Dernière minute :
SELON LES CHIFFRES DU FMI
RDC : L’inflation mensuelle est restée inférieure à 1% depuis février 2018
jeudi 27 juin 2019

Le Représentant résident du Fonds monétaire international (FMI) en RDC, Philippe Egoumé, a procédé, hier mercredi 26 juin, à la présentation des perspectives économiques régionales de l'Afrique subsaharienne et de développement économique récent en RDC. Il a salué les réformes structurelles mises en place en RDC pour stabiliser le cadre macroéconomique du pays.

Chiffres à l'appui, le patron du FMI en RDC a indiqué que l'inflation mensuelle est restée inférieure à 1% en RDC depuis février 2018. La variation du taux de change indicatif, a-t-il expliqué, n'a pas dépassé 0,04% entre mars 2018 et mai 2019. Le représentant pays du FMI a affirmé que la croissance économique amorcée par la RDC depuis 2017 s'est affermie en 2018. Une croissance qu'il attribue principalement aux recettes générées par l'industrie extractive.

VIVEMENT L'AMELIORATION DE LA CROISSANCE DU SECTEUR NON EXTRACTIF

Philippe Egoumé a, par ailleurs, ainsi plaidé pour la diversification de l'économie congolaise en invitant les dirigeants du pays à mettre en place des politiques devant permettre d'accroître les recettes du secteur non extractif.

Il a rappelé que la croissance enregistrée par la RDC durant les deux dernières années était essentiellement soutenue (74 %) par les recettes relatives à l'industrie minière.

Compte tenu du caractère instable des prix des matières premières, il recommande aux dirigeants congolais d'asseoir des programmes économiques visant à booster la croissance du secteur non extractif. Ce qui, explique-t-il, permettrait de maintenir la croissance à un niveau acceptable, au cas où les prix des matières premières venaient à baisser.

L'occasion était propice pour le patron du FMI en RDC de mettre en garde les autorités congolaises contre les risques que pourrait entrainer la tendance baissière des prix des matières premières dont le cuivre et le cobalt.

"Après deux années de suite d'accélération économique en 2017 et 2018, grâce au niveau élevé des prix de principales exportations en RDC, la croissance économique va probablement ralentir en 2019 à cause de la tendance baissière des prix du cuivre et du cobalt", a indiqué P. Egoumé.

C'est dans cette perspective qu'il va saluer le programme d'urgence initié par le Président Félix-Antoine Tshisekedi qui, a-t-il affirmé, met un accent particulier sur l'augmentation des dépenses d'investissements publics.

UNE EMBELLIE ECONOMIQUE A SAUVEGARDER

" La contribution du secteur non extractif dans la croissance économique devrait augmenter suite aux investissements que le gouvernement est en train de mettre en œuvre dans le cadre du programme d'urgence", a-t-il déclaré.

Après un survol de la situation générale de l'économie congolaise, Philippe Egoumé a, au titre de l'article IV des Statuts de son institution, formulé quelques recommandations à la RDC.

Il l'invite à accroître l'espace et la crédibilité budgétaire et à renforcer l'indépendance de la politique monétaire et les réserves internationales de la Banque Centrale du Congo (BCC).

Le numéro un du FMI en RDC a en outre insisté sur la nécessité de renforcer le système financier en améliorant les recettes internes. Il a in fine plaidé pour la bonne gouvernance, la lutte contre la corruption et l'amélioration du climat des affaires. Orly-Darel NGIAMBUKULU

Mention spéciale au trio Yav-Kangudia-Mutombo

Interrogés, certains observateurs attribuent à ce qui s'apparente à une performance à la prudence économico-financière dans la gestion des finances publiques. Secteur dans lequel l'on retrouve respectivement le trio Yav-Kangudia-Mutombo. Car, quand on considère la période en question, caractérisée par des sorties des fonds importants liés à l'organisation des élections, il y a lieu de saluer ce qui a tout l'air d'un exploit. FDA
Gentiny Ngobila promet l’implication de l’Hôtel de ville
vendredi 13 septembre 2019

La République Démocratique du Congo va bientôt célébrer l'avènement de son quatrième cardinal. A cet effet, le Gouverneur de la ville de Kinshasa, (...)
lire la suite
Lancement officiel de l’opération "Kin Bopeto"
vendredi 13 septembre 2019

Le numéro 1 de la ville de Kinshasa a reçu hier jeudi, les bourgmestres et leurs adjoints, afin de les sensibiliser au changement de (...)
lire la suite
Les condoléances du Roi Mohammed VI au Président Tshisekedi
vendredi 13 septembre 2019

La catastrophe ferroviaire dans la province du Tanganyika n'a pas laissé le Maroc indifférent. Aussitôt informé de cet accident qui a fait, selon les (...)
lire la suite
Une dizaine de morts et une centaine de blessés !
vendredi 13 septembre 2019

Un train de la Société nationale du chemin de fer du Congo (SNCC) a déraillé hier jeudi 12 septembre aux environs de la localité de Mayibaridi dans (...)
lire la suite
Pius Muabilu pour un développement urbain et territorial durable
vendredi 13 septembre 2019

Le ministre d'Etat, ministre de l'Urbanisme et Habitat, Pius Muabilu, a dévoilé hier jeudi 12 septembre son action à la tête du ministère de (...)
lire la suite
L’AFDC-A/Sud-Kivu renouvelle sa loyauté à Modeste Bahati
vendredi 13 septembre 2019

Le vent d'accalmie souffle aujourd'hui au sein de l'Alliance des forces démocratiques du Congo et Alliés (AFDC-A). La Coalition était secouée après (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

A la recherche de la carte de membre

Il se négocie à prix d'or par les temps qui courent. Il vaut de l'or. Il tient lieu d'assurance-travail. Il a la valeur de visa de nomination, de maintien ou de promotion. Il s'agit de la carte de (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting