Dernière minute :

Une semaine pas comme les autres
lundi 12 août 2019

Fumée blanche ? Tout le monde en rêve pour cette semaine. Non sans raison. Tant les signes annonciateurs de ce happy end ne se comptent plus.

Le dernier en date est ces listes de ministrables que les deux dépositaires du pouvoir post-élections du 30 décembre ont transmises, hier, au Premier ministre. L'étape suivante ? La séquence "tamisage" du côté de la Cité de l'Union africaine.

Après quoi, le maître des horloges qu'est le chef de l'Etat pourrait fixer l'opinion. Soit il retoque certains noms. Auquel cas, le chef du Gouvernement reverrait sa copie en mode "urgence". Soit il donne son imprimatur. Et vite la fumée blanche doublée de la convocation de la session extraordinaire de l'Assemblée nationale aux fins d'investir le Cabinet Ilunga.

Dans les deux cas, tout est censé se dérouler au cours de la semaine qui commence. Les censeurs par principe et même certains critiques de rigueur s'exclameraient: "tout ça pour ça ! " assaisonné d'une exclamation tout aussi classique : "que de temps perdus ! "

Les partisans du verre à moitié plein rétorqueraient en puisant, au besoin, dans Ecclésiaste ce verset que nombre de Chrétiens connaissent par cœur : "mieux vaut la fin d'une chose que son commencement". Ou encore sa version "laïque". A savoir, "quelle que soit la longueur de la nuit, le soleil finit par se lever".

Au-delà de ces querelles de chapelles plus accentuées chez nous par le fait que chacun voit midi à sa porte et selon l'état de son ventre, une chose paraît importer en ce moment : l'impératif de doter le pays d'un gouvernement. Il y va de l'intérêt général au sens de Jean-Jacques Rousseau et de Voltaire. C'est-à-dire cet intérêt qui n'est pas la sommation des intérêts particuliers. Mais celui qui est lié intrinsèquement, mieux substantiellement au pays. José NAWEJ
Premier grand oral à l’Hémicycle
vendredi 13 décembre 2019

C'est un rituel républicain. Un exercice très protocolaire. Très révérencieux même. Députés et Sénateurs sagement assis pour écouter le chef de l'Etat. (...)
lire la suite
Chasser les locales, elles reviennent au galop
jeudi 12 décembre 2019

Des élections locales ? Tout le monde en ressent la nécessité. En commençant par le chef de l'Etat. Le Président a dit hier dans toutes les langues (...)
lire la suite
Pas de fétichisme autour de 10 milliards USD
mercredi 11 décembre 2019

On ne peut pas reprocher à notre "Fatshi national" de manquer d'ambition. On ne peut pas lui faire grief de rêver grand. On ne peut pas non plus (...)
lire la suite
Le vieux spectre des messages présidentiels
mercredi 4 décembre 2019

Pas besoin d'audimat pour affirmer qu'hier soir les Congolais avaient leurs yeux rivés sur la télévision nationale. Et pour cause. Ils attendaient (...)
lire la suite
Lobo : un cas d’école
mardi 3 décembre 2019

Que de leçons à tirer du cas "Lobo"! Dans ce pays en panne de vertu, l'arrestation d'un proche du Président pour usurpation de pouvoir sonne comme (...)
lire la suite
MONUSCO : quid du vox populi… ?
lundi 2 décembre 2019

Entre la "voix du peuple" et celle des Princes, Leila Zerrougui a tranché. Elle entend les premiers sans les écouter. Elle écoutera les seconds et (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Bientôt la pluie de vivres frais venus… d’ailleurs

Ça sent les fêtes. Du moins, pour ceux dont le nez est en capacité de les sentir. Et les yeux en situation de les voir venir. N'importe comment, d'un point de vue strictement calendaire, les fêtes (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting