Dernière minute :

Bientôt les " Amis " d’Ilunga ou d’Ilunkamba ?
vendredi 9 août 2019

De la pénombre à la lumière. De la virtualité à la réalité. Coût de la très longue attente : environ 80 jours. A n'en point douter, Ilunga Ilunkamba aura expérimenté le vieux proverbe selon lequel la patience est amère, mais son fruit est doux. Ça commence, en effet, à sentir bon pour le Premier ministre vraiment enfin entrant. Ou presque.

A preuve, il s'est installé, voici trois jours, dans ses bureaux de l'Hôtel du gouvernement nichés dans l'immeuble Intelligent. Prochaine étape, la célèbre avenue Roi Baudouin. L'impérium à dose homéopathique.

Déjà, ceux qui ont rencontré l'homme-événement sont frappés par son charisme froid découlant autant du savoir que de sa longue expérience. Normal pour ce professeur d'économie qui a formé quantité de générations-dont nombre de dirigeants - qui se sont succédées sur la "colline inspirée". Normal tout aussi côté expérience pour ce col blanc doublé d'homme de et du pouvoir qui est sur la brèche depuis plus de quatre décennies. Unijambiste depuis le seuil de l'avènement de Félix-Antoine Tshisekedi, l'Exécutif commence peu à peu à avoir un physique conforme à la nature du régime semi présidentiel. A savoir, un pouvoir exécutif marchant avec deux jambes.

D'un côté le Président de la république chef de l'Etat porteur de la vision qui a reçu l'onction du suffrage universel et de l'autre le Premier ministre émanation de la majorité parlementaire appelé à conduire la politique de la Nation.

Placé désormais sous les ors et lambris des palais de la République, Ilunga Ilunkamba a vocation à être sur le devant de la scène exécutive. Après FATSHI, un autre acteur de premier plan nous est né ! Sous quelle appellation ? Ilunga ? C'est, certes, son nom. Mais, ça fait très commun. On en trouve partout des Ilunga. Difficile d'incarner pareil nom. Ilunkamba ferait, en revanche, original. Ça fait "appellation bien contrôlée".

Les nombreux "fans clubs" -en gestation- qui ne tarderaient à pousser comme des champignons plébisciteraient sans doute Ilunkamba. Les "Amis d'Ilunga" risquant de prêter à confusion et donc de compromettre le retour sur investissement.

Trêve d'anticipation. Laissons le Premier ministre enfiler patiemment le costume de chef du gouvernement. José NAWEJ
Premier grand oral à l’Hémicycle
vendredi 13 décembre 2019

C'est un rituel républicain. Un exercice très protocolaire. Très révérencieux même. Députés et Sénateurs sagement assis pour écouter le chef de l'Etat. (...)
lire la suite
Chasser les locales, elles reviennent au galop
jeudi 12 décembre 2019

Des élections locales ? Tout le monde en ressent la nécessité. En commençant par le chef de l'Etat. Le Président a dit hier dans toutes les langues (...)
lire la suite
Pas de fétichisme autour de 10 milliards USD
mercredi 11 décembre 2019

On ne peut pas reprocher à notre "Fatshi national" de manquer d'ambition. On ne peut pas lui faire grief de rêver grand. On ne peut pas non plus (...)
lire la suite
Le vieux spectre des messages présidentiels
mercredi 4 décembre 2019

Pas besoin d'audimat pour affirmer qu'hier soir les Congolais avaient leurs yeux rivés sur la télévision nationale. Et pour cause. Ils attendaient (...)
lire la suite
Lobo : un cas d’école
mardi 3 décembre 2019

Que de leçons à tirer du cas "Lobo"! Dans ce pays en panne de vertu, l'arrestation d'un proche du Président pour usurpation de pouvoir sonne comme (...)
lire la suite
MONUSCO : quid du vox populi… ?
lundi 2 décembre 2019

Entre la "voix du peuple" et celle des Princes, Leila Zerrougui a tranché. Elle entend les premiers sans les écouter. Elle écoutera les seconds et (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Bientôt la pluie de vivres frais venus… d’ailleurs

Ça sent les fêtes. Du moins, pour ceux dont le nez est en capacité de les sentir. Et les yeux en situation de les voir venir. N'importe comment, d'un point de vue strictement calendaire, les fêtes (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting