Dernière minute :

Les discussions entre Washington et Pyongyang pourraient être relancées bientôt
vendredi 23 août 2019

SEOUL, 22 août (Yonhap) -- Le chef adjoint du Bureau de la sécurité nationale, Kim Hyun-chong, a déclaré jeudi avoir eu "l'impression" durant ses discussions avec le représentant spécial américain pour la Corée du Nord, Stephen Biegun, que les négociations nucléaires entre Washington et Pyongyang pourraient être relancées bientôt.

Kim a rencontré l'envoyé spécial américain quelques heures après que le Nord, irrité par l'introduction cette semaine en Corée du Sud de chasseurs furtifs F-35A, a déclaré n'être pas intéressé par des négociations tant que les alliés continueront à faire peser des menaces militaires à son encontre.

"J'avais l'impression (durant les discussions avec Biegun) que le dialogue entre le Nord et les Etats-Unis pourraient avoir lieu bientôt", a dit Kim à des journalises après la réunion qui a duré environ deux heures. Il n'a pas donné de détails sur son impression.

Biegun a dit hier que les Etats-Unis étaient prêts à reprendre les discussions de niveau opérationnel avec le Nord "dès que nous aurons reçu des nouvelles de la part de nos homologues nord-coréens", en renouvelant son appel pour que le régime se montre pour le dialogue.

Washington et Pyongyang avaient prévu de relancer les discussions le mois dernier selon un accord conclu entre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un durant leurs discussions impromptues à la frontière intercoréenne le 30 juin.

Cependant, les discussions n'ont pas encore recommencé sur fond d'irritations du Nord à propos de l'exercice militaire combiné sud-coréano-américain, critiqué par Pyongyang comme une "répétition d'invasion" et un signe d'hostilité à son égard.

Kim a dit également que Biegun était conscient de la "retenue" de la Corée du Sud face aux récentes rhétoriques belliqueuses de Pyongyang. Le Nord a renforcé ses critiques envers le Sud comme Séoul a effectué un exercice militaire avec les Etats-Unis et a importé des systèmes d'armes de haute technologie américaines "Les Etats-Unis ont beaucoup apprécié cette retenue pour atteindre un but constructif", a-t-il indiqué.

Apparemment soucieux des inquiétudes selon lesquelles le Nord évite le dialogue avec le Sud mais reste ouvert aux discussions avec les Etats-Unis, Kim a souligné que les alliés coopéraient étroitement dans le processus de négociations nucléaires.

"Comme il y a une confiance entre le représentant Biegun et son homologue (sud-coréen) Lee Do-hoon et qu'ils partagent tout, les choses iront bien", a-t-il déclaré.

Durant les discussions, Biegun a aussi mentionné l'importance de la coopération trilatérale entre les Etats-Unis et leurs deux alliés asiatiques, la Corée du Sud et le Japon. Séoul réfléchit à renouveler ou non l'accord de partage de renseignements militaires avec Tokyo.

Séoul a laissé entendre qu'il pourrait se retirer de l'accord, considéré comme un élément crucial de la coopération trilatérale pour la sécurité, car il renforce actuellement la pression sur le Japon pour le retrait de ses récentes restrictions d'exportation.

"Après un examen prudent, (la Corée du Sud) prendra une décision sur le pacte de manière à ce qu'elle serve à nos intérêts nationaux", a-t-il dit.

Le bureau présidentiel Cheong Wa Dae prévoit de convoquer une réunion du Conseil de sécurité nationale (NSC) afin de discuter de la prolongation ou non du pacte, qui est renouvelé automatiquement à moins que l'une ou l'autre des parties ne fasse part de son intention d'y mettre fin.

Biegun a prolongé d'un jour son séjour en Corée du Sud, ont fait savoir des sources diplomatiques sud-coréennes, renforçant les spéculations selon lesquelles il pourrait tenter de rencontrer des Nord-Coréens, peut-être au village frontalier intercoréen de Panmunjom.

Biegun est arrivé mardi en Corée du Sud après un séjour au Japon pour une visite qui avait été fixée à trois jours initialement.
Coronavirus : Où se trouvent les " incubateurs de rumeurs " contre la Chine ?
lundi 17 février 2020

Le travail acharné du peuple chinois contre la propagation de l'épidémie Covid-19 a commencé à donner des résultats positifs. C'est pour la 10e journée (...)
lire la suite
Coronavirus : le taux de guérison augmente fortement
lundi 17 février 2020

" Depuis le 7 février, plus de 500 patients guérissent par jour. De plus en plus de patients reprennent la santé. C'est un signe très positif. " Guo (...)
lire la suite
Pas de malade de coronavirus en RDC, atteste Dr Edith Mukwembe de l’INRB
vendredi 14 février 2020

Le coronavirus constitue-t-il une menace pour la République démocratique du Congo ? Le pays compte-t-il déjà des sujets suspects ? Quels sont les (...)
lire la suite
Agriculture : JC Vahamwiti plaide pour la relance des campagnes agricoles
vendredi 14 février 2020

Interrogé par la radio Top Congo FM, le ministre de l'Agriculture honoraire, Jean Chrysostome Vahamwiti Mukesyayira plaide pour la relance des (...)
lire la suite
Un haut officiel de la Présidence à Moscou pour le projet de visite de Poutine en Corée du Sud
vendredi 14 février 2020

MOSCOU, 12 fév. (Yonhap) -- Le conseiller adjoint à la sécurité nationale de Cheong Wa Dae, Kim Hyun-chong, a déclaré mercredi qu'il discuterait des (...)
lire la suite
A Munich, Kang pourrait aborder le partage des coûts de la défense avec Pompeo
vendredi 14 février 2020

SEOUL, 13 fév. (Yonhap) -- La ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-wha a déclaré ce jeudi compter discuter des négociations en cours entre la (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Le pragmatisme anglo-saxon

Chassé- croisé diplomatique vendredi dernier à la résidence de JKK à Gombe. Des missi dominici très anglo-saxons se sont succédés chez " Raïs ". L'Américain Peter Pham et le Britannique Paul Arkmnight. (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting