Dernière minute :
PARC NATIONAL DE LA SALONGA
Six communautés ont reçu leurs titres de concessions forestières de 172.807 hectares
lundi 22 juillet 2019

Six communautés locales du groupement de Bolongo, situé dans le Territoire d'Oshwe dans la province du Maï-Ndombe, ont reçu les titres officialisant leurs droits sur les forêts, d'une étendue de 172.807 hectares, détenues par elles en vertu de leurs coutumes, renseigne un communiqué du Fonds mondfial pour la nature (WWF). A cette occasion, les représentants de ces communautés, ont assisté à une cérémonie organisée à Inongo, et présidée par le Vice-Gouverneur, Jack's Mbombaka Bokoso. Les concessions de ces communautés, à savoir, Lompole, Ipoka Sud, Iyoko, Mbongo, Mbungusani, Bekombo sont contiguës au Parc national de la Salonga.

La foresterie communautaire représente un avantage pour les communautés concernées en ce sens qu'elle consolide la sécurisation foncière et permet de réduire les conflits en donnant aux communautés un plus grand pouvoir dans la gestion de leurs ressources.

A ce sujet, le Chef de site du Parc national de la Salonga, Pierre Kafando a déclaré que "le programme de foresterie communautaire porté par l'Unité de gestion du Parc national de la Salonga vise non seulement à sécuriser légalement les droits coutumiers des communautés mais aussi surtout à assurer une gestion durable des espaces forestiers périphériques du Parc, constituant ainsi une zone tampon ". Elles pourront par ailleurs assurer des échanges écologiques grâce aux flux migratoires de faune avec le parc.

Pour sa part, Directeur à l'Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN), représentant le DG de l'ICCN, Nestor Lubuta, a indiqué que " les titres obtenus par les communautés de Bolongo pourront contribuer à la fois à la préservation de la biodiversité et au développement socio-économique des populations riveraines du Parc national de la Salonga et pourra être répliqué dans d'autres provinces de la RDC".

CODE FORESTIER

L'appui des communautés riveraines se fait dans un processus participatif qui comprend la sensibilisation, la signature d'un accord de consentement libre, informé et préalable (CLIP), la formation, la cartographie participative, l'accompagnement à la constitution et au dépôt du dossier de demande.

Le Code forestier de la République démocratique du Congo de 2002 prévoit en son article 22 que des communautés locales peuvent solliciter des titres sur les forêts régulièrement possédées par elles en vertu de leurs coutumes. La procédure d'attribution des titres a été fixée par le Décret 14/08 du 2 août 2014 pris par le Premier Ministre complété par l'arrêté n°25 du Ministre de l'Environnement du 2 février 2016.

Les textes de lois précités prévoient la possibilité pour les communautés qui en expriment le besoin de se faire accompagner dans le processus d'obtention des titres par des personnes physiques ou morales possédant l'expertise nécessaire dans le domaine.

Les six dossiers des forêts communautaires du groupement Bolongo, situé au Nord-Est du Territoire d'Oshwe, province du Maï-Ndombe ont été déposés en août 2017 et les arrêtés provinciaux y afférents ont été signés le 31 mai 2019.L'unité de gestion du parc national de la Salonga envisage de voir 300.000 hectares de forêts sous concessions de foresterie communautaire d'ici 2021.

Pour rappel, c'est depuis mai 2016, que l'ICCN, autorité officielle en charge des aires protégées de la RDC et le WWF ont lancé un programme de cogestion du parc afin d'améliorer encore la conservation de sa biodiversité. Le programme de cogestion est financé par l'Union européenne, l'USAID, la coopération allemande et le WWF-Allemagne. Les organisations telles qu'Oxfam, ISCO, ZSM et LMU contribuent aux activités de développement rural et à la recherche scientifique en tant que partenaires techniques du programme du Parc national de la Salonga. Fyfy Solange TANGAMU
Les organisations chefs de file remercient le Gouvernement pour la négociation de l’Accord de financement
vendredi 16 août 2019

Le consortium des organisations paysannes chefs de file du projet d'Appui au secteur agricole du Nord-Kivu (PASA-NK) remercie l'Exécutif (...)
lire la suite
Ebola : l’Unicef recense 1.380 orphelins des victimes de l’épidémie
vendredi 16 août 2019

L'UNICEF et ses partenaires ont enregistré 1.380 orphelins qui ont perdu soit un parent, soit les deux à cause d'Ebola, depuis le début de (...)
lire la suite
La réforme du secteur foncier s’impose
vendredi 16 août 2019

Le ministère des Affaires foncières avec l'appui du Royaume des Pays-Bas, de la MONUSCO et de l'ONU-HABITAT a réuni les experts des ministères (...)
lire la suite
Des parents d’élèves attendent désespérement des banques commerciales, l’octroi de crédits scolaires
vendredi 16 août 2019

Une lenteur s'observe dans différentes banques commerciales de Kinshasa dans l'opération d'octroi de crédits scolaires aux parents. A pratiquement (...)
lire la suite
Le SECOPE appelé à produire un fichier des enseignants réellement pris en charge par le Trésor public
vendredi 16 août 2019

Les membres de la Direction du Service de contrôle et de paie des enseignants (SECOPE) sont appelés à produire un fichier de paie conforme aux (...)
lire la suite
Tshangu : les autorités municipales déplorent l’insuffisance des moyens en leur disposition
jeudi 15 août 2019

L'opération Kinshasa Bopeto, initiée par le Gouverneur de la ville Gentiny Ngobila, est effective dans le district de la Tshangu. Les agents (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

JKK n’est pas que Président honoraire

Spécialistes ès renforcement des capacités, au secours ! Il y a urgence. Il y a même péril en la demeure. Si vous n'intervenez pas à temps, un nombre important de Congolais va périr par manque de (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting