Dernière minute :
CUMUL DE LA SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE DE LA MALADIE A VIRUS EBOLA AU 10 JUILLET 2019
Nord-Kivu et Ituri : 683 personnes guéries sur 1.552 cas confirmés
vendredi 12 juillet 2019

Le cumul de la maladie à virus Ebola depuis le début de l'épidémie arrêté au 10 juillet courant,dans les provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri est de 2.437 cas dont 2.343 confirmés et 94 probables. Il y a eu au total 1.646 décès dont 1.552 confirmés et 94 probables, ainsi que 683 personnes guéries, renseigne un communiqué de la Direction générale de lutte contre la maladie du ministère de la Santé

Selon les dernières statistiques, 358 cas suspects sont en cours d'investigation. Neuf nouveaux cas confirmés, dont six à Beni, un respectivement à Mambasa, à Kalunguta et à Katwa.

Par ailleurs, le document signale cinq nouveaux décès parmi les cas confirmés : 5 décès communautaires (décès survenu en dehors d'un Centre de Traitement Ebola), dont 2 à Beni et le territoire de Oicha, Mambasa et Kalunguta enregistre chacun un cas.

La source renseigne que les données sur les décès des cas confirmés pris en charge aux Centres de Traitement d'Ebola ne sont pas disponibles à la date sus-indiquée. Mais, elle précise que 3 agents de santé, dont 2 vaccinés, figurent parmi les nouveaux cas confirmés (1 à Beni, 1 à Kalunguta et 1 à Katwa). L'agent de santé de Kalunguta, non vacciné, est décédé dans un centre de santé communautaire.

Le cumul des cas confirmés/probables parmi les agents de santé est de 131 (5 % de l'ensemble des cas confirmés/probables) dont 41 décès.

Pour ce qui est de la surveillance épidémiologique, le document fait savoir que la nouvelle zone de santé touchée est celle de Mambasa, en Ituri. Le premier cas enregistré est celui d'un garçon de 8 ans résidant à Mambasa. Ce dernier avait séjourné à Beni avec sa mère dans cette contrée. Sa mère, confirmée Ebola, est décédée à Beni le 19 juin 2019. "Mais elle n'a pas été enterrée de façon digne et sécurisée. Après avoir développé la maladie, le garçon est rentré à Mambasa avec son oncle. Il y est décédé à l'hôpital général de référence de cette cité", affirme-t-on.

L'opération de vaccination lancée le 8 août 2018, a déjà atteint 156.851 personnes. "Le seul vaccin utilisé dans cette épidémie, précise la source, est le vaccin rVSV-ZEBOV, fabriqué par le groupe pharmaceutique Merck, après approbation du Comité d'Éthique dans sa décision du 20 mai 2018".

Pour plus de vigilance, la Direction a ouvert au total 80 points d'entrée (PoE) et de points de contrôle sanitaire (PoC) dans les provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri. L'objectif est de protéger les grandes villes du pays et éviter la propagation de l'épidémie dans les pays voisins.

Cette stratégie mise en place a enregistré, depuis le début de l'épidémie, aux points de contrôle sanitaire, 73.466.784 voyageurs contrôlés (prise de température). Dina BUHAKE
Les organisations chefs de file remercient le Gouvernement pour la négociation de l’Accord de financement
vendredi 16 août 2019

Le consortium des organisations paysannes chefs de file du projet d'Appui au secteur agricole du Nord-Kivu (PASA-NK) remercie l'Exécutif (...)
lire la suite
Ebola : l’Unicef recense 1.380 orphelins des victimes de l’épidémie
vendredi 16 août 2019

L'UNICEF et ses partenaires ont enregistré 1.380 orphelins qui ont perdu soit un parent, soit les deux à cause d'Ebola, depuis le début de (...)
lire la suite
La réforme du secteur foncier s’impose
vendredi 16 août 2019

Le ministère des Affaires foncières avec l'appui du Royaume des Pays-Bas, de la MONUSCO et de l'ONU-HABITAT a réuni les experts des ministères (...)
lire la suite
Des parents d’élèves attendent désespérement des banques commerciales, l’octroi de crédits scolaires
vendredi 16 août 2019

Une lenteur s'observe dans différentes banques commerciales de Kinshasa dans l'opération d'octroi de crédits scolaires aux parents. A pratiquement (...)
lire la suite
Le SECOPE appelé à produire un fichier des enseignants réellement pris en charge par le Trésor public
vendredi 16 août 2019

Les membres de la Direction du Service de contrôle et de paie des enseignants (SECOPE) sont appelés à produire un fichier de paie conforme aux (...)
lire la suite
Tshangu : les autorités municipales déplorent l’insuffisance des moyens en leur disposition
jeudi 15 août 2019

L'opération Kinshasa Bopeto, initiée par le Gouverneur de la ville Gentiny Ngobila, est effective dans le district de la Tshangu. Les agents (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

JKK n’est pas que Président honoraire

Spécialistes ès renforcement des capacités, au secours ! Il y a urgence. Il y a même péril en la demeure. Si vous n'intervenez pas à temps, un nombre important de Congolais va périr par manque de (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting