Dernière minute :
RECONCILIATION NATIONALE
Les signaux d’Ilunga
jeudi 5 septembre 2019

*En s'engageant à rapatrier les corps de Mobutu ainsi que Tshombe, et en rendant hommage à tous ses prédécesseurs, le nouveau Premier ministre s'inscrit dans la logique de la concorde nationale prônée par le Président de la République.

L'alternance avec la collaboration entre les " ennemis " d'hier, à savoir l'UDPS et le camp Kabila, dans une logique de coalition procède du souci de rapprochement entre les fils de ce pays, donc de réconciliation nationale. On ne peut que s'en féliciter.

Dans son discours devant la représentation nationale, mardi 3 septembre, le Premier ministre donne des signaux forts sur le front de la réconciliation nationale, en annonçant notamment le rapatriement des corps de feu le Président Mobutu et feu le Premier ministre Tshombe qui constituent une part de l'histoire de la RDC. Qu'on l'aime ou non, Mobutu en dirigeant 32 années durant le Zaïre, fait partie de l'histoire du pays. Moïse Tshombe, l'homme de la sécession Katangaise , et en 1964,l'homme de la réunification du pays assortie d'élections, représente également un pan important de l'histoire du Congo.

Sans doute le rapatriement de leurs corps sera un moment de concorde nationale. A l'instar de celui d'Etienne Tshisekedi deux ans après sa mort. Le Premier ministre ne s'est pas arrêté là. Il a aussi rendu hommage à tous ses prédécesseurs sans exception en les citant nommément. Avec cette mention particulière à Bruno Tshibala. " Parlant de mes prédécesseurs, je voudrais rendre un hommage particulier à l'action du Premier ministre Bruno TSHIBALA NZENZHE pour avoir contribué de manière significative à la bonne tenue du processus électoral ayant permis aux institutions de la République de se doter de nouveaux animateurs ", fait remarquer le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Cet exercice n'est pas que protocolaire. Et bien plus que protocolaire, il est mémoriel. Il a pour vertu de reconstituer et de restituer l'histoire du pays en vue d'envisager le futur avec beaucoup de sérénité. Quoique l'on dise, ces différents Premiers ministres ont marqué l'histoire à leur manière.

La question n'est pas de dire si tous ces Premiers ministres ont correctement géré le pays. La question ici c'est d'essayer de réconcilier le pays avec ses fils. Les Congolais doivent se réconcilier avec leur pays quels que soient les avatars de cette histoire.

Donc le grand oral du Premier ministre n'aura pas été qu'un moment de présentation du programme de son gouvernement. Il a permis aussi à Sylvestre Ilunga Ilunkamba de poser le jalon de la réconciliation entre Congolais. Ce qui rejoint le credo de FATSHI qui, dès son accession à la magistrature suprême n'a de cesse de prôner le renforcement de l'unité nationale.

Félix Antoine TshisekediTshilombo, investi le jeudi 24 janvier au cours d'une cérémonie historique de passation de pouvoir avait déclaré que la " force d'un peuple repose sur l'unité et la réconciliation nationale ". Il compte œuvrer au cours de son mandat, pour que règne la paix et l'unité.Ce n'est pas tout. Felix Tshisekediavait promis de travailler pour que la Nation qu'il va diriger ne soit pas un pays de la division, de la haine ou du tribalisme, mais un pays réconcilié.

Le nouveau locataire du Palais de la Nation s'était engagé à construire un Congo fort, où chacun mérite sa place et de mener un combat pour le mieux-être pour chaque citoyenne et citoyen de ce pays.

" Nous ferons de la réconciliation nationale l'une de nos priorités. Nous sommes convaincus de l'urgence de mettre en place rapidement une véritable procédure d'écoute et de dialogue dans l'ensemble du pays en prélude à un Forum de réconciliation qui réunira toutes nos forces vives ", avait affirmé le Président de la République.

Au demeurant, même la coalition quelque part procède de ce souci de réconcilier les Congolais. De ce point de vue, sans présager son mandat à la tête du Gouvernement, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, par son discours, montre qu'il est soluble dans la réconciliation des Congolais avec leur histoire et des Congolais entre eux. FDA
M. Fayulu :"le 17 janvier, nous allons marcher, quoiqu’il arrive"
mardi 14 janvier 2020

*Le porte-étendard de LAMUKA appelle à l'organisation d'une conférence internationale sur les risques de partition de la RDC. Le président (...)
lire la suite
Pierre Lumbi saisit Félix Tshisekedi
lundi 13 janvier 2020

* Dans sa lettre adressée au Chef de l'Etat, ce sénateur du Sud-Kivu juge inappropriée, injuste et disproportionnée, la sanction collective et (...)
lire la suite
Place à l’arbitrage
vendredi 10 janvier 2020

*En sa qualité de président de la Commission interministérielle ad hoc constituée notamment par le Premier ministre, le VPM Tunda Ya Kasende a lancé (...)
lire la suite
ODEP dénonce la mauvaise gestion du programme de 100 jours
jeudi 9 janvier 2020

* En cause, la réévaluation du coût (de 304 millions à plus de 2 milliards Usd), la surfacturation, la prédominance des marchés de gré à gré ... * (...)
lire la suite
Voici la liste de conservateurs et chefs de division
mardi 7 janvier 2020

De nouveaux conservateurs et chefs de divisions des circonscriptions foncières de Kinshasa viennent d'être désignés soit affectés. Dans un arrêté (...)
lire la suite
Fayulu en croisade contre la balkanisation de la RDC
lundi 6 janvier 2020

* Déterminé à défendre la cause de ses compatriotes, le leader de la Dynamique pour la vérité des urnes confirme la marche du 17 janvier. Une année (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Gare à la balkanisation de fait !

Pas un seul centimètre carré du territoire rd congolais ne sera aliéné. Comme ses prédécesseurs, Félix-Antoine Tshisekedi n'est pas soluble dans la balkanisation. En tout cas, il a dit mille fois ces (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting