Dernière minute :
SE PRONONÇANT SUR L’ACCORD CAFI-CONGO-BRAZZAVILLE
Greenpeace Afrique fustige les activités industrielles dans les tourbières
mercredi 11 septembre 2019

L'organisation internationale de protection de l'environnement, Greenpeace Afrique, dénonce la signature surprise d'une lettre d'intention de la CAFI par les présidents français et congolais donnant le feu vert au forage de pétrole dans les tourbières. C'est du moins ce que révèle un communiqué émis par cette ONGI.

Selon Greenpeace, la lettre d'intention entre l'Initiative des forêts d'Afrique Centrale (CAFI) et la République du Congo a été signée seulement deux semaines après que le régime congolais a célébré la "découverte " d'un gisement pétrolier dans la zone des tourbières qui, d'après le régime, pourrait quadrupler la production nationale du pétrole.

L'accord recommande seulement qu'on "minimise les impacts" des forages pétroliers dans les tourbières. " Greenpeace Afrique dénonce fermement cet accord - toutes les activités industrielles doivent être interdites dans les tourbières ", a déclaré, la Responsable Sénior de la campagne forêt, Wabiwa Betoko.

"L'interdiction de drainage à grande échelle prévue par l'accord ne ferait rien, si jamais elle était appliquée, pour empêcher les activités en pleines tourbières des entreprises pétrolières et gazières. Bien que le statut actuel des blocs pétroliers de Total dans la Cuvette Centrale - l'un au cœur des tourbières, l'autre couvrant la totalité d'un parc national - ne soit pas clair, Macron aura une excellente occasion de le clarifier aujourd'hui - lors de sa rencontre avec le PDG de Total!", a indiqué l'oratrice.

Par ailleurs, les passages de la lettre d'intention sur la "gouvernance forestière" reproduisent des décennies de relations publiques des bailleurs pour les multinationales du bois et passent sous silence la corruption profondément enracinée dans le secteur, indique la source.

Pour rappel, à l'occasion de la visite du président Sassou Nguesso à Paris, le président Emmanuel Macron a signé le 3 septembre dernier, une lettre d'intention engageant 65 millions de dollars des États-Unis pour la préservation de la forêt pluviale en République du Congo.

Cet accord est passé avec CAFI, dont la présidence française a lieu cette année. La Norvège, la France et l'Union européenne versent 45 millions de dollars à l'accord du Fonds fiduciaire CAFI, ainsi que 20 millions supplémentaires de l'Agence française de développement (AFD), du Département britannique du développement international (DFID) et du ministère fédéral allemand de l'environnement (BMU). Fyfy Solange TANGAMU
Nord-Kivu : l’UNFPA octroie 10 tonnes d’équipements et de matériel médical aux zones de santé
vendredi 8 mai 2020

Le Fonds des Nations Unies pour la population(UNFPA) vient d'octroyer un don de 10 tonnes d'équipements et matériel médical à la province du (...)
lire la suite
Rond-point Ngaba, le respect des gestes barrières loin d’être une réalité !
vendredi 8 mai 2020

* Pour sa part, Dr Gervais de l'OMS préconise la sensibilisation de porte à porte. Les gestes barrières qui sont entre autres la distanciation (...)
lire la suite
Elargissement de Kamerhe : qu’en est-il de Bamaros Lobota et les autres ?
vendredi 8 mai 2020

Vital Kamerhe, le Directeur de cabinet du Président de la république qui est prévenu dans l’affaire « 100 jours » et dont l’audience est fixée à ce (...)
lire la suite
Lutte contre le Covid-19 : L’Université Officielle de Bukavu présente au Gouverneur Ngwabije son respirateur
vendredi 8 mai 2020

Théo Ngwabije, Gouverneur du Sud-Kivu, a reçu le respirateur que fabrique l'Université Officielle de Bukavu (UOB), mardi 5 mai. Cette machine à la (...)
lire la suite
Les Ne Kongo saisissent Félix-Antoine Tshisekedi
jeudi 7 mai 2020

Jamais les Bakongo n'ont été aussi mobilisés qu'ils ne le sont aujourd'hui, autour d'un de leur, Zacharie Badiengila, très connu sous le nom de Ne (...)
lire la suite
Le saut-de-mouton de Debonhomme : « un éléphant blanc sans impact social visible »
jeudi 7 mai 2020

* «Une passerelle aurait été suffisante pour faciliter la traversée des piétons», avis d’un expert. Fallait-il vraiment construire un saut-de-mouton (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Savoir quitter le Palais pour le terrain

Une virée présidentielle hier dans certains hôpitaux et chantiers à travers la capitale. Qui le reprocherait au Président ? Bien au contraire. Une descente sur le terrain est souvent préférable aux (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting