Dernière minute :
INDIGNEE PAR LE PILLAGE DE CE PATRIMOINE DU HAUT KATANGA
L’ATC demande à Félix Tshisekedi de sanctionner les destructeurs du Centre de négoce des minérais de Mulungwishi
mardi 9 juillet 2019

Le président de la République Félix-Antoine Tshisekedi est appelé à s'impliquer personnellement dans les sanctions à infliger aux vrais auteurs du pillage du Centre de négoces des minerais de Mulungwishi, à Likasi, dans la province du Haut-Katanga. C'est l'appel lancé hier lundi 8 juin par la société Africatrading and consultance (ATC Sarl), initiatrice de ce cadre commercial.

Se joignant aux appels de plusieurs organisations de la société civile du Haut-Katanga, cette entreprise de consultance demande au Chef de l'Etat congolais d'initier des enquêtes à son niveau, afin que les responsabilités soient établies dans cette affaire et que les vrais coupables soient sanctionnés.

" La création de ce centre de négoces est légale. Elle rentrait dans le cadre d'une mesure prise par le gouvernement provincial du Haut-Katanga de fédérer les creuseurs locaux. Il est injuste qu'il soit détruit aussi gratuitement. Surtout que ce lieu de commercialisation de pierres précieuses avait même donné du travail aux populations locales", déclare Me Paul Beyadika Kalenga, avocat conseil de ATC sarl au cours d’une rencontre hier avec la presse.

D'après ce juriste, cette destruction est l'œuvre des personnes de mauvaise foi qui ne visent qu'à saper les efforts du président Félix-Antoine Tshisekedi d'instaurer la bonne gouvernance et un changement positif, dont la RDC a grandement besoin pour amorcer sa véritable émergence économique.

" Nous avons écrit au président Félix-Antoine Tshisekedi pour lui demander de s'impliquer personnellement dans ce dossier et de sanctionner sévèrement des responsables de ces actes qui énervent la Constitution. Nous sommes convaincus que le chef de l'Etat, qui ne jure que par la bonne gouvernance en RDC, réservera une suite favorable à notre demande", rassure cet avocat.

Le centre de négoces de Mulungwishi s'étendait sur une superficie de 20.000 mètres carrés, accordée par le gouvernement provincial du Haut-Katanga. Il a été détruit le 22 juin dernier aux environs de 20 heures locales.

Plusieurs tonnes de minerais, d’importants matériaux de construction et bien d'autres objets de valeur ont été emportés à cette occasion. Comme si cela ne suffisait pas, rapporte Me Paul B., ces envahisseurs ont détruit les stands de vente, des bureaux des services de l'Etat et un laboratoire international des analyses.

"Nous avons pleinement confiance en le président Félix-Antoine Tshisekedi. Nous savons qu'en tant que magistrat suprême, il fera quelque chose pour sanctionner ces ennemis du peuple. Nous avons, par ailleurs, foi en la justice congolaise. Nous avons porté plainte et sommes convaincus que les juges diront le droit en toute équité et réserveront une bonne dose de peine aux coupables. Mais, cela ne nous empêche pas d'envisager un plan B", conclut Me Paul Beyadika Kalenga. Orly-Darel NGIAMBUKULU
Sécurité sociale : le Blaisac encourage les Etats-membres à se conformer aux normes supranationales
jeudi 12 septembre 2019

* " La sécurité sociale ne peut jouer réellement son rôle de levier du développement socioéconomique que si le dispositif légal de chacun de nos (...)
lire la suite
Expo-Béton 4 : Transformer le Corridor ouest de la RDC en axe de développement
vendredi 6 septembre 2019

La quatrième édition de l'Expo-Béton aura lieu du 09 au 12 septembre au Pullman Hôtel de Kinshasa. Cette rencontre qui réunit à travers des (...)
lire la suite
BCC : un excédent mensuel de 91,4 milliards CDF en juillet dernier
lundi 26 août 2019

Selon le Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque centrale du Congo, qui s'est réuni le vendredi 23 août courant, l'exécution des opérations (...)
lire la suite
Vodacash et Finca lancent le produit "LONA O DEFA"
jeudi 8 août 2019

Grâce à la nouvelle technologie, VODACASH en partenariat avec Finca, poussent plus loin l'inclusion financière des millions de Congolais. Ce, avec (...)
lire la suite
Marché alimentaire : producteurs, consommateurs, contrôleurs... à l’école des normes Comesa
mercredi 7 août 2019

La République démocratique du Congo multiplie des efforts pour son intégration au Marché commun de l'Afrique orientale et australe (COMESA). C'est (...)
lire la suite
La Banque mondiale en quête des doctorants en provenance d’Afrique subsaharienne
mardi 6 août 2019

Le département Afrique de la Banque mondiale recrute. Elle accepte à présent les candidatures pour l'édition 2020 du programme de recrutement de (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting