Dernière minute :
MEME SUSPENDUE DU FCC
L’AFDC-A reste dans la majorité et soutiendra le duo Félix Tshisekedi-Ilunga Ilunkamba
jeudi 11 juillet 2019

Exclue du Front commun pour le Congo (FCC), l'Alliance des forces démocratiques du Congo et Alliés (AFDC-A) ne quitte pas le navire battant pavillon majorité. Fort de son poids politique, 145 élus (44 députés nationaux, 70 députés provinciaux, 13 sénateurs, 2 gouverneurs, 7 vice-gouverneurs), le regroupement cher à Bahati Lukwebo, désormais autonome, va soutenir le programme de Félix Tshisekedi et de Sylvestre Ilunga Ilunkamba. C'est l'une des décisions prise par la conférence des présidents des partis et personnalités de l'AFDC- A, qui s'était réunie hier mercredi 10 juillet à Kinshasa.

Dans une déclaration en 10 points faite à la presse, elle prend acte de sa suspension du FCC et annonce qu'elle reprend son autonomie totale vis-à-vis des institutions de la République, des associations de la société civile ainsi que d'autres regroupements et partis politiques.

Ces personnalités ont réitéré leur soutien à Modeste Bahati et mis en garde ceux qui cherchent à déstabiliser la deuxième force parlementaire au sein du FCC. Ce n'est pas tout. Elles ont prévenu que les cadres débauchés n'auront ni " légitimité ni légalité " pour engager leur regroupement. Pour eux, le regroupement AFDC et Alliés demeure " un et indivisible ".

Dans le même document, ils ont également fustigé ce qu'ils qualifient de " climat de haine et d'animosité ", qui a élu domicile au sein du FCC où selon eux, " les règlements de comptes sont devenus un mode de gestion ".

Ils ont également fustigé ce qu'ils qualifient de " climat de haine et d'animosité ", qui a élu domicile au sein du FCC où selon eux, " les règlements de comptes sont devenus un mode de gestion ".

La conférence des présidents des partis et personnalités politiques de l'AFDC-A rappelle qu'à l'issue du scrutin du 30 décembre, leur plateforme est l'une de deux organisations politiques ayant franchi le seuil de 1000 000 de suffrages exprimés en sa faveur, soit exactement 1 243 326. " Ceci traduit la confiance de la population à l'AFDC-A et son président. Avec cette confiance de la population, l'AFDC-A mérite de diriger l'institution Sénat ".

Elle fait également remarquer que c'est l'AFDC-A qui est membre du FCC et non son autorité morale : " De ce fait, seule cette dernière engage ses membres au sein d'autres instances et n'enverra personne au FCC quant à ce ".

Par ailleurs, la conférence des présidents a levé l'option pour que le regroupement soit désormais autonome. Libre de tout engagement, l'AFDC-A s'engage à soutenir Félix Tshisekedi et le premier ministre FCC, Sylvestre Ilunga.

On rappelle que Modeste Bahatia annoncé la semaine dernière, et maintenir sa candidature au poste de président du Sénat, alors que l'autorité morale du FCC, Joseph Kabila, a jeté son dévolu sur l'ancien ministre de la Justice et Garde des sceaux, Alexis Thambwe Mwamba candidat à ce même poste.

Lire ci-dessous, l'intégralité de la déclaration de la conférence des présidents des partis et personnalités politiques du regroupement AFDC-A, signée par son Rapporteur, Rémy Musungayi Bampale. Didier KEBONGO
Le ministre Willy Kitobo a lancé hier la campagne de vulgarisation du Code minier
jeudi 7 novembre 2019

C'est hier mercredi 6 novembre que le ministre des Mines, Willy Kitobo Samsoni, a lancé la campagne de vulgarisation du Code minier et de ses (...)
lire la suite
Le VPM Gilbert Kankonde appelle les élus provinciaux de l’UDPS à sensibiliser leurs électeurs
jeudi 7 novembre 2019

Face à la montée de l'insécurité dans la ville province de Kinshasa depuis plus d'une semaine, les députés provinciaux du parti présidentiel ont (...)
lire la suite
La Haute Cour Militaire prononce son Arrêt avant dire droit ce jeudi sur la récusation des juges
jeudi 7 novembre 2019

Le procès du meurtre de l'administrateur gestionnaire de l'hôpital Vijana se poursuit. Contrairement à ce qui a été annoncé, la Haute Cour militaire (...)
lire la suite
Assemblée nationale : la proposition de loi sur l’exercice du droit de grève déposée hier
jeudi 7 novembre 2019

*Le bureau de la Chambre a réceptionné au cours de la même journée la proposition de loi portant création du juge du contentieux de l'exécution. (...)
lire la suite
Gentiny Ngobila appelle les wewa à s’enregistrer au ministère provincial des Transports
jeudi 7 novembre 2019

Tous les conducteurs des taxis-motos sont tenus de s'enregistrer auprès du ministère provincial des transports. AInsi en a décidé le gouverneur de la (...)
lire la suite
Vital Kamerhe : "Mon nom n’est apparu nulle part"
jeudi 7 novembre 2019

*"L'opération était bel et bien régulière", assure le Directeur de cabinet du chef de l'Etat. Vital Kamerhe s'est exprimé pour la première fois au (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting