Dernière minute :
REVELATION DE LA CENTRALE ELECTORALE A L’ISSUE DU SCRUTIN D’HIER
Sud-Ubangi : Jean-Claude Mabenze élu gouverneur
jeudi 11 juillet 2019

* Pour sa part, Zéphirin Zabusua été désigné Vice-gouverneur.

Le suspense est désormais levé au Sud-Ubangi. Le candidat indépendant Jean-Claude Mabenze Gbey Benz vient d'être élu à la tête du gouvernorat, à l'issue des élections supervisées par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) hier mercredi 10 juillet.

L'heureux élu l'a emporté avec 17 voix, contre ses adversaires Cléophas Koli (7 voix) et Joachim Taila Nage (3 voix). A sa suite, l'indépendant Zabusu Zéphirin a été désigné vice-gouverneur, au terme du scrutin d'hier à l'Assemblée provinciale.

Cette élection vient mettre fin à la saga judiciaire qui a régné dans cette province. D'abord le 21 juin dernier, le Conseil d'Etat avait annulé l'élection du gouverneur du Sud-Ubangi, alors que Jean-Claude Mabenze, officiellement issu du regroupement de la Coalition des démocrates (CODE) de Jean-Lucien Busa Tongba, avait été déclaré vainqueur.

LE COME-BACK DE L'ANCIEN GOUVERNEUR

Face à l'avalanche de contestations, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a dû se rebiffer, enjoint par cette instance judiciaire de réorganiser l'élection du gouverneur et du vice-gouverneur, selon les prescrits de la loi.

Gouverneur sortant, le candidat Taila Nage, a sauté sur l'occasion pour se représenter en candidat indépendant. Sa candidature a, de prime abord, été rejetée par la CENI, au premier tour. Cette candidature sera toutefois confirmée en appel par la Cour d'appel de Gemena.

Au Conseil d'Etat, ses avocats avaient obtenu gain de cause. Ainsi, sa candidature devait être alignée avec celles des autres adversaires candidats gouverneurs. Mais, la CENI et l'Assemblée provinciale du Sud-Ubangi avaient refusé de l'aligner comme candidat, malgré la réhabilitation de sa candidature par le Conseil d'Etat.

LE SUD-UBANGI SORT DE L'IMPASSE

Mobilisé, le collectif des avocats de Taila Nage ont saisi la Cour d'appel de Gemena, cette fois-ci, pour demander l'annulation de l'élection du gouverneur du Sud-Ubangi pour exclusion de leur client. La Cour, après examen de son dossier, l'avait jugé finalement irrecevable et non fondé. Selon l'arrêt de cette Cour, Taila Nage n'était pas habilité à être candidat à cette élection, ni au premier tour ni au deuxième.

La défense du candidat gouverneur Taila Nage non satisfaite a dû, de nouveau, interjeté appel au Conseil d'Etat, avant que les candidats élus ne soient nommés officiellement par décret.

Dans le chronogramme de la CENI, le Sud-Ubangi et le Sankuru étaient les deux provinces qui n'avaient pas encore organisé les élections de leurs gouverneurs et vice-gouverneurs. Avec le scrutin d'hier, le Sud-Ubangi vient de sortir du carcan de l'impasse, laissant désormais la ball dans le camp du Sankuru. Emma MUNTU
Les élus AFDC-A ont sept jours pour clarifier leur position
mardi 16 juillet 2019

* Fort de ses troupes, le Sénateur du Sud-Kivu entend constituer une troisième force au sein de la Majorité. Le Front Commun pour le Congo (FCC) (...)
lire la suite
Exclusion de l’AFDC-A de Bahati du FCC : vers la reconfiguration de la majorité parlementaire !
mardi 16 juillet 2019

Après sa suspension à durée indéterminé synonyme d'exclusion du FCC du Raïs Joseph Kabila, l'AFDC-A de Modeste Bahati Lukwebo acquiert son (...)
lire la suite
Le président de l’Union des Jeunes katangais relâché depuis hier
mardi 16 juillet 2019

Le président de l'Union des Jeunes Katangais (UJK), Paul Mwenz a été relâché hier lundi 15 juillet après son interpellation à Lubumbashi et son (...)
lire la suite
Sankuru : l’élection du gouverneur confirmée pour le 20 juillet
mardi 16 juillet 2019

L'élection du gouverneur du Sankuru aura bel et bien lieu le samedi 20 juillet, suivant le calendrier modifié de la Commission électorale nationale (...)
lire la suite
Le parquet militaire présente un nouveau suspect au Tribunal
mardi 16 juillet 2019

Le procès du meurtre des experts de l'Onu se poursuit. Le ministère public a présenté à cet effet un nouveau suspect Marcel Tshiebwe, au cours de (...)
lire la suite
Le président F.Tshisekedi et le péril militaire à l’Est : l’impératif d’une contreinsurgence mixte
mardi 16 juillet 2019

Le Président F.Tshisekedi a récemment réalisé une tournée de réconfort en Ituri, qui a été appréciée. Mais, son départ a été immédiatement suivi d'un (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting