Dernière minute :

Kinshasa : les frais de l’Etat au niveau de l’EPSP passe de 20.000 à 15.000 FC
mardi 16 juillet 2019

Les frais à payer pour l'année 2019 - 2020 à Kinshasa sont revus à la baisse. C'est du moins ce qu'atteste un arrêté portant fixation des frais au niveau de l'Enseignement primaire et secondaire, rendu public par le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka.

Ministre provincial de l'Education, Charles Mbutamuntu, a livré cette information ce lundi 15 juillet à la communauté éducationnelle de Kinshasa. Appelés autrefois "frais Kimbuta", ces frais passent de 20.000 à 15.000 FC pour le primaire, soit une baisse de 5.000 FC. Il en est de même pour le secondaire où les frais sont réduits de 5.000 FC. Pour arriver à cette mesure, l'autorité urbaine a suspendu les rubriques réservées à l'achat des bulletins, à l'assurance, à l'identification, au carnet de santé... En outre, sont formellement interdits les frais d'inscription, de réinscription ou de confirmation. Le ministre provincial a également insisté sur le fait qu'aucune école n'impose aux parents l'achat de l'uniforme. La communauté éducationnelle est appelée à veiller à la stricte application de cette disposition.

En 2018, l'ex-gouverneur de la ville province de Kinshasa, André Kimbuta, avait signé un arrêté portant fixation des frais de scolarité des écoles maternelles, primaires et secondaires. Cet arrêté a concerné les écoles aussi bien publiques que privées de la ville de Kinshasa.

Cet arrêté a été le résultat des conclusions de la commission urbaine de la promotion scolaire de l'enseignement primaire, secondaire et professionnel de la ville de Kinshasa. La proposition est venue du ministre provincial de l'éducation et fut entendue en conseil des ministres.

Ainsi donc, 20.200 FC ont été fixés pour l'enseignement maternel et primaire. Tandis que les élèves de secondaire général et normal vont débourser 37.800 FC. Une certaine majoration a été observée sur les différents types de l'enseignement secondaire.

Pour les élèves de la filière technique sociale, commerciale, arts et métiers et assimilés, ils payaient 53.800 FC. Ceux de technique agricole, déboursaient 64.800 FC. Pour l'enseignement technique industriel et professionnel, les frais revenaient à 80.800 FC. Rachidi MABANDU
L’ASSACOM saisit Fatshi et exige l’audit de 300 millions CDF perçus par Bitakwira
jeudi 15 août 2019

* Dans un mémo adressé au Chef de l'Etat, cette structure sollicite le non décaissement de 119.631.663 Fc, au titre de solde du financement dudit (...)
lire la suite
L’envoyé spécial du Pape stoppé à Beni à cause des manifestations de colère de la population
jeudi 15 août 2019

La délégation du Cardinal Peter Kodwo Appiah Turkson, émissaire du Pape François,a achevé le lundi 12 août , sa mission en République démocratique du (...)
lire la suite
Les musulmans rd congolais réclament des postes ministériels
lundi 12 août 2019

La Communauté islamique au Congo (COMICO) donne de la voix. Longtemps considérée comme marginalisée dans la gestion de la res publica, la COMICO (...)
lire la suite
Après l’Unikin, les professeurs de l’UPN en grève
vendredi 9 août 2019

*Conséquence, pas de correction d'examens, pas de délibération de la première session pour toutes les promotions restantes, pas de deuxième session (...)
lire la suite
UPN : le corps scientifique dénonce le règlement des comptes entre professeurs
vendredi 9 août 2019

L'actuel comité de gestion de l'Université pédagogique nationale est visé par un audit au sujet de l'organisation du programme de troisième cycle. (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

JKK n’est pas que Président honoraire

Spécialistes ès renforcement des capacités, au secours ! Il y a urgence. Il y a même péril en la demeure. Si vous n'intervenez pas à temps, un nombre important de Congolais va périr par manque de (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting