Dernière minute :

Maniema : les " MALAIKA " libèrent 2 otages de BANRO !
mercredi 14 août 2019

On a appris depuis hier que les Maï-Maï "MALAIKA" actifs dans la région de Kabambare dans le Maniema ont libéré deux des quatre otages qu'ils avaient enlevés à Salamabila, il y a moins d'un mois. Parmi les quatre otages de BANRO, il y un Sud-Africain, un Zimbabwéen et deux Congolais. Leur libération est intervenue après les négociations avec les MALAIKA sous l'égide du Président de la République, Félix Tshisekedi qui avait dépêché pour ce faire une équipe dirigée par le Vice-Premier ministre intérimaire de l'Intérieur, Basile Olongo.

Les "MALAIKA" avaient alors saisi cette occasion pour envoyer leur cahier des charges au chef de l'Etat lui posant des conditions à remplir pour la libération de quatre otages, agents de la compagnie minière canadienne, BANRO " qui exploite l'or dans cette contrée de Salamabila, dans le Territoire de Kambabare au Maniema. Ces conditions exigées par les "MALAIKA" concernent les engagements pris avec les communautés locales par la compagnie BANRO en contrepartie de l'exploitation de l'or.

Il s'agit entre autres du sort des creuseurs artisanaux qui on été chassés des concessions acquises par BANRO. Cette compagnie devrait aussi construire la route de Salamabila qu'elle utilise pour l'écoulement des produits. BANRO devrait aussi signer une convention avec les communautés locales pour régler la question pendante de l'exploitation de l'or dans la forêt de Salamabila. Ce que la canadienne n'a jamais fait provoquant par ce fait l'ire des communautés.

Ce qui justifie que les "MALAIKA" soient entrés dans la danse pour défendre les intérêts de leurs communautés par le kidnapping des quatre otages agents de cette compagnie. D'où, celle-ci était bien consciente que les "MALAIKA" n'exigeraient pas de rançon pour la libération de quatre otages dès lors que les motivations sont d'ordre social sur des revendications qui sont le fait des engagements pris par la compagnie canadienne avec les communautés du lieu où elle exploite l'or.

Toutes les compagnies minières signent toujours de telles conventions d'ordre social en faveur des communautés locales, construction des routes, écoles, hôpitaux etc. A Salamabila, la population reproche à BANRO de ne pas avoir respecté les termes de cette Convention. Ce qui met en danger la vie de ses agents comme avec cet enlevement de quatre parmi eux dont deux libérés grâce à l'intervention du chef de l'Etat.

C'est la toute première fois que les " MALAIKA " recourent à un kidnapping pour se faire entendre. On comprend qu'il s'agit d'une revendication adressée uniquement à la compagnie canadienne BANRO et non à l'Etat congolais. Les "MALAIKA" sont en coalition avec les " YAKUTUMBA ", de William Amuri Yakutumba actifs eux dans la région de Fizi-Baraka dans le Sud-Kivu. Eux non plus n'ont jamais opéré un enlèvement.

Des kidnappings sont plutôt courants dans le Nord-Kivu avec les islamistes ougandais dans la région de Beni et aussi dans d'autres Territoires avec de petites bandes armées qui se spécialisent dans des enlèvements des personnes contre des rançons devenues leur gagne-pain. KANDOLO M.
HT Lokondo dit être personnellement ni preneur ni demandeur d’un poste ministériel
jeudi 15 août 2019

Comme il fallait s'y attendre, le député Henri-Thomas Lokondo a réagi au lendemain de sa suspension du Conseil national du regroupement PALU et (...)
lire la suite
Des partis politiques menacés par un séisme !
jeudi 15 août 2019

Jour " J moins quelque chose ". Le suspense est dans les domaines du pouvoir discrétionnaire du Président de la République qui connait le jour exact (...)
lire la suite
"Katumbi, l’homme politique le plus populaire", foi de Moïse Moni Della
jeudi 15 août 2019

Par où est passé Moïse Moni Della? Le président du parti CONADE est invisible à Kinshasa à la permanence de son parti. Certains de ses partisans (...)
lire la suite
Gouvernement Ilunkamba : les préférés des Kinois
jeudi 15 août 2019

Sondage LES POINTS respecte les normes scientifique et déontologique en matière de réalisation des enquêtes par sondages et tient à préciser que les (...)
lire la suite
Clash au PALU et Alliés : Henri-Thomas Lokondo suspendu
mercredi 14 août 2019

Ça vole bas entre le PALU et certains de ses Alliés, désormais à couteaux tirés. Dans une correspondance datée de mardi 13 août, avec copie pour (...)
lire la suite
mAB114 et REGN-EB3 : l’aboutissement d’une étude entamée en novembre 2018*
mercredi 14 août 2019

Un comité de surveillance indépendant recommande l'arrêt immédiat de l'essai thérapeutique Ebola en RDC en raison des résultats favorables obtenus avec (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Etre ministre, encore et toujours un privilège !

A en juger par la tension dans les différents états-majors politiques, être au Gouvernement demeure un privilège. Voire une question de vie ou de mort. Au sein du CACH, dans la galaxie FCC et même (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting