Dernière minute :
ETABLIE DEPUIS 2008 EN RDC
La société CREC-7 désire continuer à œuvrer pour le bien-être des Congolais
mercredi 25 septembre 2019

La société chinoise CREC-7 désire rester en RDC et accompagner le programme du Gouvernement en ce qui concerne la réalisation des infrastructures de base notamment les routes, les ponts et bacs, pour le bien-être du peuple congolais. C'est le souhait de son Directeur général, Li Shaoyou. Il l'a déclaré hier, mardi 24 septembre, dans un entretien à bâtons rompus avec un groupe de journalistes kinois triés sur le volet.

" Au jour d'aujourd'hui je suis très content car je vois la République Démocratique du Congo en train de se développer. Nous désirons voir notre entreprise, CREC-7, rester en RDC et soutenir totalement le programme du Gouvernement en matière d'infrastructures. Le gouvernement peut compter sur le soutien de la Chine à travers CREC-7 dans la reconstruction et l'investissement des projets d'infrastructures routières en RDC " a indiqué le DG Li Shaoyou.

Pour lui, CREC-7, avec l'ensemble de son personnel, est disposée à réaliser plusieurs choses et à collaborer pour le bien-être du peuple congolais. Il a relevé que 11 ans après, CREC 7 évolue actuellement, avec moins d'ingénieurs chinois contrairement à quand ils ont débuté. Ce qui veut dire en clair que son entreprise a renforcé les capacités de la main d'œuvre congolaise. Il estime que dans l'avenir, la main d'œuvre serait entièrement congolaise. " A cause de la différence de culture, il y a eu de petits problèmes entre nous quand on a commencé. Maintenant on se connait assez, on collabore bien. Des ouvriers de début sont aujourd'hui des mécaniciens, des maçons, des ingénieurs qualifiés. La collaboration est bonne. A preuve, il y a des Congolais qui entendent le chinois, et des Chinois qui parlent lingala", souligne le DG de CREC-7, Li Shaoyou.

Parlant de l'environnement dans lequel ils évoluent, Li Shaoyou confie que " le respect de la loi locale est essentiel ". Le hic, fait-il remarquer entre les lignes, "cette loi doit protéger non seulement les nationaux, mais aussi les ressortissants étrangers. Très souvent quand survient un problème, on dit que c'est l'étranger qui ne connait ou ne respecte pas la loi…". Sans s'étendre sur le sujet, le DG Li Shaoyou épinglé le manque de respect de protocoles d'accord souvent dans le chef des responsables des exécutifs provinciaux. " Les nouveaux arrivants rejettent souvent les accords signés avec leurs prédécesseurs, et ça dérange le climat de travail…"

Installée en RDC depuis 2008, dans le cadre de cinq chantiers initiés par le Président honoraire, Joseph Kabila, CREC-7 a construit des routes et des ponts à travers la RDC qui font aujourd'hui la fierté de la coopération sino-congolaise. Quand on pose au DG Li Shaoyou, la question de savoir quelle est sa réalisation phare, dont il est si fier ? La réponse : " le Boulevard du 30 juin. Tous les amis de passage à Kinshasa visitent ce boulevard et veulent toujours savoir qui a construit cela. Et moi je suis fier de dire c'est notre entreprise, CREC-7", explique-t-il. Le patron de CREC-7 poursuit : " depuis près de 10 ans ce boulevard a été construit, l'ouvrage tient".

Dans le cadre du programme d'urgence du chef de l'Etat, CREC-7 travaille sur 430 km dans certaines parties du pays.

Elle a réhabilité récemment la bretelle de la route nationale numéro 1 comprise entre UPN et arrêt Zappé dans la partie Ouest de la capitale. À l'actif de cette entreprise chinoise, il faut également noter la construction de la Nationale numéro 1 dans son tronçon Matadi-Boma. Elle compte également de nombreux chantiers en cours. Didier KEBONGO
La Fondation Roselyne Mbombo offre des glacières et du poisson à près de cent commerçants
lundi 12 octobre 2020

La Fondation Roselyne Mbombo (FRM), à travers son programme " MAINS FORTES ", a remis des glacières, du poisson maquereau communément appelé " (...)
lire la suite
La BCC décide de mettre la BIAC en liquidation forcée
lundi 12 octobre 2020

Bonne nouvelle pour les clients de la Banque internationale pour l'Afrique au Congo, BIAC. La Banque Centrale du Congo, autorité de régulation et (...)
lire la suite
Déogratias Mutombo explique le bien-fondé du rapport des comptes annuels
vendredi 9 octobre 2020

La Banque centrale du Congo (BCC) publie chaque année, depuis 10 ans, ces rapports de comptes annuels sur son site. "C’est une tradition depuis que (...)
lire la suite
Sele Yalaghuli à Goma pour booster les recettes de l’État
vendredi 9 octobre 2020

Le ministre de Finances Sele Yalaghuli est à Goma. Il s'est rendu dans la province du Nord-Kivu, hier jeudi 8 octobre pour une visite d’inspection (...)
lire la suite
Sele Yalaghuli informatise les procédures de mobilisation des recettes
vendredi 2 octobre 2020

Le ministre des Finances, José Sele Yalaghuli, vient de lancer le logiciel ''ISYS-Régies''. Ce logiciel va désormais permettre au Gouvernement (...)
lire la suite
Recouvrement des recettes publiques : Paris à la rescousse de Kinshasa
vendredi 2 octobre 2020

Le ministre de Finances, le représentant du gouverneur de la Banque centrale du Congo et l'ambassadeur de France en RDC ont lancé ce jeudi 1er (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Et le principe de réalité dans tout ça ?

Réponse du berger à la bergère ? Ça en a tout l'air. En tout cas, cela y ressemble fortement. 24 heures après l'hymne au respect des textes entonné en chœur par le duo Mabunda-Thambwe à la cité de l'UA, (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting