Dernière minute :
IXèmes JEUX DE LA FRANCOPHONIE
RDC : 4.000 artistes et sportifs attendus en 2021
jeudi 11 juillet 2019

La République démocratique du Congo s'attend à accueillir 4.000 artistes et sportifs lors des IXèmes Jeux de la Francophonie qu'elle va abriter en 2021. C'est ce qui ressort de la 107eme session du Conseil Permanent de la Francophonie (CPF), tenue le 02 juillet 2019 à Paris. C'est du moins ce qu'atteste un communiqué de presse diffusé hier mercredi 10 juillet par la Délégation générale à la Francophonie.

"Partant de cette désignation, la RDC s'engage à signer, d'une part, le cahier des charges, à créer le Comité National des Jeux de la Francophonie (CNJF) par ordonnance et, d'autre part, à débuter les travaux de construction des infrastructures sportives et culturelles, notamment le Village des Jeux, avant la tenue du prochain Conseil Permanent de la Francophonie, prévu le 29 octobre 2019 qui réunira les Représentants personnels des Chefs d'Etat et de gouvernement", précise le communiqué de presse.

La candidature de la RDC étant déclarée recevable, ''l'OIF a diligenté une mission d'évaluation technique de quatre personnes, conduite par Mme Zeina Mina, Directrice du Comité International des Jeux de la Francophonie, pour la période allant du 23 au 25 juin 2019, consistant à évaluer non seulement l'engagement des autorités politiques du pays, mais aussi les différents sites et infrastructures sportives et culturelles proposées dans le dossier de cette candidature'', indique la Délégation générale à la Francophonie.

VISITES DES EDIFICES SPORTIFS ET CULTURELS

Reçue par les autorités du pays, la délégation de l'OIF a visité différents sites, en l'occurrence, la Salle culturelle de Zoo, l'Académie des Beaux-Arts, l'Institut Français, le Lycée Shaumba, le terrain municipal de Bandalungwa, la Radio Télévision Nationale Congolaise, le Palais du Peuple, le Stade des Martyrs, le Complexe sportif UJANA, le Stade Tata Raphaël, l'Hôpital HJ sur la lère rue Funa, la Foire Internationale de Kinshasa ainsi que la Cité Moderne, révèle le service de communication de la Délégation générale à la Francophonie.

D'après le communiqué de presse, une cinquantaine de délégations vont faire le déplacement pour Kinshasa où elles auront l'opportunité de participer aux disciplines sportives et aux concours culturels. Réservés aux jeunes dont l'âge varie entre 18 et 23 ans, ces compétitions vont se cantonner au football masculin, au basket féminin, au judo, au cyclisme, au tennis de table, à l'athlétisme, à la lutte africaine et libre, ainsi qu'au handisport.

Pour les concours culturels, l'âge requis pour les compétiteurs varie entre 18 et 35 ans. Les jeunes retenus participeront aux épreuves de littérature, de la photographie, de la création numérique, de la chanson, de la danse et création, des arts de la rue, du théâtre et des arts visuels (peinture et sculpture).Ci-dessous l'intégralité du communiqué de presse. Yves KALIKAT

COMMUNIQUE DE PRESSE

C'est désormais officiel. Les IXèmesJeux de la Francophonie seront organisés en 2021 en République Démocratique du Congo (RDC). C'est ce qui ressort de la 107eme session du Conseil Permanent de la Francophonie (CPF) tenue le 02 juillet 2019 à Paris, sous la direction de la Secrétaire Générale de la Francophonie, Madame Louise Mushikiwabo.

Au cours de cette session, plusieurs sujets ont été traités, entre autres celui relatif à l'organisation des IXèmes Jeux de la Francophonie. A ce sujet, le CPF a donné un avis favorable à la tenue, en 2021, des IXèmes Jeux de la Francophonie en RDC, conformément aux recommandations du Conseil d'Orientation du Comité International des Jeux de la Francophonie.

Partant de cette désignation, la RDC s'engage à signer d'une part, le cahier des charges, à créer le Comité National des Jeux de la Francophonie (CNJF) par ordonnance et d'autre part, à débuter les travaux de construction des infrastructures sportives et culturelles, notamment le Village des Jeux avant la tenue du prochain Conseil Permanent de la Francophonie prévu le 29 octobre 2019 qui réunira les Représentants personnels des Chefs d'Etat et de gouvernement.

Comment la RDC a arraché l'organisation de la 9eme édition des Jeux Pour votre gouverne, initialement c'est le Canada Nouveau-Brunswick qui a été choisi par le Comité International des Jeux de la Francophonie pour organiser les IXes Jeux de la Francophonie en 2021.

Après le désistement du Canada Nouveau-Brunswick d'organiser la 9eme édition des Jeux de la Francophonie, l'Administrateur de l'OIF, Monsieur AdamaOuane avait relancé l'Appel à candidature pour la tenue de ces Jeux auprès de 54 Etats et gouvernements membres de plein droit de l'OIF en date du 21 février 2019.

Par sa correspondance ADM/CIJF/hk/20190219-005 du 21 février 2019, l'Administrateur de l'OIF avait adressé un courrier y relatif au Ministre de la Coopération au Développement ayant la Francophonie dans ses attributions, Monsieur John KwetMwanKwet. Ce dernier a aussitôt instruit la Délégation Générale à la Francophonie, organe technique du Gouvernement qui gère au quotidien les activités de la Francophonie, du traitement de ce dossier quant à sa faisabilité.

Le Délégué Général à la Francophonie, Monsieur Jonas KumakingaNgwey, assisté de son équipe s'était mis au travail et a soumis une note technique au Ministre John KwetMwanKwet, démontrant la capacité de la RDC d'organiser cet événement de portée internationale.

C'est sur base de ces avis positifs que le Ministre de la Coopération au Développement a adressé une note explicative n° Réf. CAB/MIN.CO.DEV/DGF/KWk/008/2019 du 30 avril 2019 à Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Bruno Tshibala, lui donnant les éléments nécessaires à engager le Gouvernement de la RDC.

Ainsi, le Premier Ministre a adressé la lettre d'engagement n° CAB/PM/SCEPM/tg/2019/0735 du 06 mai 2019 au Directeur du Comité International des Jeux de la Francophonie.

Fort de cet engagement du Gouvernement Congolais, le Ministre ayant la charge de la Francophonie a institué par Arrêté ministériel n°CAB/MIN.CO.DEV/DGF/001/2019 du 14 mai 2019, une Cellule Technique ayant pour mission d'élaborer le dossier de candidature de la RDC pour l'organisation desdits Jeux.

Sous la coordination du Délégué Général à la Francophonie, la Cellule a produit un dossier technique complet de candidature que le Ministre de la Coopération au Développement a fait déposer sur son Ordre de mission collectif n°CAB/MIN/CO.DEV/DGF/tb/025/2019 du 23 mai 2019 dans le délai requis au bureau du Comité International des Jeux de la Francophonie en date du 14 juin 2019, à Paris.

Au terme de l'examen des différents dossiers, la candidature de la RDC a été déclarée recevable.

Raison pour laquelle, l'OIF a diligenté une mission d'évaluation technique de quatre personnes, conduite par Madame Zeina Mina, Directrice du Comité International des Jeux de la Francophonie, pour la période allant du 23 au 25 juin 2019, consistant à évaluer non seulement l'engagement des autorités politiques du pays, mais aussi les différents sites et infrastructures sportives et culturelles proposées dans le dossier de cette candidature.

Sous la supervision personnelle lieu Ministre et assisté du Délégué Général à la Francophonie, la délégation a été reçue respectivement par la Présidence de la République, notamment le Conseiller Principal en matière de la Diplomatie, le Premier Ministre Intérimaire, Son Excellence Monsieur AzariasRuberwa, le Vice-Premier Ministre et Ministre en charge de l'Intérieur et Sécurité, Son Excellence Monsieur Basile Olongo, sans oublier les Ministres de la Jeunesse, des Sports et Loisirs ainsi que de la Culture et Arts.

Puis, il s'en est suivi la visite des différents sites, en l'occurrence, la Salle culturelle de Zoo, l'Académie des Beaux-Arts, l'Institut Français, le Lycée Shaumba, le terrain municipal de Bandalungwa, la Radio Télévision Nationale Congolaise, le Palais du Peuple, le Stade des Martyrs, le Complexe sportif UJANA, le Stade Tata Raphaël, l'Hôpital HJ sur la lère rue Funa, la Foire Internationale de Kinshasa ainsi que la Cité Moderne, pour ne citer que ceux-là.

A l'issue de cette visite, le Ministre John KwetMwanKwet a conduit une équipe de la Cellule Technique à la défense du dossier devant le Conseil d'Orientation du Comité International des Jeux de la Francophonie, laquelle défense s'est tenue à Paris le 27 juin 2019, où la présence de Son Excellence Monsieur Bruno Tshibala, Premier Ministre, a été marquée. Pour des raisons de préséance, la défense a été présidée par le Premier Ministre, à qui nous jetons des fleurs.

Le résultat de cette réunion est que le Conseil d'Orientation du Comité International des Jeux de la Francophile a recommandé la désignation de la RDC, Etat hôte des 9èmes Jeux de la Francophonie 2021 à l'attention du Conseil Permanent de la Francophonie.

LES DISCIPLINES RETENUES POUR LES JEUX DE 2021

Comme vous le savez, créés en 1987 à l'initiative des Chefs d'Etat, les Jeux de la Francophonie rassemblent tous les 4 ans, autour des valeurs de solidarité, de diversité et d'excellence, une cinquantaine de délégations, 4.000 jeunes talents artistes et sportifs, plus de 500 millions de téléspectateurs.

Parmi les disciplines retenues pour 2021, il y a l'athlétisme, le football masculin, le basket féminin, le judo, la lutte africaine et libre, le tennis de table, le cyclisme sur route ainsi que le handisport.

Pour les concours culturels, il y a notamment les arts de la rue, la chanson, la danse et création, la littérature, la photographie, la création numérique, le théâtre et les arts visuels (peinture et sculpture).

En ce qui concerne les compétitions sportives, seuls les athlètes dont l'âge varie entre 18 et 23 ans y participent, sauf en football où l'âge limite est de 20 ans. Pour les concours culturels, l'âge varie entre 18 à 35 ans.

Projet phare de l'Organisation Internationale de la Francophonie pour rapprocher les peuples, les Jeux s'affirment comme le plus grand événement sportif et culturel de la Francophonie dédié à la jeunesse.

En Afrique, la République Démocratique du Congo sera le cinquième pays à accueillir les Jeux après la Côte d'Ivoire en 2017, le Niger en 2005, le Maroc en 1989 et le Madagascar en 1997.

Fait à Kinshasa, le 03.07.2019.

Pour le Service Presse et Communication

BWANAMUZURI Mukolo Elias
Attaché de Presse
Le ministère de la Santé appelle la population au lavage régulier des mains
mardi 16 juillet 2019

Le ministère de la Santé Rd-congolais invite la population à respecter les mesures d'hygiène de base, afin d'éviter de contamination supplémentaire (...)
lire la suite
Le président de la Jica évalue les interventions nipponnes en RDC
lundi 15 juillet 2019

La ville de Yokohama, au Japon, s'apprête à accueillir, du 28 au 30 août prochain, la Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de (...)
lire la suite
L’Ape remet 24 brevets aux finalistes
lundi 15 juillet 2019

L'Agence pour la Promotion de l'Enseignement (APE) a procédé le week-end dernier, à la cérémonie de remise de brevets aux finalistes de la 4ème (...)
lire la suite
Pasteur contaminé : le ministère de la Santé appelle la population au calme
lundi 15 juillet 2019

Un pasteur originaire du Sud-Kivu est arrivé à Goma dimanche 14 juillet 2019 après un court séjour à Butembo, où il prêchait dans une église où il (...)
lire la suite
Malgré les réalisés depuis 1994, des millions de femmes et de filles n’ont toujours pas bénéficié des promesses
vendredi 12 juillet 2019

Le Fonds des Nations Unies pour la Population(UNFPA) a organisé hier jeudi 11 juillet à Kinshasa une cérémonie commémorative à l'occasion de la (...)
lire la suite
Les cimetières de Kintambo, Kinsuka, Kimbanseke, Kinkole-RVA, Tshuenge fermés
vendredi 12 juillet 2019

Désormais, aucun mort ne pourra plus être porté aux cimetières de Kintambo, Kinsuka, Kimbanseke, Kinkole-Rva et Tshuenge. Ces lieux de sépulture très (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting