durée indéterminé synonyme d'exclusion du FCC du Raïs Joseph Kabila, l'AFDC-A de Modeste Bahati Lukwebo acquiert son (...)
lire la suite
Le président de l’Union des Jeunes katangais relâché depuis hier
mardi 16 juillet 2019

Le président de l'Union des Jeunes Katangais (UJK), Paul Mwenz a été relâché hier lundi 15 juillet après son interpellation à Lubumbashi et son (...)
lire la suite
Sankuru : l’élection du gouverneur confirmée pour le 20 juillet
mardi 16 juillet 2019

L'élection du gouverneur du Sankuru aura bel et bien lieu le samedi 20 juillet, suivant le calendrier modifié de la Commission électorale nationale (...)
lire la suite
Le parquet militaire présente un nouveau suspect au Tribunal
mardi 16 juillet 2019

Le procès du meurtre des experts de l'Onu se poursuit. Le ministère public a présenté à cet effet un nouveau suspect Marcel Tshiebwe, au cours de (...)
lire la suite
Le président F.Tshisekedi et le péril militaire à l’Est : l’impératif d’une contreinsurgence mixte
mardi 16 juillet 2019

Le Président F.Tshisekedi a récemment réalisé une tournée de réconfort en Ituri, qui a été appréciée. Mais, son départ a été immédiatement suivi d'un (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting