Dernière minute :

Info ou intox ?
jeudi 27 juin 2019

A l'ère et à l'heure des réseaux sociaux, difficile de savoir qui dit vrai et qui raconte sa vie. Comment authentifier tel ou tel autre document dans un contexte où l'estampille ne peut pas forcément être prise pour de l'argent comptant. Des courriers comme s'il en pleuvait référencés "Présidence de la république " comprenant des chiffres astronomiques circulent. Des montants qui, dans la plupart des cas, nient l'ascèse supposée de l'UDPS. Ou sont en contradiction avec la fibre sociale qui passe pour la marque de fabrique du parti présidentiel. Tout fraîchement de sa très longue carrière dans l'Opposition.

Quand ils le peuvent, les services compétents de la Présidence se fendent d'un démenti. On peut leur accorder le crédit d'apporter l'information officielle. Mais en mode " réaction ".

Or , pour quantité de raisons qui tiennent à la fois à la psychologie locale et au monde dans lequel nous vivons , démentir n'est pas toujours la meilleure de stratégies. Il renvoie à la défensive. Or, la meilleure défense est bien l'attaque. Les malheureux Léopards l'ont constaté- à deux reprises- à leurs dépens.

Attaque rimant avec anticipation. Il appartient donc à l'équipe au pouvoir et à ses tentacules d'anticiper en donnant " l'info " et non en réagissant à ce qu'ils qualifient d' " intox ". La première ayant la vertu de banaliser et même de chasser la seconde. Tout le contraire de la loi de Gresham selon laquelle la mauvaise monnaie chasse la bonne.

Dans ce monde où l'info et l'intox circulent concurremment à la vitesse du son, la victoire est à celui qui dégaine le premier. Telle est la règle. Ici au bord du fleuve Congo sans doute plus qu'ailleurs. Car, depuis les années Mobutu la propension pour les dirigeants zaïro-congolais à se servir plus qu'à servir le peuple se transmet de régime en régime. D'une blancheur quasi immaculée parce qu'abonnée à l'opposition depuis sa création, l'UDPS risque de finir par ressembler à tous les autres partis qui ont " goûté " aux délices du pouvoir.

Pas sûr par exemple que la taille que l'on prédit-encore les réseaux sociaux- " éléphantesque " concoure à faire grandir le credo du Père " Le peuple d'abord ". José NAWEJ
De casus belli en casus belli…
vendredi 15 mai 2020

Question à un franc symbolique pour ce week-end : Sommes-nous enfin dans " cette fois-ci, c'est fini " ou toujours dans le " retenez-moi ou je (...)
lire la suite
Enième " affaire " ou vaudeville de trop ?
jeudi 14 mai 2020

Des "affaires", des "affaires", des "affaires". La Justice carbure à plein régime. Haute saison pour les prétoires. Bon signe sur le front de (...)
lire la suite
Au-delà des postures manichéistes
mercredi 13 mai 2020

Difficile de s'émanciper du manichéisme bien de chez nous. Même le procès Kamerhe n'échappe pas à ce qui tient lieu de grille de lecture pour nombre de (...)
lire la suite
Ça sent la stratégie de défense
mardi 12 mai 2020

Le programme de 100 jours ? Je n'en suis pas l'inspirateur. Alors superviseur? Oui. Mais pas que moi. Les experts ès herméneutique l'auront sans (...)
lire la suite
Plus qu’un procès…
lundi 11 mai 2020

Jour " J " pour Vital Kamerhe. Assurément. Mais pas seulement pour le désormais ex-directeur de cabinet du chef de l'Etat. Quel que soit le bout (...)
lire la suite
Savoir quitter le Palais pour le terrain
vendredi 8 mai 2020

Une virée présidentielle hier dans certains hôpitaux et chantiers à travers la capitale. Qui le reprocherait au Président ? Bien au contraire. Une (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting