Dernière minute :

Après l’Unikin, les professeurs de l’UPN en grève
vendredi 9 août 2019

*Conséquence, pas de correction d'examens, pas de délibération de la première session pour toutes les promotions restantes, pas de deuxième session 2018-2019.

Les professeurs de l'Université pédagogique nationale (UPN) observent une grève depuis hier jeudi 8 août "suite aux promesses non tenues du Gouvernement". L'arrêt du travail dans cet arma mater intervient 24 heures après celui amorcé par leurs collègues de l'Université de Kinshasa (Unikin).

Au terme de leur assemblée générale de restitution tenue la veille, l'Association de professeurs de l'UPN (APUPN) n'a constaté "aucune avancée relative aux différentes revendications formulées à l'endroit du pouvoir exécutif ". Ils l'ont fait savoir à travers une déclaration le même jour. "N'ayant constaté aucune avancée significative en rapport avec ces revendications, l'APUPN reprend la grève suspendue ce jeudi 8 août 2019. C'est-à-dire, pas de correction d'examens, pas de délibération de la 1ère session pour toutes les promotions restantes, pas de deuxième session 2018-2019… ", peut-on lire dans cette déclaration.

Les grévistes à l'UPN réclament, notamment "l'élection du recteur et des Directeurs généraux conformément à la loi-cadre et aux textes réglementaires, la promulgation du statut particulier du personnel de l'ESU, le paiement du trop-perçu sur le crédit véhicules consenti par le gouvernement depuis 2015, le paiement du manque à gagner/prime de transport 2017-2018, le paiement des professeurs et du personnel de l'ESU aux grades et la régularisation des professeurs impayés… ".

Les revendications des professeurs de l'UPN rejoignent en grande partie celles de leurs collègues de l'UNIKIN. Ils réclament entre autres, l'amélioration de la rémunération des professeurs au standard de l'UNESCO et le remboursement par le Gouvernement du trop-perçu dans le dossier des véhicules qu'ils ont achetés à crédit.

Les professeurs de l'Unikin attendent aussi le paiement du manque-à-gagner de leurs primes, ces frais que le Gouvernement devraient payer aux institutions qui ont perçu les frais académiques au taux de change de 93.000 fc pour 100 USD alors que sur le marché le taux réel était de 165.000 fc. Rachidi MABANDU
L’ASSACOM saisit Fatshi et exige l’audit de 300 millions CDF perçus par Bitakwira
jeudi 15 août 2019

* Dans un mémo adressé au Chef de l'Etat, cette structure sollicite le non décaissement de 119.631.663 Fc, au titre de solde du financement dudit (...)
lire la suite
L’envoyé spécial du Pape stoppé à Beni à cause des manifestations de colère de la population
jeudi 15 août 2019

La délégation du Cardinal Peter Kodwo Appiah Turkson, émissaire du Pape François,a achevé le lundi 12 août , sa mission en République démocratique du (...)
lire la suite
Les musulmans rd congolais réclament des postes ministériels
lundi 12 août 2019

La Communauté islamique au Congo (COMICO) donne de la voix. Longtemps considérée comme marginalisée dans la gestion de la res publica, la COMICO (...)
lire la suite
Après l’Unikin, les professeurs de l’UPN en grève
vendredi 9 août 2019

*Conséquence, pas de correction d'examens, pas de délibération de la première session pour toutes les promotions restantes, pas de deuxième session (...)
lire la suite
UPN : le corps scientifique dénonce le règlement des comptes entre professeurs
vendredi 9 août 2019

L'actuel comité de gestion de l'Université pédagogique nationale est visé par un audit au sujet de l'organisation du programme de troisième cycle. (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

JKK n’est pas que Président honoraire

Spécialistes ès renforcement des capacités, au secours ! Il y a urgence. Il y a même péril en la demeure. Si vous n'intervenez pas à temps, un nombre important de Congolais va périr par manque de (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting