Dernière minute :
OUVERT LE JEUDI 08 AOUT
L’atelier sur l’élaboration des stratégies de riposte à la maladie à virus Ebola se clôture ce samedi
vendredi 9 août 2019

Les travaux de l'atelier sur l'élaboration des stratégies de riposte de la Maladie à virus Ebola, ouverts hier jeudi 8 août à Kinshasa, se clôturent ce samedi. " Contribuer à l'amélioration de la riposte contre la maladie à virus Ebola, à travers des actions stratégiquement ciblées en vue de la redynamisation du secteur animal ", tel est l'objectif principal des assises de cet atelier, organisé par le Centre Interdisciplinaire de Gestion du Risque Sanitaire (CIGRS). Ce, en collaboration avec le Laboratoire vétérinaire central du ministère de Pêche et élevage, avec l'appui technique de l'Agence Japonaise de Coopération Internationale.

Dans son speech d'ouverture des travaux hier jeudi, le conférencier principal Justin Masumu,a présenté le tableau épidémiologique de la maladie à virus d'Ebola dans le pays. A ce propos, il a rappelé que depuis le 17 juillet dernier, la dixième édition de l'épidémie d'Ebola en RDC a été déclarée, par le directeur général de l'OMS, "Urgence de santé publique de portée Internationale".

S'agissant de l'évolution de l'épidémie, Justin Masumu révèle que la maladie à virus Ebola est, à ce jour, contenue dans les provinces de l'Ituri et du Nord Kivu. " Mais le risque de son extension dans d'autres provinces du pays reste encore très élevé ", souligne-t-il.

Par ailleurs, ledit conférencier alerte que le danger de transmission transfrontalière de ladite maladie demeure aussi permanent.Notamment en ce qui concerne les pays voisins, principalement le Sud-Soudan, l'Ouganda, le Rwanda et le Burundi avec lesquels la RDC entretient d'intenses mouvements de personnes et de biens. Y compris des animaux et des denrées alimentaires d'origine animale.

Partant, Justin Masumu craint que la situation sécuritaire des populations de l'Est de la RDC touchées par cette épidémie soit fortement affectées par l'insécurité alimentaire, au cas où la situation se dégradait davantage avec risque de fermeture des frontières ou alors, une limitation très accentuée des transactions transfrontalières entre la RDC et ses voisins précités.

Ainsi, la tenue de l'ateliersur l'élaboration des stratégies pour renforcer les structures du secteur animal, se veut un cadre de réflexion plus approfondie dans ce sens que le but est de rendre ces agissements plus performants. Surtout dans la lutte contre les épizooties et les zoonoses dans les zones touchées.

A cela s'ajoute la redynamisation des équipes d'investigations et de riposte contre les mortalités des animaux. L'objectif de la manœuvre vise essentiellement l'amélioration de la gestion des épizooties et des zoonoses dans les zones à haut risque de la MVE.

En ce qui concerne le renforcement de la riposte, ledit atelier a réuni 30 participants. Parmi lesquels, les experts du ministère de la Pêche et Elevage impliqués dans la surveillance intégrée des maladies animales et riposte au niveau national et provincial, des techniciens du ministère de la Santé Publique et de l'Enseignement supérieur et universitaire ayant une expérience avérée dans la lutte contre la Maladie à virus Ebola.

A la clôture des assisses prévue pour ce samedi, les participants devront fournir un plan élaboré, avec comme résultats attendus : le renforcement des structures du secteur animal, la consolidation des capacités des acteurs du secteur animal, la redynamisation des équipes d'investigation et de riposte contre les mortalités des animaux domestiques. S'ajoutent à cela, la promotion des mesures efficaces de biosécurité et de prévention de l'infection, l'encouragement de la recherche étiologie en rapport avec les mortalités animales, l'amélioration des outils de surveillance et de riposte en santé animale, puis finalement, l'approvisionnement en ressources nécessaires disponibles. Tania MUBUADI
L’ASSACOM saisit Fatshi et exige l’audit de 300 millions CDF perçus par Bitakwira
jeudi 15 août 2019

* Dans un mémo adressé au Chef de l'Etat, cette structure sollicite le non décaissement de 119.631.663 Fc, au titre de solde du financement dudit (...)
lire la suite
L’envoyé spécial du Pape stoppé à Beni à cause des manifestations de colère de la population
jeudi 15 août 2019

La délégation du Cardinal Peter Kodwo Appiah Turkson, émissaire du Pape François,a achevé le lundi 12 août , sa mission en République démocratique du (...)
lire la suite
Les musulmans rd congolais réclament des postes ministériels
lundi 12 août 2019

La Communauté islamique au Congo (COMICO) donne de la voix. Longtemps considérée comme marginalisée dans la gestion de la res publica, la COMICO (...)
lire la suite
Après l’Unikin, les professeurs de l’UPN en grève
vendredi 9 août 2019

*Conséquence, pas de correction d'examens, pas de délibération de la première session pour toutes les promotions restantes, pas de deuxième session (...)
lire la suite
UPN : le corps scientifique dénonce le règlement des comptes entre professeurs
vendredi 9 août 2019

L'actuel comité de gestion de l'Université pédagogique nationale est visé par un audit au sujet de l'organisation du programme de troisième cycle. (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

JKK n’est pas que Président honoraire

Spécialistes ès renforcement des capacités, au secours ! Il y a urgence. Il y a même péril en la demeure. Si vous n'intervenez pas à temps, un nombre important de Congolais va périr par manque de (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting