Dernière minute :

Qui nous a ensorcelés ?
mercredi 4 septembre 2019

Qui nous a ensorcelés ? Ce sera, sans doute, la question de la troisième législature. Une question à l'Hémicycle, à la Ville et au Pays qui résonne comme une auto-interpellation collective. Une interrogation à spectre national.

Sans assurer le service après- vente de l'intervention du député Nyarugabo, force est de constater que sa prestation a le mérite de mettre le doigt sur la plaie. Des discours ? Des projets de société ? Les dirigeants zaïro-congolais en auront produits en quantité industrielle. Tous ou presque des chefs d'-œuvre assortis d'engagements, de promesses qui, une fois réalisés, auraient déjà fini de transformer la RDC en un paradis sur terre.

D'autant que le pays en lui-même a été gâté par la nature. Un pays hyper riche par son sous-sol, son sol, sa faune, son hydrographie, sa superficie, sa démographie …Un écosystème -au propre comme au figuré- synonyme de vocation naturelle à la prospérité, à la puissance. C'est ce pays-là qui va mal là où des pays bien moins lotis s'en sortent.

D'où la question pertinente de Moïse Nyarugabo : qui nous a ensorcelés ? Avant d'exhumer le responsable tout désigné, façon Sartre avec " l'enfer c'est les autres ", voyons d'abord la poutre dans notre œil.

L'élu d'Uvira ne s'arrête pas au questionnement-constat. Il suggère, mieux préconise l'exorcisation. Au pays de mille et une églises, cette catharsis collective aurait les allures d'une cure d'âme nationale. Tant mieux, si la solution commence par là. Car, on ne peut pas comprendre qu'après tant de discours mielleux, le miel et le lait ne coulent toujours pas! Paradoxe congolais. Mieux, sorcellerie quand tu nous tiens!

Peut-être que dans sa réplique aux députés, le Premier ministre Ilunga liera "l'esprit de la sorcellerie" pour que son discours ne reste pas qu'un chapelet de bonnes intentions. José NAWEJ
Gare à la balkanisation de fait !
mardi 14 janvier 2020

Pas un seul centimètre carré du territoire rd congolais ne sera aliéné. Comme ses prédécesseurs, Félix-Antoine Tshisekedi n'est pas soluble dans la (...)
lire la suite
La salubrité, une affaire de tous, par tous et pour tous
lundi 13 janvier 2020

Au seuil de cette décennie, une bonne résolution que les Kinois peuvent légitimement prendre en chœur et faire chorus pour la concrétiser. Il s'agit (...)
lire la suite
100 jours, une fausse note appelée ODEP
vendredi 10 janvier 2020

Le "programme de cent premiers jours " restera un marqueur du début de l'ère FATSHI. Le successeur de JKK ne s'est pas privé de frapper les esprits (...)
lire la suite
L’UNIKIN ou miroir du pays ?
jeudi 9 janvier 2020

Condamner les actes de vandalisme perpétrés, deux jours durant, à l'UNIKIN relève du minimum syndical. Tant personne de sensé ne peut applaudir ces (...)
lire la suite
L’intérêt hier comme aujourd’hui
mardi 7 janvier 2020

Un zeste de politique étrangère. Encore que le bras de fer entre les Etats-Unis et l'Iran fait courir un risque non seulement au Moyen-orient, mais (...)
lire la suite
Le mérite du tocsin d’Ambongo
lundi 6 janvier 2020

Balkanisation ? Pas l'ombre d'un scoop. Le stratagème que le Cardinal Ambongo dénonce aujourd'hui est vieux comme le cycle de guerres d'agression (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Cessons de vieillir sans grandir

Le seuil de l'année sied aux bonnes résolutions. Il ne saurait donc en être autrement pour 2020. Allez ! Et si collectivement la RDC -comme pays et nation en construction- prenait pour résolution (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting