Dernière minute :
MONITORING DES VIOLENCES EN RDC
Des jeunes de Masina et Makala à l’école de formation de la VSV
lundi 12 août 2019

Une trentaine de jeunes kinois dont 11 filles, venus des communes de Masina et de Makala, ont suivi du 9au 10 août courant, une formation basée sur les techniques de monitoring des violences en RDC. Les enseignements ont été assurés par des experts de la Voix des sans voix (VSV) au Lycée Mgr Shaumba dans la commune de la Gombe. A en croire l'un des formateurs, ces jeunes sont, désormais, dotés de connaissances leur permettant d'être à même de faire avec précision, la documentation sur des violences commises dans un lieu donné et bien entendu, de les dénoncer.

Après les deux jours de formation à l'école conjoncturelle de la VSV, un travail immense attend les trente jeunes gens des deux communes précitées. Dès lors, la tâche leur paraît quelque peu facile, dans la mesure où tous avaient déjà reçu, grâce à l'appui financier de l'ONG protestante allemande " Pain de Vie ", partenaire de la VSV, une autre formation comme sensibilisateurs aux techniques de paix et à la non-violence. Il fallait subsidiairement à cette première formation une deuxième sur les techniques de monitoring des violences, intimement lié à la sensibilisation à la paix et à la non-violence et qui est essentiel dans le domaine de défense des droits de l'homme avec le soutien financier de "Service civile pour la paix" (SCP).

A la clôture de la formation samedi dernier, un jeune représentant les trente récipiendaires de Masina et Makala a livré à la presse la quintessence de la fiche pédagogique de leur séminaire. Il ressort de ses explications bien fournies que l'atelier a visé le monitoring de violences physiques, verbales et morales dans la ville de Kinshasa. Il faudra alors y répertorier toute forme de violences et surtout amener des parties en conflit à se retrouver autour d'une même table en ayant à l'esprit qu'ils sont avant tout des frères. Et d'ajouter que leurs divergences ne doivent pas faire d'eux des ennemis.

A ce sujet, les jeunes formés en monitoring sont fondés de suivre de près les faits et gestes tout comme les déclarations des acteurs politiques et leurs partisans pour éviter toute forme de violences et les dénoncer publiquement. Les trente séminaristes du lycée Mgr Shaumba lancent ainsi une mise en garde aux acteurs politiques toutes tendances confondues ainsi qu'aux membres de diverses communautés leur rappelant que le projecteur des moniteurs est désormais braqués sur eux pour contrer toute violence susceptible de menacer la paix et la cohabitation pacifique.

Les jeunes moniteurs rappellent une bonne fois et à haute et intelligible voix que la paix est un droit fondamental sans lequel aucun développement n'est possible au pays. Raison pour laquelle, ils s'engagent à œuvrer pour le bénéfice de droits de l'homme dans leurs milieux de vie.

Il faut souligner que dans le cadre du " Réseau civile pour la paix" (SCP), la VSV a organisé plusieurs ateliers de formation des jeunes sensibilisateurs à la paix et la non-violence afin de prévenir toute sorte de violence liée aux élections ou aux activités des partis et des regroupements politiques.

D'ores et déjà, cette mission paraît quand même assez délicate, quand on sait que nombre de partis et plateformes politiques se regardent en chiens de faïence, alors qu'ils ne sont que des adversaires politiques. On peut rappeler ici la guéguerre larvée entre LAMUKA de Martin Fayulu et CACH de Félix Tshisekedi, Président de la République.

Décidément la VSV avait été bien inspirée en lançant cette série de séminaires des formateurs de jeunes gens à la paix et à la non-violence avec l'appui financier de "Pain de vie", l'ONG protestante allemande, son partenaire. KANDOLO M.
Les organisations chefs de file remercient le Gouvernement pour la négociation de l’Accord de financement
vendredi 16 août 2019

Le consortium des organisations paysannes chefs de file du projet d'Appui au secteur agricole du Nord-Kivu (PASA-NK) remercie l'Exécutif (...)
lire la suite
Ebola : l’Unicef recense 1.380 orphelins des victimes de l’épidémie
vendredi 16 août 2019

L'UNICEF et ses partenaires ont enregistré 1.380 orphelins qui ont perdu soit un parent, soit les deux à cause d'Ebola, depuis le début de (...)
lire la suite
La réforme du secteur foncier s’impose
vendredi 16 août 2019

Le ministère des Affaires foncières avec l'appui du Royaume des Pays-Bas, de la MONUSCO et de l'ONU-HABITAT a réuni les experts des ministères (...)
lire la suite
Des parents d’élèves attendent désespérement des banques commerciales, l’octroi de crédits scolaires
vendredi 16 août 2019

Une lenteur s'observe dans différentes banques commerciales de Kinshasa dans l'opération d'octroi de crédits scolaires aux parents. A pratiquement (...)
lire la suite
Le SECOPE appelé à produire un fichier des enseignants réellement pris en charge par le Trésor public
vendredi 16 août 2019

Les membres de la Direction du Service de contrôle et de paie des enseignants (SECOPE) sont appelés à produire un fichier de paie conforme aux (...)
lire la suite
Tshangu : les autorités municipales déplorent l’insuffisance des moyens en leur disposition
jeudi 15 août 2019

L'opération Kinshasa Bopeto, initiée par le Gouverneur de la ville Gentiny Ngobila, est effective dans le district de la Tshangu. Les agents (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

JKK n’est pas que Président honoraire

Spécialistes ès renforcement des capacités, au secours ! Il y a urgence. Il y a même péril en la demeure. Si vous n'intervenez pas à temps, un nombre important de Congolais va périr par manque de (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting