Dernière minute :
AU REGARD DE L’INSECURITE QUI PREVAUT EN ITURI
Djugu : une riposte militaire s’impose
jeudi 27 juin 2019

La situation sécuritaire en Ituri est préoccupante. Elle a fait l'objet du point de presse de Nations Unies d'hier mercredi 26 juin à la MONUSCO. Le Général Bernard Commins, qui a séjourné à Djugu, la zone de cette province en proie à l'insécurité, estime que la riposte militaire s'impose.

Au cours de son séjour, le commandant adjoint de la Force de la MONUSCO a échangé avec le gouverneur de la province, l'évêque du lieu et les membres du bureau de la MONUSCO qui sont à Bunia. Répondant à une question sur les criminels qui font la loi dans cette contrée, le Général Commins exclut toute allusion à un conflit ethnique. "Les autorités congolaises ont déployé beaucoup d'efforts pour aplanir les tensions qui existent entre différentes communautés. C'est un travail de longue haleine", a-t-il reconnu.

" Je ne peux toutefois pas qualifier ce groupe qui provoque l'insécurité. Car, donner un nom, c'est donner une légitimité. Nous avons affaire à des criminels, à des meurtriers, à des assassins qui ont tué des femmes et des enfants. Des enfants qu'on a trouvés en tenue d'écoliers alors qu'ils se rendaient à l'école ", a-t-il laissé entendre.

"Donc donner un nom à un groupe dont les gens savent très bien son origine, sa localisation géographique.

D'après le Général Commis , ces gens-là ne méritent que d'être traduits en justice et de répondre de leurs actes. " Ce n'est pas une communauté plus que l'autre. Toutes les communautés ont été victimes de la violence de ce groupe. Les FARDC en ont été également victimes. Et, nous-mêmes, nous avons essuyé une embuscade sur une patrouille et des tirs contre nos hélicoptères la semaine dernière", a -t-il mentionné.

" Ce groupe est donc très actif aujourd'hui. Et c'est vraiment là-dessus qu'avec les militaires congolais, nous faisons tout l'effort possible pour les mettre hors d'état de nuire ", a-t-il relevé."

Mais il faut d'abord considérer que c'est un groupe armé. Tuer comme ça des innocents à la machette , de la nuit au lever du jour, … Ce sont des gens qui ne méritent vraiment pas qu'on les qualifie autrement que comme un groupe armé ", a déploré ce commandant.

" Cette situation préoccupe notre Représentante spéciale. Elle est extrêmement grave, plus que celle que nous avons connue l'année dernière. Ce groupe est instigateur d'une violence inacceptable ", a-t-il conclu. Mathy Musau
Udps : difficile gestion des ambitions après la déchéance de Kabund !
mercredi 27 mai 2020

* Léon Mubikay, Rémy Massamba ? Henriette Wamu ? Paul Tshilumbu…? Qui sera le futur premier vice-président du Bureau de l'Assemblée nationale ? (...)
lire la suite
Vive tension hier à l’UDPS
mercredi 27 mai 2020

* Les sièges de certains partis du FCC vandalisés. La tension est vite montée hier mardi 26 mai après la destitution de Jean-Marc Kabund au poste de (...)
lire la suite
L’UDPS se prononce ce mercredi
mercredi 27 mai 2020

Sauf modification de dernière minute, c'est ce mercredi 27 mai que l'Union pour la démocratie et le progrès social va se réunir en urgence pour (...)
lire la suite
COVID-19 : les tests de diagnostic et de dépistage seront décentralisés la semaine prochaine
mercredi 27 mai 2020

Au cours de cet exercice républicain, Sylvesre Ilunga Ilunkamba a annoncé que des Des tests de diagnostic et de dépistage vont être décentralisés la (...)
lire la suite
Dr Muyembe, dites-nous comment distinguer un malade de grippe de celui de la Covid-19
mercredi 27 mai 2020

C’est depuis le 15 mai que nous sommes entrés pratiquement en pleine saison sèche. Une saison marquée généralement par la maladie appelée grippe. Avec (...)
lire la suite
Emouvant adieu de FATSHI à Charles Kilosho, son Directeur de communication adjoint
mercredi 27 mai 2020

Le Président de la République, Félix Tshisekedi, a rendu, hier mardi 26 mai, un vibrant hommage à son directeur de communication adjoint, Charles (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting