Dernière minute :
INTERPELLE A LUBUMBASHI PUIS TRANSFERE A KINSHASA
Le président de l’Union des Jeunes katangais relâché depuis hier
mardi 16 juillet 2019

Le président de l'Union des Jeunes Katangais (UJK), Paul Mwenz a été relâché hier lundi 15 juillet après son interpellation à Lubumbashi et son transfèrement à Kinshasa. Et pour cause, ses accointances avec le mouvement insurrectionnel Bakata-Katanga.

Selon Politico.cd, l'UJK qui se félicite de la libération de son leader, rappelle que ce dernier a été arrêté quelques jours après l'adresse d'un mémorandum au président de la république.

L'UJK exigeait que soient rendues publiques les statistiques de productions minières du Katanga de 2008 à 2019 et leurs retombées en redevances. Ce, après avoir dénoncé le fait que les contrats miniers n'ont pas influé sur le développement du Katanga. Un mois avait ainsi été accordé aux autorités concernées de fournir les informations souhaitées.

Aussi, avait indiqué la source, l'UJK avait envisagé de passer à la deuxième phase de ses revendications, si endéans 30 jours, elle n'était pas fixée. Mais dans un récent communiqué, elle a renoncé à cette démarche, au motif que son initiative a été mal interprétée.

APPEL AU CHEF DE L'ETAT

Les membres des jeunes katangais ont appelé Félix Tshisekedi à libérer leur leader en rappelant le principe sacro-saint de l'État de droit.

A propos des accusations portées contre ce mouvement, l'UJK a estimé que c'est l'œuvre d'un parti politique. Pour cette ONG, il s'agit là d'un chantage et de la pure jalousie pour créer la confusion et museler la jeunesse Katangaise à ne pas revendiquer ses droits légitimes en l'occurrence la réclamation de la traçabilité de la redevance minière devant bénéficier à tous les habitants du Katanga.

L'UJK s'est dit convaincue que l'arrestation de son président national est une manœuvre de provocation devant profiter aux pécheurs en eau-trouble pour des fins inavouées. Les jeunes katangais au sein UJK restent attachés à son protocole d'engagement pour la paix, souligne-t-elle.

Pour rappel, l'Union des Jeunes Katangais est accusée de prôner l'indépendance du Katanga. Accusations rejetées par l'intéressé qui se déclare être une association sans but lucratif qui vise à consolider l'unité entre jeunes Katangais, défendre les intérêts communs des Katangais et rechercher le développement intégral du Katanga. Emma MUNTU
Un collectif de députés saisit le SG de l’Union interparlementaire
vendredi 7 août 2020

* Dans une correspondance à Martin Chungong, ces élus exigent, entre autres, que la Justice congolaise ordonne la réparation des dommages causés aux (...)
lire la suite
Jolino Makelele : " Le gros des troupes zambiennes se sont retirés du territoire congolais "
vendredi 7 août 2020

Le gros des troupes zambiennes qui occupaient les localités de Kalumbanga et de Kibanga, dans la partie Est de la RDC, viennent de quitter le (...)
lire la suite
Kamerhe : le procès reprend sur fond des manifestations populaires de soutien !
vendredi 7 août 2020

* L'ACK Mukuna fixé au TGI/Gombe et non TGI/Kalamu qu'il avait récusé. C'est aujourd'hui que le procès Kamerhe reprend à la Cour d'appel de Kinshasa (...)
lire la suite
"ça augure d’une bonne collaboration", se rejouit François Muamba
vendredi 7 août 2020

Le Président Félix Tshisekedi et le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba se sont retrouvés en face-à face, au cours de la première réunion du (...)
lire la suite
Cours et Tribunaux : voici les nouvelles mises en place
vendredi 7 août 2020

Une série de nominations et affections des magistrats a été faite hier dans les juridictions de l'ensemble de la R D Congo. Pour raisons de (...)
lire la suite
Ensemble pour la République : le Comité des sages condamne l’attaque contre la résidence de Moïse Katumbi
vendredi 7 août 2020

La résidence de Moïse Katumbi, à Lubumbashi, a été la cible d'une attaque armée dans la nuit du mercredi au jeudi 6 août, annonce Francis Kalombo, le (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Et voici le "dauphin" de feu le dauphin !

Par définition, on ne peut rien contre un cas de force majeure. Ni l'éviter, encore moins l'inviter. On ne peut que le subir. Et faire contre mauvaise fortune, bon cœur. Le pauvre Alassane Ouattara (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting