Dernière minute :
POUR SON PROGRAMME REGIONALE DE L’EDITION 2020
La Banque mondiale en quête des doctorants en provenance d’Afrique subsaharienne
mardi 6 août 2019

Le département Afrique de la Banque mondiale recrute. Elle accepte à présent les candidatures pour l'édition 2020 du programme de recrutement de doctorants africains, inscrits à l'université ou récemment diplômés, annonce un communiqué de presse de l'institution de Bretton Woods daté du 31 juillet dernier.

"Nous avons 15 places disponibles pour l'édition 2020. Grâce au soutien du partenariat Think Africa (a), nous recrutons 10 doctorants supplémentaires dont les recherches portent en particulier sur le développement et le financement du secteur privé. Ces 10 doctorants travailleront sur la manière d'améliorer le cadre macroéconomique, financier et des affaires en Afrique subsaharienne, afin de stimuler les investissements du secteur privé, renforcer les politiques publiques et promouvoir l'activité économique dans la région", précise le communiqué de la Banque mondiale émise depuis Washington.

Tout en bénéficiant des recherches et des innovations dans de nombreux secteurs, les candidats retenus mèneront des recherches, travailleront sur les politiques économiques et l'assistance technique ainsi que sur les opérations de prêt qui sont au cœur du double objectif de la Banque mondiale de mettre fin à la pauvreté et promouvoir une croissance économique équitable.

CONDITIONS D'ADMISSION

L'appel à candidature de la promotion 2019 est ouvert aux ressortissants des pays d'Afrique subsaharienne. Le postulant doit avoir obtenu récemment son doctorat, ou être en dernière année de doctorat dans tous les secteurs du développement, notamment en économie, en éducation, en santé, en gouvernance, en énergie, en agriculture, en infrastructure, ou en démographie.

Il (elle) est tenu(e) d'avoir une excellente maîtrise, orale et écrite, de l'anglais. ;

Destiné aux chercheurs qui ont moins de 32 ans à la date de clôture des dépôts des dossiers de candidature, ce programme accorde priorité aux candidats nés après le 30 septembre 1988 qui sont tenus d'avoir une excellente maîtrise, orale et écrite, de l'anglais.

UN PROGRAMME STIMULANT

Lancé en 2013 par le Groupe de la Banque mondiale, le programme de recrutement d'étudiants-chercheurs africains est destiné aux jeunes talents africains, titulaires d'un doctorat ou suivant un programme doctoral dans les domaines d'expertise de la Banque mondiale. Le programme permet aux candidats retenus d'effectuer un séjour d'au moins six mois au siège du Groupe de la Banque mondiale ou dans ses bureaux de pays, afin d'acquérir une expérience pratique des métiers du développement.

"Cette expérience comprend notamment la production et la diffusion de travaux de recherche, la conception de politiques publiques aux niveaux national et international et le renforcement des institutions, en vue d'encourager une croissance inclusive dans les pays en développement", indique le service de communication de la Banque mondiale.

"Depuis sa création, note le communiqué, notre programme a rencontré un vif succès sur tout le continent. Il a permis de constituer un vivier de jeunes doctorants prometteurs, intéressés par les questions de développement et envisageant de travailler dans une institution internationale, dans l'administration de leur pays, dans des Think Tank ou dans l'enseignement".

"Les doctorants des promotions précédentes ont apporté une plus-value précieuse à notre institution et sont devenus des membres incontournables des départements qui les ont recrutés, en contribuant activement à leurs travaux de recherche. Cela leur a également permis d'avoir une meilleure compréhension des missions et activités du Groupe de la Banque mondiale ; d'accéder à des données de qualité pour leurs travaux de recherche et de collaborer avec des experts reconnus du développement", reconnaissent les cadres de cette institution de Bretton Woods.

UNE SELECTION RIGOUREUSE

Au total, 3.029 jeunes chercheurs africains ont postulé au programme en 2018. 144 d'entre eux, provenant de 26 pays africains, ont été admissibles au processus de recrutement. 24 doctorants ont été recrutés dans divers départements du Groupe de la Banque mondiale, incluant l'agriculture, l'énergie et le commerce. La promotion a aligné 15 étudiantes-chercheuses et 8 étudiants-chercheurs issus de 12 pays d'Afrique.

Ils travaillent dans les départements suivants : Agriculture ; Éducation ; Énergie et secteur extractif ; Gouvernance ; Bureau de l'économiste en chef pour l'Afrique ; Économie du développement ; Santé, nutrition et population ; Macroéconomie ; Commerce et investissement ; Protection sociale et emploi ; Changement climatique ; Infrastructures et partenariats public-privé ; Fragilités, conflits et violences (FCV) ; Genre. Le programme est soutenu par le Think Tank Africa Partnership (TAP), le fonds FCV et les ressources de l'Association internationale de développement (IDA). Yves KALIKAT
Vodacash et Finca lancent le produit "LONA O DEFA"
jeudi 8 août 2019

Grâce à la nouvelle technologie, VODACASH en partenariat avec Finca, poussent plus loin l'inclusion financière des millions de Congolais. Ce, avec (...)
lire la suite
Marché alimentaire : producteurs, consommateurs, contrôleurs... à l’école des normes Comesa
mercredi 7 août 2019

La République démocratique du Congo multiplie des efforts pour son intégration au Marché commun de l'Afrique orientale et australe (COMESA). C'est (...)
lire la suite
La Banque mondiale en quête des doctorants en provenance d’Afrique subsaharienne
mardi 6 août 2019

Le département Afrique de la Banque mondiale recrute. Elle accepte à présent les candidatures pour l'édition 2020 du programme de recrutement de (...)
lire la suite
La Voirie d’Uvira et la route Bunagana-Rutshuru-Goma refont peau neuve
mardi 6 août 2019

Il est de nouveau aisé de rouler sur la principale artère urbaine d'Uvira, au Sud-Kivu, et sur la route qui relie la ville de Goma à la contrée de (...)
lire la suite
ANAPI organise deux journées de sensibilisation des PME aux réformes du climat des affaires
vendredi 26 juillet 2019

* "Les gens doivent sortir de l'informel pour le formel", a exhorté hier Anthony Kinzo sur Top Congo. L'Agence nationale pour la promotion des (...)
lire la suite
BCC : Les dispositifs actuels de la politique monétaire sont maintenus
jeudi 25 juillet 2019

Pas de changement sur le front de la politique monétaire. C'est ce qui ressort de la 6ème réunion ordinaire du Comité de Politique Monétaire tenue (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

JKK n’est pas que Président honoraire

Spécialistes ès renforcement des capacités, au secours ! Il y a urgence. Il y a même péril en la demeure. Si vous n'intervenez pas à temps, un nombre important de Congolais va périr par manque de (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting