Dernière minute :

" Esprit de vie " : plusieurs acquéreurs tardent encore à apurer leurs créances
mardi 2 juillet 2019

Plusieurs acquéreurs de bus " Esprit de vie " tardent encore à apurer leurs créances. Le délai de quatre ans étant arrivé à échéance, le Gouvernement leur ajoute une rallonge de trois ansde commun accord avec les deux parties. Le président de l'Association des propriétaires de véhicules affectés au transport au Congo (APVECO) reconnait que ce retard dans le versement est dû notamment suite au manque d'encadrement des acquéreurs de ces véhicules.

Le président de l'APVECO appelle ainsi le Gouvernement à doter l'association d'un arsenal juridique devant permettre aux encadreurs de mieux suivre le programme pour éviter des abus enregistrés jusque-là auprès de la moitié des acquéreurs.

" A ce jour, seuls 50% de ce qui doit revenir à l'Etat est versé. Nous nous battons pour que la totalité du montant attendu revienne au Gouvernement", précise Moîse Kabeya au cours d'un échange avec la presse.

On se souviendra que le Gouvernement dirigé par Matata Ponyo avait commandé des bus de marque Hyundai dans le cadre de son projet " Esprit de vie ". Ces engins de vingt-sept places assises sont le fruit des acomptes des remboursements par les acquéreurs, membres de l'APVECO.

"La plupart de gens étaient sceptiques au départ. Ils se demandaient si on pouvait faire confiance au Congolais, lui octroyer un crédit et le voir rembourser. Voici la preuve que le Congolais est digne de foi. Nous allons continuer à soutenir ce projet de par son originalité et l'améliorer du point de vue opérationnel", avait affirmé Justin Kalumba, alors ministre des Transports et Voies de communication. En clair, avait-t-il déclaré, le Gouvernement comptait aider les acquéreurs de ces bus, qui sont des personnes physiques à se professionnaliser en allant vers des groupements d'intérêt économique et de petites entreprises. Selon le ministre des Transports, ces petites entreprises pourront gérer de façon plus professionnelle ce secteur de transport.

Le Gouvernement avait alors accordé en septembre 2014, les tout premiers bus Hyundai à crédit aux privés pour résoudre de façon progressive la mobilité urbaine à Kinshasa. Les acquéreurs ont versé à l'acquisition 15% des 57.000 dollars américains qu'ils devront payer mensuellement sur une période de quatre ans. Six mois après la mise en circulation des bus dits "Esprit de vie", l'Etat congolais avait déjà recouvré 2,5 millions de dollars qui ont permis de commander soixante nouveaux bus. Rachidi MABANDU
BCC : le billet de 5.000 Fc a cours légal sur toute l’étendue du pays
lundi 13 avril 2020

La Banque Centrale du Congo rappelle à l'attention du public, qu'à l'instar de toute la gamme disponible des billets de banque, le billet de 5.000 (...)
lire la suite
PATH RDC offre du matériel informatique à l’équipe de riposte, don de CDC Atlanta
mardi 7 avril 2020

Le Secrétariat technique du Comité multisectoriel de riposte au Coronavirus en République démocratique du Congo vient de bénéficier d'un lot de (...)
lire la suite
L’économie congolaise risque de connaître une récession, indique la BCC
lundi 6 avril 2020

En raison d'incertitudes concernant l'ampleur et la durée de la pandémie de coronavirus qui peut créer des effets plus sévères, l'économie congolaise (...)
lire la suite
La BCC exhorte le Gouvernement " à booster la mobilisation des recettes et à limiter les dépenses aux ressources disponibles "
lundi 16 mars 2020

A l'issue de sa deuxième réunion ordinaire, tenue le vendredi 13 mars, le Comité de politique monétaire (CPM) exhorte le gouvernement " à renforcer (...)
lire la suite
Kinshasa abrite désormais le Bureau de liaison de l’Afrique centrale de la sécurité sociale
jeudi 5 mars 2020

Kinshasa abrite désormais le Bureau de liaison de l'Afrique centrale de la sécurité sociale, après son transfert de Libreville, capitale du Gabon, (...)
lire la suite
La BOA présente son nouveau service d’internet banking ’’BOAweb’’
jeudi 6 février 2020

Dans le souci d'améliorer ses services et de mieux comprendre les besoins de sa clientèle, le Groupe Bank of Africa (BOA) mène une série de (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Ce masque qui masque et démasque

Dès ce lundi 20 avril, tout le monde avance masqué à Kinshasa. Partiellement pour cause de lutte contre le covid-19. Peu ou prou de gêne pour la respiration. Surtout que les journées kinoises sont (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting