Dernière minute :

Des actes ou rien
mardi 3 septembre 2019

Est-il encore besoin d'écouter le grand oral du Premier ministre pour dire Amen ? Le résumé du programme déposé au bureau de l'Assemblée nationale -dont la magie des réseaux sociaux s'est chargé de réserver copie à la rue kinoise- suffit amplement gagner les âmes congolaises. Tant l'économie du discours de politique générale contient tout ce dont les Congolais rêvent depuis des lustres pour améliorer leur ordinaire.

De la sécurité du territoire au "ventre" en passant notamment par l'emploi, l'accès à l'eau potable, à l'électricité, rien n'a échappé à l'intelligence du chef du gouvernement. Tout y est. Il y en a pour toutes les attentes. D'un bout à l'autre, le programme du Gouvernement charrie de la générosité.

Il ne reste plus qu'au Premier ministre de dire, chiffres à l'appui, comment il va financer son programme. Professeur d'économie, Ilunga Ilunkamba ne maquera sans doute pas d'assaisonner son grand oral de chiffres et peut-être même de graphiques.

Certes, le Premier ministre n'aura pas besoin de forcer son talent pour obtenir le vote de confiance de la Chambre, synonyme d'investiture du Gouvernement. Tant la sacro-sainte règle de la majorité ne laisse planer l'once d'un suspense. Ainsi va le jeu parlementaire. Ici et ailleurs. Dans les travées, les députés anciennement de l'Opposition vont se faire à cette doxa qu'ils brocardaient hier, en parlant de "majorité mécanique". On ne réinvente pas la roue.

Alors, un mardi pavé uniquement de certitudes ? Assurément. Comme du reste lors des exercices précédents de ce genre. L'enjeu n'est donc pas dans la première grand-messe parlementaire de cette nouvelle législature. Mise à part l'alternance au sommet de l'Etat, pondérée par la reconduction de la majorité et les nouveaux visages émanant tout de même de vieilles formations politiques, ce sera du déjà vu et…même du déjà entendu.

Alors, trêve de déterminisme historique. Avec l'onction de FATSHI, Ilunkamba peut passer du discours à l'acte. C'est de là que pourrait venir la différence. Wait and see. José NAWEJ
F comme Fatshi et comme "Force humble"
mardi 17 septembre 2019

A la "force tranquille" - formule magique- lancée par le publiciste français Jacques Séguéla pour la campagne de François Mitterrand en 1981, Félix- (...)
lire la suite
D’un FATSHI à un autre sur la Grand-Place !
lundi 16 septembre 2019

Connu longtemps sur la place de Bruxelles comme " fils de ", Félix-Antoine Tshisekedi retrouve la Belgique avec une casquette des plus (...)
lire la suite
A la recherche de la carte de membre
vendredi 13 septembre 2019

Il se négocie à prix d'or par les temps qui courent. Il vaut de l'or. Il tient lieu d'assurance-travail. Il a la valeur de visa de nomination, de (...)
lire la suite
De bonnes résolutions…
jeudi 12 septembre 2019

Ça ressemble à une course à l'échalote sur le front de bonnes résolutions. Aucun ministre n'est en reste. Chacun des membres de l'équipe Ilunga y va (...)
lire la suite
Une entrée en matière sans état de grâce !
mercredi 11 septembre 2019

A chacun ses 100 jours. Après le Président Félix-Antoine Tshisekedi, c'est le tour de Sylvestre Ilunga et son Gouvernement. Le chrono tourne déjà. (...)
lire la suite
Mystère sur un discours !
mardi 10 septembre 2019

Qu'a dit le Président dimanche soir ? Inutile de se triturer les méninges .Rien de nouveau. Pas l'once d'une annonce dans le message du chef de (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting