Dernière minute :

Juste une question d’heures…
vendredi 23 août 2019

Rien ne s'est finalement passé hier jeudi. Le soleil s'est levé et s'est couché le plus naturellement du monde. Pas de publication du gouvernement tant attendu par la Ville, le Pays, l'Afrique et même, dans une certaine mesure, le reste du vaste monde.

Des bookmakers en ont eu pour leur pari. Certains ministres pressentis n'en peuvent plus côté adrénaline. Les commentateurs ne savent plus -ou presque - quoi dire d'autre sur un sujet longtemps rabâché.

Une arlésienne ? Ca commence à en avoir l'air, pourrait-on être tenté de répondre. La faute au fameux axiome du psychanalyste-politicien d'heureuse mémoire Yerodia Ndombasi selon lequel " ce que l'on dit dépend de ce qu'on entend ".

Pourtant, mercredi à Luanda, le Président Félix-Antoine Tshisekedi a eu recours à toutes les précautions de la belle langue française pour ne pas être pris en défaut d'engagement . " Le Gouvernement pourra intervenir le jeudi dans la soirée ", a-t-il indiqué. C'était donc de l'ordre du possible et non de l'acquis.

Seulement voilà, las d'attendre l'enfantement du premier gouvernement sous l'ère FATSHI, les Congolais n'ont plus que faire de subtilités du langage. Ni de l'indulgence sollicitée depuis l'Angola par leur Président.

Ils ont retenu " jeudi dans la soirée ". Ils ont aussi capté " c'est une question d'heures ". Même si là aussi, un jour, deux jours voire trois peuvent se décliner en termes d'heures. Tout dépend de celui qui parle. Comme le très usité " bientôt " que l'on peut manger à toutes les sauces temporelles. En commençant par " Jésus revient bientôt ". Que recouvre ce " bientôt " qui parcourt les siècles ? Mystère ! Seul le Seigneur connait le jour, l'heure et la seconde.

Tiens ! On rappelle que le nouveau Raïs rd congolais avait parlé de " bientôt " pour l'avènement du Gouvernement Ilunkamba. Deux mois après, ce " bientôt " court toujours. Peut-être jusqu'à ce vendredi soir. Ou alors à samedi. Pourquoi pas dimanche. Dans tous ces cas de figure, ce ne sera qu'une question d'heures comme promis par FATSHI ! José NAWEJ
Place aux faiseurs de rois !
vendredi 28 février 2020

Coucou les revoilà ! Qui ? Les faiseurs de rois. Ces conseillers du soir, ces proches de l'ombre, ces hommes d'influence qui font et défont (...)
lire la suite
L’impunité à l’article de la mort ?
jeudi 27 février 2020

Ça sent le crépuscule pour l'impunité. Qui s'en plaindrait ? Qui exprimerait le regret au cas où on l'entonnerait le requiem pour l'impunité ? Qui (...)
lire la suite
L’impunité à l’article de la mort ?
mercredi 26 février 2020

Ça sent le crépuscule pour l'impunité. Qui s'en plaindrait ? Qui exprimerait le regret au cas où on l'entonnerait le requiem pour l'impunité ? Qui (...)
lire la suite
Partage des entreprises : Entre les pour et les contre…
mardi 25 février 2020

Difficile d'avoir une position tranchée sur la désignation des managers des entreprises et établissements publics. Surtout en plein branle-bas-de (...)
lire la suite
Messieurs les Ministres, parlez peu !
lundi 24 février 2020

La parole est d'argent, mais le silence est d'or. Ce dicton va comme un gant ou presque aux membres du Gouvernement. Toutes latitudes confondues. (...)
lire la suite
Le partage des entreprises vaut bien un cessez-le-feu
vendredi 21 février 2020

Rien à signaler sur le front FCC-CACH. Pas de provocation. Zéro couac. Pas l'ombre d'un clash. A la place, un silence assourdissant. Fait rare. (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting