Dernière minute :
EN MAUVAIS ETAT DEPUIS PLUSIEURS ANNEES
Le boulevard Luemba à Ndjili abandonné
mercredi 18 septembre 2019

Dans un très mauvais état depuis plusieurs années, l'artère dénommée "Boulevard Luemba - du nom d'un des anciens bourgmestres de la commune de N'djili- semble ne donner aucun souci au gouvernement provincial de la ville de Kinshasa. Ni à la Présidence de la République qui n'a pas daigné l'inscrire dans son Programme d'urgence des 100 jours, dans son volet infrastructures. Conséquence directe, taxis, taxis-bus, motos (deux roues et tricycles) la désertent de plus en plus, au grand dam des Kinois qui l'empruntent et qui ne demandent qu'une seule chose : la réhabilitation urgente du boulevard Luemba.

A ce jour, le Boulevard Luemba présente une vue apocalyptique d'abandon marquée par la présence des trous béants, des nids-de-poule. Comme si cette voie n'était plus pratiqué depuis plusieurs années. Avec l'arrivée des pluies, le calvaire des usagers du boulevard qui porte le nom d'un des plus pragmatiques bourgmestres de Kinshasa, Luemba est également au rendez-vous.

Rouler à moto ou par véhicule sur cette artère exige du conducteur des efforts supplémentaires doublés dune grande intelligence et d'une endurance de robot, tellement les deux chaussées n'ont plus de bitume sur la plus grande partie. Ce qui pousse les automobilistes à passer d'une chaussée à une autre en quête d'un bon endroit qui accepte les pneus sans beaucoup de dégâts. Ici, le respect du code de la route est quelque peu négligé et on franchit les 940 mètres en plus de temps qu'il n'en faut…

ARTERE DEJA DESERTEE PENDANT LA SAISON SECHE

Si pendant la saison sèche, cette artère longue de 940 mètres, qui traverse de part en part le quartier VII, l'un des 13 quartiers de la commune de N'djili, allant du marché de ce quartier pour déboucher sur la voie qui part de Sainte Thérèse au quartier 1 par Boki, est désertée par les automobilistes, même les motocyclistes pourtant réputés audacieux dans ce genre d'épreuve, que sera la situation au retour des pluies qui s'annoncent déjà ?

Aujourd'hui, les quelques motocyclistes, ainsi que les chauffeurs de taxis et taxis-motos intrépides qui prennent le risque d'emprunter encore cette voie, le font à leur risques et périls, écourtant ainsi la vie de leurs engins. Par conséquent, ils plaident pour la réhabilitation dans le meilleur délai de cette route.

" Que l'Etat réhabilite cette route, car dans cet état, les amortisseurs de nos engins se cassent régulièrement. Il suffit qu'il pleuve pour que nous empruntions aussi très difficilement des ruelles à travers les parcelles ", plaide Gael, un'' wewa'' qui embraie aussitôt sa moto après avoir embarqué un passager pour le quartier VI.

Pour un autre motocycliste, Mbembo, la barbe à la Ben Laden, il aurait fallu que le gouvernement inventorie au préalable toutes les infrastructures routières de Kinshasa avant le lancement du Programme d'urgence des 100 jours qui n'a pas pris en compte le boulevard Luemba

POURQUOI LE GOUVERNEMENT NE REHABILITE PAS LE BOULEVARD LUEMBA ?

" Pourquoi le gouvernement ne veut pas réhabiliter le boulevard Luemba ? ", s'interroge un taximan, Thierry, desservant le tronçon routier QI-Cecomaf passant par la station essence du marché du Q.7 pour déboucher sur la route venant de la place Sainte Thérèse. Il est impérieux que cette route et celle appelée communément " la route de Boki " (QI-Cecomaf passant par la station-essence et le virage appelé " Boki ") soit vite réhabilitées, sinon nous allons beaucoup souffrir "

Les habitants de la commune de N'djili, particulièrement ceux du quartier VII bénéficiaires en premier de cette artère, plaident également pour la réhabilitation de cette route.

C'est le cas de l'ingénieur Edouard Bankazi, qui tient une maison de vente du matériel électronique et électrique à l'entrée de cette voie. " La route est la base du développement. Si elle est en mauvais état, les activités tournent au ralenti. Nous nous demandons pourquoi cette route d'intérêt capital, relais entre la route Cecomaf et celle de Kimbanseke n'est pas réhabilitée ", déclare-t-il se demandant si le boulevard Luemba est du ressort provincial ou national.

François Luemba Buela, fils de celui qui a donné son nom à l'artère, nous raconte avoir remarqué, après les élections, le passage, à plusieurs reprises, d'une équipe de la Banque mondiale ainsi que des techniciens munis de leurs appareils de topographie. L'équipe de la Banque mondiale était porteuse d'un projet devant construire la route By-Pass-Buma-Ndjoku avec laquelle le Boulevard Luemba fera jonction. Il attend voir la concrétisation de ce beau projet avec le gouvernement Sylvestre Ilunga qui vient d'être investi il y a peu.

UN GESTE DE RECONNAISSANCE

Par ailleurs, il pense qu'en baptisant cette artère au nom de feu son père, bourgmestre de son état, le gouvernement a fait un geste " de reconnaissance envers quelqu'un qui avait marqué son époque par de bonnes œuvres ". Et de souligner que " feu Luemba avait prêché non avec la Bible, mais avec des actes ".

François Luemba souhaite que " la voie reprenne son état de praticabilité ", tout en faisant remarquer la mauvaise réhabilitation de cette route avec deux chaussées très petites à deux bandes chacune et une benne trop grande, alors que les normes veulent qu'elles soient de 6 mètres, mais celles-ci ne mesurent que 5 mètres.

Il plaide pour l'éclairage de cette voie une fois restaurée, étant donné que bien des artères principales de Kinshasa sont pourvues d'éclairage public. Il faudra également résoudre le problème de caniveaux toujours bouchés avec des eaux usées qui ne coulent pas en faisant en sorte que celles-ci et les eaux de pluie soient drainées vers le collecteur.

Réhabilité à la vaille que vaille en 2013 par la société Afritec, le boulevard Luemba n'a par conséquent pas servi longtemps aux usagers. Il a fallu quelques années seulement avant qu'il ne s'abîme au grand dam de ses nombreux usagers qui se demandent où est passé le Programme d'urgence des 100 jours de Félix Antoine Tshisekedi qui n'a pas pris en compte le boulevard Luemba qui va de la station d'essence du quartier 7 à l'extrémité du boulevard Luemba vers le terrain Sainte Thérèse. .. Kléber Kungu/CP
Aimé Zonveni : "L’avenir des médias est dans le numérique, iI n’y a pas d’autre alternative"
mardi 2 juin 2020

Les médias en ligne prennent de plus en plus d'envergure en République démocratique du Congo. Comme en Orient et en Occident, où le confinement a (...)
lire la suite
L’OMS déclenche une campagne planétaire contre la commercialisation du tabac
mardi 2 juin 2020

*L'industrie du tabac investit 8 milliards de dollars par an ", assure la Directrice régionale Afrique de cette organisation mondiale. (...)
lire la suite
Huit confessions religieuses étudient la faisabilité de la réouverture des églises
lundi 1er juin 2020

Huit confessions religieuses de la République démocratique du Congo étudient la faisabilité de la réouverture des églises en cette période de la crise (...)
lire la suite
Le Révérend Flory Kabange met le curseur sur le bruit de la visitation divine
lundi 1er juin 2020

Le "bruit de la visitation divine". Tel était le sujet développé lors du prêche d'hier dimanche 31 mai au culte dominical de l'Église Pierre (...)
lire la suite
Bandal : le tronçon Petit Pont-Moulaert dans un état piteux
vendredi 29 mai 2020

Le tronçon Petit-Pont qui relie Makala au quartier Moulaert, à Bandalungwa, est dans un piteux état. Aux heures de pointe, cette artère provoque (...)
lire la suite
UNFPA remet une cinquantaine de kits complets de matériels chirurgicaux aux victimes
jeudi 28 mai 2020

Le Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP), a récemment remis aux femmes victimes de la fistule obstétricale, internées à l'Hôpital Saint (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting