Dernière minute :

Exetat à Beni : les dispositions sont prises pour empêcher la propagation du virus
mardi 13 août 2019

La session spéciale des épreuves de l'Examen d'Etat dans la ville de Beni et la commune rurale d'Oicha ont débuté hier lundi 12 août. A cette occasion, 5.000 élèves finalistes du secondaire dont 51% des filles sont attendus à ces épreuves. C'est l'inspecteur principal provincial de la province éducationnelle Nord-Kivu 2 qui a lancé cette session ordinaire de l'Examen d'Etat, initialement programmée en juin dernier, mais reportée à cause notamment de l'épidémie d'Ebola au Nord-Kivu, rapporte Radio Okapi.

Ferdinand Lusolo explique: "Nous nous attendons ici à Beni à 3 414 candidats et à Oicha 1.808 candidats. Pour l'ensemble de cette sous-division nous avons plus de 51% des filles. Il y a eu une forte déperdition scolaire soit à cause de l'insécurité, soit à cause de la maladie à virus Ebola, soit à cause des frais scolaires. Beaucoup d'enfants sont restés à la maison et plus de 792 élèves ont abandonné les cours".

A l'entendre, toutes les dispositions ont été prises dans les 15 centres de Beni et Oicha pour empêcher une contamination ou propagation de l'épidémie à virus Ebola. Selon lui : "avant d'entrer au centre nous prélevons les températures des élèves. Ceux qui ont plus de 37 degrés, ils passent les examens, mais dans une autre salle. Mais à côté de ça, dans tous les centres et devant chaque salle nous avons les dispositifs de lavage des mains. Pendant les épreuves hors session, il y a trois finalistes qui avaient passé les examens dans le centre de traitement Ebola, mais aujourd'hui il n'y a aucun élève finaliste qui est dans le CTE".

Pour sa part, le maire de Beni, Nyonyi Bwanakawa, invite tous les chefs des centres à autoriser l'accès dans la salle des examens à tous les candidats y compris ceux qui n'ont pas encore payé le solde de leurs frais scolaires ou de participation à l'examen d'Etat.

Les épreuves d'examen d'Etat étaient reportées dans les écoles situées dans les sous-divisions de Beni et Oicha, parce que la rentrée scolaire est intervenue tardivement dans ces deux entités scolaires. Un retard dû à l'insécurité et à la maladie à virus Ebola. Mathy MUSAU
572 millions d’USD du Fonds Mondial pour lutter contre le Sida, le paludisme et la tuberculose en RDC
mardi 15 octobre 2019

La RDC bénéficie d'une subvention de 572 millions US$ du Fonds mondial pour la période 2018-2020. Grâce à ce fonds, 256.000 personnes vivant avec le (...)
lire la suite
La RDC consent le décaissement de 6 millions USD
mardi 15 octobre 2019

En marge de la 6ème Conférence de reconstitution des ressources du Fonds Mondial tenue à Lyon, en France, l’Instance de coordination nationale (...)
lire la suite
"L’épidémie de rougeole est beaucoup plus mortelle que celle d’Ebola ", selon l’UNICEF
mardi 15 octobre 2019

Face au nombre élevé de cas de décès causés par la rougeole en République Démocratique du Congo (RDC), en l'espace d'une année, l'UNICEF tire la (...)
lire la suite
La VSV forme 31 jeunes de Kimbanseke et Limete
lundi 14 octobre 2019

C'est jeudi 10 octobre que l'Ong Voix des Sans Voix (VSV) a clôturé, l'atelier de formation de 31 jeunes dont 18 garçons de Kimbanseke et Limete (...)
lire la suite
Béatrice Lomeya exhorte les élèves à plus d’assiduité pour être utiles dans la société
lundi 14 octobre 2019

" Education de la jeune fille : gage pour le développement", c'est sur ce thème que la RDC a célébré le vendredi 11 octobre, la journée (...)
lire la suite
Gratuité de l’enseignement : la lettre d’un PROVED sème la confusion au GS Mont-Amba
lundi 14 octobre 2019

* Les parents désavouent le Comité Ibula et mettent en place une cellule de crise. L'assemblée générale extraordinaire des parents d'élèves du (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting