Dernière minute :

Tshangu : les autorités municipales déplorent l’insuffisance des moyens en leur disposition
jeudi 15 août 2019

L'opération Kinshasa Bopeto, initiée par le Gouverneur de la ville Gentiny Ngobila, est effective dans le district de la Tshangu. Les agents d'assainissement sont visibles sur les grandes artères de cette partie Est de Kinshasa. Les autorités municipales abordées déplorent, cependant, l'insuffisance des moyens à leur disposition.

C'est ce qu'a laissé entendre le Bourgmestre adjoint de la commune de Kimbanseke, Mabinda Paul, au cours d'une interview accordée le samedi 10 août dernier à Forum des As. Il a fustigé l'insuffisance des matériels à la disposition de sa municipalité afin de mener à bien cette opération.

Il estime que les autorités urbaines devraient tenir compte de la superficie et de la taille démographique de chaque commune dans la constitution des moyens financiers nécessaires à la réussite de l'opération Kinshasa Bopeto.

"Nous avons certes acheté des matériels avec le financement reçu de l'hôte de ville. Mais nous devons le dire que ces matériels sont insuffisants. Avec 2.400.000 habitants, 47 quartiers et 3011 rues, on ne peut pas donner à la commune de Kimbanseke le même montant que celui que l'on donne à des communes comme Lingwala par exemple", a-t-il fait remarquer.

Ce point de vue du Vice-bourgmestre de la commune de Kimbanseke est partagé par quelques responsables de service d'assainissement et hygiène de communes de Masina, N'sele et N'djili interrogés sur le sujet. Ils pensent que pour le gouverneur de la ville Gentiny Ngobila a intérêt à revoir son enveloppe à la hausse en vue de garantir une réussite à sa vision de rendre la ville de Kinshasa propre et belle.

Faisant le point des actions déjà lancées sur terrain, le bourgmestre adjoint de la commune de Kinshasa a fustigé la faible implication des éléments de la Police dans les efforts de faire respecter les mesures d'assainissement prises par sa municipalité dans le cadre de l'opération Kinshasa Bopeto.

"Notre grand regret est que la Police ne nous accompagne pas assez. Nous avons par exemple interdit aux commerçants d'exposer les marchandises sur le trottoir près du boulevard Lumumba. Mais juste après que l'on soit passé, ces commerçants reviennent. Ce, dans l'indifférence totale des policiers à qui ils remettent quelques billets de banque. Je crois que si la Police nous aide dans ce sens, on fera un grand travail", a-t-il plaidé.

Interrogé sur le déroulement de l'opération Kinshasa Bopeto dans sa municipalité, Mabinda Paul a affirmé être personnellement sur terrain tous les jours pour se rendre compte de l'effectivité des travaux d'assainissement menés par ses équipes.

" Chaque jour avant d'arriver au bureau, moi et mon titulaire descendons sur terrain pour voir si les travaux d'assainissement sont entrain d'être menés comme prévus. Notre présence encourage les agents sur terrain et constitue un signal fort pour nos administrés", a-t-il indiqué.

A l'en croire, sa municipalité concentre ses efforts jusque-là sur les grandes artères dont le boulevard Lumumba. " Nous sommes jusque-là entrain d'assainir le long du boulevard Lumumba, de la rivière Nsanga jusqu'à notre frontière avec la commune de N'sele. Nous évacuons les mamans qui vendent près de la chaussée et faisons en sorte que le trottoir et la chaussée soient propres. Nous évacuons en même temps toutes les poubelles créés le long du boulevard", a indiqué le bourgmestre adjoint de la commune de Kimbanseke.

Il a annoncé que dès cette semaine, leurs équipes d'assainissement procéderont à l'opération de curage des caniveaux. Cette opération concernera principalement les routes secondaires de la commune de Kimbanseke.

" Nous allons dès cette semaine procéder par le curage des caniveaux le long des routes secondaires de la Commune de Kimbanseke. Nous serons à la route Mokali, à la route de Nzoko et à la route de Kimbanseke cimetière. C'est après cette étape que nous allons attaquer l'assainissement des avenues. Nous nous y mettons pour rendre notre municipalité propre, conformément à la vision de l'autorité urbaine, le gouverneur Gentiny Ngobila", a affirmé Mabinda Paul.

L'occasion faisant le larron, le bourgmestre adjoint de la commune de Kimbanseke a appelé tous les habitants de sa municipalité à accompagner l'opération Kinshasa Bopeto initiée par le premier citoyen de la ville en se constituant en premiers agents d'assainissement de leurs milieux de vie respectifs. Orly-Darel NGIAMBUKULU

Kintambo : Les travaux de curage des caniveaux se poursuivent

L'opération "Kin Bopeto" lancée par le gouverneur Gentiny Ngobila le 04 juillet se porte à merveille dans la commune de Kintambo. Les travaux se poursuivent avec le curage des caniveaux l'avenue Bandundu, au tronçon Ngaliema juste à un jet de pierre de la paroisse Saint François de Sales.

Les travaux de l'opération Kinshasa Bopeto sont une réalité dans la commune de Kintambo. Les services de brigade et d'assainissement sont à pied d'œuvre dans cette municipalité du district de Lukunga.

L'heure est maintenant au curage des caniveaux pour non seulement rendre cette juridiction très propre mais aussi surtout pour faciliter l'évacuation des eaux de pluie. Le bourgmestre ad intérim de Kintambo, Norbert Muchiga à l'image de son prédécesseur, Didier Thenge Te Litho est sur terrain pour montrer la bonne voie à tous les habitants de cette commune historique.

Un des ressortissants résidant sur l'avenue Kimvula, Joël Kunga au quartier Kilimani s'est réjoui du démarrage de ces travaux et ne se dit pas être étonné dans la mesure où l'hygiène et la propreté sont un Adn dans sa municipalité.

" Je suis très ravi de l'exécution des travaux relatifs au curage des caniveaux. La saison sèche arrive à son terme bientôt c'est la saison de pluie. Ici sur l'avenue Bandundu, il y a beaucoup de sable dans des rigoles, des immondices jetés et qui datent. Tout est bouché.

L'eau coulera de niveau sans problème. C'est vraiment une bonne chose. Les voisins sont dérangés par des odeurs nauséabondes et des moustiques. Je jette les fleurs à notre bourgmestre. ", a-t-il affirmé.

Pour sa part, Dieumerci Mambenga salue tout ce qui se fait mais ses voeux sont loin d'être exaucés et tient mordicus à l'éradication des tapages diurne et nocturne dans l'ex-Léopoldville.

" Plusieurs fois nous avons raflé le trophée de la commune la plus propre de la ville de Kinshasa. Kintambo fait la fierté de kinois. Cette rétrocession de 16 millions de francs congolais a plus ou moins son apport du moins ici. J'espère que tout ira bien.

Mais nous voulons également que les nuisances sonores pendant la journée et surtout le soir puissent disparaître. Certaines églises de réveil rivalisent en terme de bruit avec les bars c'est anormal. Que cet édit sur toutes formes de tapage soit bel et bien appliqué. Que la ville puisse revêtir sa plus belle d'antan et ses bonnes moeurs", a-t-il martelé.

Intervenant au cours de l'émission "Le Débat", le 9 juillet sur Top Congo ouvert au public à l'espace Monalisa, le ministre provincial de l'environnement, Didier Tenge Te Litho, avait annoncé que "KinBopeto" ne va pas consister simplement à assainir la capitale, mais aussi et surtout à éduquer les populations aux bonnes habitudes.

Il avait également mis en avant cette culture de volontariat que ce programme doit inculquer aux kinois car la propreté commence à l'intérieur des maisons avant d'aller à l'extérieur. L'idéal c'est de changer des mentalités.

Le gouverneur de la ville, Gentiny Ngobila a mis en place une rétrocession de 16 millions de francs congolais dans son programme quinquennal. Ce, pour que chaque commune assure son autonomie financière dans la gestion de l'assainissement. Gloire BATOMENE
La société Hydrac mobilisée pour le contrôle des déchets des industriels
mardi 11 février 2020

Le ministère de l'Industrie, tient à la préservation de l'environnement et de la santé. Une séance de travail a été tenue avec l'entreprise HYDRAC, (...)
lire la suite
Dix-sept milles agents de la Fonction publique bientôt à la retraite
vendredi 7 février 2020

17.000 agents et cadres de l'Administration publique répondant aux critères légaux, seront mis à la retraite en cette année 2020. C'est ce qu'annonce (...)
lire la suite
RDC : le Japon finance la construction des bâtiments scolaires
jeudi 6 février 2020

L'Ambassadeur du Japon en République Démocratique du Congo, Karube Hiroshi, a procédé, le vendredi 31 janvier dernier, à la signature de deux (...)
lire la suite
Le Fonds mondial promet une enveloppe de plus de 650 millions USD
jeudi 6 février 2020

Le Fonds mondial promet une enveloppe de plus de 650 millions USD en vue de contribuer à l'éradication du Paludisme, de VIH Sida et de la (...)
lire la suite
Paie des enseignants : Caritas Congo Asbl se désengage au profit de IFOD SA
mercredi 5 février 2020

Caritas Congo Asbl ne va plus superviser l'opération de la paie des enseignants Rd-congolais. Cette mission revient désormais à l'Institution (...)
lire la suite
Somba Zigida : les vendeurs demandent au Gouvernement de vider les immondices
mercredi 5 février 2020

Les vendeurs du marché Somba Zigida (Type K), déplorent l'état d'insalubrité dans laquelle se trouve leur marché. Vendeurs et acheteurs ont lancé (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Les mauvais signaux chassent les bons

Hier, la très attentiste Amérique s'est signalée par un investissement privé en présence du chef de l'Etat. Bonne nouvelle. Depuis peu, de plus en plus d'investisseurs explorent le marché congolais. (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting