Dernière minute :
SELON LES RESULTATS D’UNE ETUDE RECENTE
Les éléphants affichent toutes sortes d’émotions
mardi 13 août 2019

Chaque 12 août, le monde entier célèbre la journée mondiale des éléphants. Mais que peut-on retenir de cette espèce animale, menacée d'extinction à cause du braconnage ? Plusieurs, choses. D'abord, des experts renseignent que les défenses d'un éléphant continuent à pousser tout au long de sa vie. En Afrique, les éléphanst mâles et femelles ont des défenses. Ce qui n'est pas le cas chez l'éléphant d'Asie. Ensuite, un éléphant vit en moyenne 50 à 70 ans. Le plus vieil éléphant dans le monde a atteint l'âge de 86 ans.

Par ailleurs, la trompe de l'éléphant est assez forte pour lui permettre d'arracher des branches d'un arbre…et assez délicate pour ramasser un brin d'herbe. Les éléphantes ont un ordre social très structuré. Ils passent toute leur vie avec leurs mères, grand-mères, tantes, sœurs et filles. Les éléphants sont des animaux sensibles à afficher toute une gamme d'émotions allant du chagrin à la compassion.

Il convient de signaler également que les populations d'éléphants en Afrique diminuent de manière inquiétante. Selon les chiffres du Fonds Mondial pour la Nature (WWF), il ne reste qu'environ 415 000 individus (contre 3 à 5 millions au début du 20ème siècle) sur le continent africain. Quant à l'éléphant d'Asie, il est inscrit sur la liste rouge des espèces en danger d'extinction. Ses effectifs ayant diminué d'au moins 50% au cours des trois dernières générations. Aujourd'hui, il en resterait moins de 50 000 à l'état sauvage.

D'après des recherches publiées sur le net, les éléphants font partie de la liste rouge mondiale des espèces menacées de l'UICN (Union internationale pour la conservation de la nature). Cet animal présente trois genres différents : les Eléphants d'Afrique (Loxodonta), les Eléphants d'Asie (Elephas) et les Mammouths (Mammuthus). Chacune de trois espèces incluant plusieurs sous-espèces.

L'ELEPHANT, UN ANIMAL INTELLIGENT AUX NOMBREUX RECORDS…

A ce jour, l''éléphant est avant tout le plus grand animal terrestre vivant. Un éléphant adulte peut peser jusqu'à 7500 kg, il peut atteindre 12,2 tonnes. A la naissance, un éléphanteau pèse 115 kg en moyenne. La période de gestation dure de 20 à 22 mois, faisant d'elle la deuxième plus longue gestation de tous les autres animaux sur la Terre, après celle du requin-lézard (jusqu'à 3 ans et demi) et de la baleine bleue (11 mois et demi).

Ce pachyderme bat un autre record : celui du plus grand cerveau du monde parmi les mammifères terrestres. Ainsi, son cerveau pèse en moyenne 5 kg. L'éléphant est un animal intelligent qui présente différents comportements allant de l'adoption à l'altruisme. Il fait partie des animaux herbivores et consomme en moyenne 200 kg de nourriture par jour, soit 10 % de son poids corporel et a besoin de boire 100 à 200 litres d'eau quotidiennement.

L'IMPORTANCE DE L'ELEPHANT DANS NOTRE ECOSYSTEME

Des études récentes indiquent que ces mammifères imposants pourraient disparaitre en une décennie. La Nature et les humains ne peuvent se permettre de laisser disparaitre l'un des animaux les plus intelligents, capable de se reconnaitre et de s'identifier, de s'organiser en groupe et d'extérioriser ses sentiments. Nul doute que leur disparition ouvrirait une brèche irréversible dans laquelle s'engouffreraient gorilles et chimpanzés…

La perte de l'éléphant modifierait gravement le reste de son habitat. Car, il s'agit d'un animal fondamental pour de nombreuses autres espèces. Il élimine un bon nombre de végétaux qui, sans lui, auraient tendance à "envahir " le paysage. En s'occupant notamment des buissons, il favorise la repousse de l'herbe indispensable à la survie des autres animaux. De plus, l'élimination de ces buissons limite la prolifération des nids de mouches tsé-tsé qui s'y trouvent et qui véhiculent de graves maladies.

Pas seulement. Ces mammifères jouent un rôle essentiel dans la lutte contre les incendies, dans la mesure où ils font office de "débroussailleurs ", en entretenant tous les sous- bois.

COMMERCE ILLEGAL D'IVOIRE

Le commerce d'ivoire, en dépit de son interdiction depuis 1989, est en pleine expansion, selon Traffic, organisme chargé de contrôler la commercialisation d'animaux sauvages. Les pays asiatiques et les Etats-Unis sont les principaux destinataires de ce marché noir. La République démocratique du Congo, le Cameroun et le Nigeria sont les pays d'origine de ce précieux trafic. Le manque de contrôle et les avantages qu'il peut procurer encouragent de plus en plus les braconniers. Si, en 1989, un kilo d'ivoire valait environ 75 euros sur le marché noir, il dépasse largement aujourd'hui les 500 euros.

La façon la plus efficace pour lutter contre cette situation est de s'attaquer à l'origine même de la contrebande, trop difficile à éradiquer une fois arrivée sur le marché international. Les analyses ADN peuvent être d'un grand apport pour déterminer la zone géographique de provenance des défenses braconnées. C'est ainsi que, en analysant l'ADN des défenses d'éléphants destinées au trafic, des scientifiques ont pu reconstituer les circuits de ce commerce illégal. Ces travaux ont permis de mieux organiser la lutte contre le braconnage et le trafic d'ivoire, en ciblant les points principaux des abattages d'éléphants.

En septembre 2016, au cours de la Convention internationale sur le commerce d'espèces sauvages menacées d'extinction (Cites), certains pays africains ont demandé un assouplissement des règles du commerce d'ivoire. Entre autres, le Zimbabwe, le Botswana, la Namibie et l'Afrique du Sud. A défaut de l'obtenir, ils ont émis l'idée d'instaurer un "commerce légal " d'ivoire… dans le but d'arrêter le braconnage ! L'OMPE s'y oppose bien entendu et demande l'arrêt de tous les commerces d'ivoire, aussi "légaux " soient-ils. Car la levée de l'interdiction ne résoudra pas le problème. Si la réglementation aurait potentiellement pour effet de limiter les activités illégales, elle ne pourra mettre fin au braconnage des éléphants. Fyfy Solange TANGAMU
Mgr Fridolin Ambongo pose la 1ère pierre de la construction d’une Cathédrale-basilique
vendredi 16 août 2019

L'Archevêque métropolitain de Kinshasa, S.E. Mgr Fridolin Ambongo Besungu, a lancé hier jeudi 15 août au terrain de Sendwe dans la commune de Kalamu, (...)
lire la suite
L’économie chinoise parfaitement capable de résister à toutes les épreuves
vendredi 16 août 2019

Le Bureau national des statistiques a publié, le mercredi 14 août dernier, les données économiques des sept premiers mois de cette année. Selon les (...)
lire la suite
Sahara marocain : des projets importants inaugurés à Dakhla
vendredi 16 août 2019

Plusieurs projets de développement socio-économique ont été lancés ou inaugurés mercredi à Dakhla, à l'occasion de la célébration du 40-ème anniversaire (...)
lire la suite
Kim et Poutine échangent leurs voeux à l’occasion du jour de la Libération de la Corée
vendredi 16 août 2019

SEOUL, 15 août (Yonhap) -- Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et le président russe Vladimir Poutine ont échangé ce jeudi leurs voeux à l'occasion (...)
lire la suite
Washington réaffirme la force de l’alliance bilatérale à l’occasion du jour de la Libération
vendredi 16 août 2019

WASHINGTON, 14 août (Yonhap) -- Les Etats-Unis ont envoyé mercredi un message de félicitations au peuple sud-coréen à l'occasion du jour de la (...)
lire la suite
Moon : "la Corée du Sud se tiendra aux côtés du Japon s’il choisit le dialogue"
vendredi 16 août 2019

SEOUL, 15 août (Yonhap) -- La Corée du Sud "joindra volontiers ses mains" à celles du Japon s'il choisit le dialogue et la coopération, alors que (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

JKK n’est pas que Président honoraire

Spécialistes ès renforcement des capacités, au secours ! Il y a urgence. Il y a même péril en la demeure. Si vous n'intervenez pas à temps, un nombre important de Congolais va périr par manque de (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting