Dernière minute :

A la recherche de la carte de membre
vendredi 13 septembre 2019

Il se négocie à prix d'or par les temps qui courent. Il vaut de l'or. Il tient lieu d'assurance-travail. Il a la valeur de visa de nomination, de maintien ou de promotion. Il s'agit de la carte de membre de l'un des principaux partis de la coalition au pouvoir.

Un véritable sésame. Et pour cause, pas besoin d'être spécialement orfèvre en la matière pour sentir le coup. Encore moins de bénéficier du délit d'initié pour voir revenir au galop ce "naturel" que les élections ont semblé chasser. A savoir qu'un parfum de partage des postes flotte déjà sur le portefeuille, la diplomatie…

Déjà, la petite redistribution des cartes à la va-vite au sein des communes de Kinshasa a de quoi mettre la puce à l'oreille. Par une espèce d'échange de bons procédés, les "partenaires dans l'alternance" ont pu installer les leurs dans nombre d'arrondissements de la capitale.

La perspective d'élections locales relevant encore d'une hypothèse d'école, il y a fort à parier que l'exercice va se poursuivre en provinces. De l'œuf au bœuf, il se chuchote que des mises en place au sein des entreprises publiques, de la diplomatie… ne sont pas exclues. C'est un euphémisme.

La charité bien ordonnée commençant par soi-même, on voit difficilement la majorité FCC-CACH procéder autrement qu'en puisant des cadres dans leurs rangs. Faute d'en avoir en nombre suffisant en particulier pour les partis ayant purgé la longue cure d'opposition, il va bien falloir recruter.

Là, les candidats à la conversion se bousculent plutôt au portillon des partis et regroupements éligibles au "partage". Sur la mode "crois seulement", des compatriotes s'offrent tshisekedistes, kamerhistes… ou même les deux à la fois. Question de maximiser les chances.

Disposant d'un stock de postulants à… tout pour des raisons évidentes, le PPRD connaît moins d'effervescence que les autres partis du FCC. Ici aussi, c'est la haute saison en terme de vocation. Carte de membre d'honneur ou de soutien faisant foi, on est aux aguets.

Symétriquement, quant aux partis politiques ne battant pas pavillon FCC-CACH, pas besoin d'être prestidigitateur pour présumer que les adhésions sont en berne. Il est vrai qu'à l'échelle de la survie 2023 est un horizon lointain. José NAWEJ
Silence, on manifeste outre-Atlantique !
mardi 2 juin 2020

L'actualité aux Etats-Unis d'Amérique ? La success story spatiale, bien sûr. Le bras de fer avec la Chine, évidemment. Les suites du ravage de la (...)
lire la suite
Cap sur le moindre mal
lundi 1er juin 2020

Faut-il rouvrir ou pas les bars , terrasses , restaurants… et autres espaces publics fermés en vue de lutter contre la propagation du coronavirus (...)
lire la suite
Boycotter son propre pouvoir ?
vendredi 29 mai 2020

La politique de la chaise vide ? L'UDPS est coutumier du fait. A l'échelle nationale, le parti tshisekediste en détient même le record. Que de non à (...)
lire la suite
Et si on communiquait sur les morts ?
jeudi 28 mai 2020

Autant le rappeler tout de go. Du fait du caractère sacré de toute vie humaine, la mort n'est pas un sujet banal. Depuis les temps immémoriaux, on (...)
lire la suite
Quel après-Kabund ?
mercredi 27 mai 2020

Comme un parfum de suspense sur la suite des événements. Que va-t-il se passer ? C'est quoi le coup d'après ? Que va faire l'UDPS après la (...)
lire la suite
A bas les masques !
mardi 26 mai 2020

L'histoire charrie quantité d'ironies. C'est au moment où les Congolais se mettent aux masques -corona oblige- que les sociétaires du FCC et du CACH (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting