Dernière minute :

Mystère sur un discours !
mardi 10 septembre 2019

Qu'a dit le Président dimanche soir ? Inutile de se triturer les méninges .Rien de nouveau. Pas l'once d'une annonce dans le message du chef de l'Etat à la Nation ! Le fils a resservi le plat très UDPS du changement pimenté avec le credo " Le peuple d'abord ! "

En plus, le Président a fait part de son rêve de grandeur et de générosité sur le Congo. En somme, une déclinaison de sa fibre sociale. " Je rêve d'un Congo meilleur, nous avons le devoir de construire un Congo où tous les enfants, filles et garçons, ont droit à l'éducation, à la santé, un Congo où aucun enfant ne dort dans la rue, ne meurt de faim … ". Très sympathique !

Mais, ça fait penser sinon à un discours de campagne, du moins à celui d'investiture. Or, le candidat FATSHI abonné aux intentions est bien derrière nous. Près de huit mois après la prestation de serment, le Président de la république est en plein dans la longue séquence " actes ".

Ce n'est pas tout .La prestation de Félix-Antoine Tshisekedi est d'autant plus répétitive qu'elle intervient au lendemain de sa propre allocution à la cinquième édition Makutano et surtout du discours -réponse du Premier ministre à la Chambre. Une adresse dans laquelle Ilunga Ilunkamba a théorisé sur changement, façon Mahatma Gandhi.

Question : fallait-il vraiment que le Président reprenne le même ode au nécessaire changement au moment où le discours de son premier ministre était en train d'être digéré par l'opinion ? N'importe quel spin doctor serait enclin à répondre par la négative au nom du sacro-saint principe selon lequel " trop de communication sur un même sujet tue la communication ".

Si l'exercice était de rappeler qu'il demeure le maître d'œuvre de l'offre du quinquennat, le Président pouvait communiquer autrement que par un discours dans lequel il réitère, pour l'essentiel, sa disposition à changer les choses. A moins que l'adresse présidentielle ait eu des vertus cachées. Auquel cas, les initiés aux arcanes de la Présidence de la république apprécieraient.

Mais vu du Congolais lambda, pas sûr que le discours présidentiel de dimanche ait marqué les esprits. Pis, le risque que le caractère sacré de la parole du " Chef " ait pris un coup n'est pas loin. José NAWEJ
F comme Fatshi et comme "Force humble"
mardi 17 septembre 2019

A la "force tranquille" - formule magique- lancée par le publiciste français Jacques Séguéla pour la campagne de François Mitterrand en 1981, Félix- (...)
lire la suite
D’un FATSHI à un autre sur la Grand-Place !
lundi 16 septembre 2019

Connu longtemps sur la place de Bruxelles comme " fils de ", Félix-Antoine Tshisekedi retrouve la Belgique avec une casquette des plus (...)
lire la suite
A la recherche de la carte de membre
vendredi 13 septembre 2019

Il se négocie à prix d'or par les temps qui courent. Il vaut de l'or. Il tient lieu d'assurance-travail. Il a la valeur de visa de nomination, de (...)
lire la suite
De bonnes résolutions…
jeudi 12 septembre 2019

Ça ressemble à une course à l'échalote sur le front de bonnes résolutions. Aucun ministre n'est en reste. Chacun des membres de l'équipe Ilunga y va (...)
lire la suite
Une entrée en matière sans état de grâce !
mercredi 11 septembre 2019

A chacun ses 100 jours. Après le Président Félix-Antoine Tshisekedi, c'est le tour de Sylvestre Ilunga et son Gouvernement. Le chrono tourne déjà. (...)
lire la suite
Mystère sur un discours !
mardi 10 septembre 2019

Qu'a dit le Président dimanche soir ? Inutile de se triturer les méninges .Rien de nouveau. Pas l'once d'une annonce dans le message du chef de (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting