Dernière minute :
LES PROCHES DU CANDIDAT QUESTEUR DU BUREAU DU SENAT ACCUSENT
Guy Loando victime de harcèlement et de menaces de mort
lundi 22 juillet 2019

Sa candidature à la questure du futur Bureau définitif du Sénat n'aura pas été une si bonne annonce pour ses détracteurs. Guy Loando, parce qu'il s'agit de lui, serait victime de harcèlements téléphoniques et de menaces mortelles de la part des correspondants inconnus. L'alerte est des proches de ce jeune sénateur qui ont contacté un confère de la place, tard dans la nuit d'hier dimanche 21 juillet.

" Depuis que Guy Loando a annoncé sa candidature, comme indépendant à la questure du futur Bureau définitif de la Haute Assemblée son téléphone sonne sans arrêt. A longueur de journée, il reçoit une pluie d'appels aux numéros masqués, qui lui profèrent des insultes et brandissent des menaces de mort ", affirme sur un ton d'indignation et de révolte, l'entourage immédiat de ce Sénateur élu de la province de la Tshuapa.

L'élection, fût-elle des pairs, étant un exercice démocratique, les proches de Me Guy Loando dénoncent avec véhémence, tout recours à l'intimidation. D'ores et déjà, ils mettent en garde les ennemis de la démocratie avant de qualifier leur entreprise de fée verte qui rend la vie amère, cause l'amertume. Bref, une démarche qui perturbe la quiétude de leur cible. Sans les citer nommément, des sources proches de Me Guy Loando soupçonnent, cependant, certains adversaires de leur candidat. Ils estiment que ce sont ces derniers qui agissent par personnes interposées.

" Nous percevons derrière ces actes ridicules, somme toute anti-démocratiques, l'ombre de quelques nostalgiques, des esprits mesquins d'un triste passé entaché d' "antivaleurs?. Mais, ces derniers doivent se rendre à l'évidence que les époques ne sont plus les mêmes. Bien dommage qu'ils cherchent à recycler leurs anciennes méthodes "démocraticides?, triste héritage qu'ils considèrent, hélas, comme une recette beau vieux temps ! Pourtant. Autant en emporte le vent ", déclare la même source.

NI CHAUD NI FROID

Malgré toutes les menaces contre lui, Me Guy Loando n'entend pas du tout abdiquer. Bien au contraire. Jusqu'au-boutiste, il maintient sa candidature au poste de questeur du futur Bureau définitif du Sénat, dont le vote est prévu ce samedi 27 juillet. " N'en déplaise à tous ses intimidateurs tapis dans l'ombre. C'est un vote de pairs. Que craignent ceux qui menacent Me Guy Lonado, si ce n'est sa détermination, son engagement à apporter de la lumière dans la gestion des finances du Sénat ?", s'interroge-t-on dans les milieux proches de l'élu des élus de la Tshuapa.

C'est donc l'occasion de rappeler, le statut et l'un des rôles du questeur du Sénat. Ici comme ailleurs, le questeur et le questeur adjoint ont, dans leurs attributions, la responsabilité de la gestion de l'ensemble de l'administration du Sénat, sous le contrôle du Bureau. Leur fonction découle directement du principe d'autonomie administrative et financière des assemblées parlementaires qui constitue une des garanties de leur indépendance vis-à-vis de l'Exécutif. De ce principe découle que les assemblées doivent pouvoir gérer elles-mêmes leur administration, leur personnel et leurs crédits, sans être tributaires de décisions du pouvoir Exécutif.

Licencié en droit de l'Université de Kinshasa (UNIKIN), avocat d'affaires et plusieurs fois mandataire en Mines et Carrières, Me Guy Loando n'ignore pas cela. A la faveur de sa longue expérience de dix ans au sein des entreprises tant nationales qu'internationales, le remplaçant éventuel de Jean-Philibert Mabaya croit en ses capacités d'insuffler un vent de dynamisme à ce poste non négligeable dans le fonctionnement de la chambre haute du Parlement congolais.

" Les époques changent. Les hommes aussi. Et, à chaque époque, ses hommes et son histoire. Que ceux qui menacent le sénateur Guy Loando, pour le simple fait d'annoncer sa candidature à la questure du futur bureau définitif du Sénat, en arrivent à ignorer ces évidences, c'est simplement regrettable. Révolue l'ère des intimidations et autres pratiques ignobles. Ceux qui, en vain, tentent de les pérenniser, doivent être considérés comme une espèce appelée à disparaitre", argue sur un ton de colère, un très proche collaborateur du sénateur susnommé. Grevisse KABREL
Le fondateur de "The Tony Elumelu Foundation" arrivé hier en RDC
vendredi 16 août 2019

Le fondateur de " The Tony Elumelu Foundation " est arrivé hier jeudi 15 août en RDC par l'aéroport international de N'Djili. Le déplacement de cet (...)
lire la suite
Kin-Kiey écrit à la présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda
vendredi 16 août 2019

Son honneur n'a pas de prix. Et pour le redorer, surtout quand il est "calomnieusement " terni, rien ni personne n'arrêtent Tryphon Kin-Kiey (...)
lire la suite
Justin Bitakwira : "L’Assacom n’est pas un service technique ni à la Présidence de la République ni au ministère du Développement rural "
vendredi 16 août 2019

Projet d'adduction d'eau à Mbanza-Mboma par le Ministère du Développement Rural : " L'Assacom n'est pas un service technique ni à la Présidence de (...)
lire la suite
Gerd Müller : "La stabilité et l’alternance, des préalables à la poursuite de la coopération entre Kinshasa et Berlin"
vendredi 16 août 2019

Le ministre de la Coopération économique et du Développement de la République fédérale d'Allemagne, Gerd Müller est arrivé hier jeudi 15 août à (...)
lire la suite
L’AFDC-A crie à l’atteinte à la liberté de manif et d’expression
vendredi 16 août 2019

Un sit-in des cadres et militants des quatre fédérations de la plateforme Alliance des forces démocratiques du Congo et Alliés (AFDC-A), prévu hier (...)
lire la suite
Le ministre Biando depuis hier en garde à vue à l’ANR
vendredi 16 août 2019

Le ministre de la Solidarité et de l'action humanitaire, Bernard Biando Sango est en garde à vue depuis hier jeudi 15 Août à l'ANR, a confié une (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

JKK n’est pas que Président honoraire

Spécialistes ès renforcement des capacités, au secours ! Il y a urgence. Il y a même péril en la demeure. Si vous n'intervenez pas à temps, un nombre important de Congolais va périr par manque de (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting