Dernière minute :

Se donner les moyens de la gratuité
jeudi 3 octobre 2019

Ça a tout l'air d'un remède plus dangereux que le mal qu'il est censé guérir ! La gratuité de l'enseignement rime de plus en plus avec débrayage ou carrément avec grève larvée. Ce n'est plus qu'un secret de Polichinelle. Dans nombre d'écoles éligibles à la gratuité, le moral est en berne. Les enseignants ont de moins en moins le cœur à l'ouvrage. La faute à cette intendance qui ne suit pas. Ou suit difficilement. Faute d'argent. La mesure portant gratuité ayant asséché les caisses des écoles. La manne gouvernementale ne tombant pas aussi vite que la décision du Président, les écoles peinent à carburer comme d'habitude.

Du coup, un halo de paradoxe entoure l'univers scolaire. Voulue salutaire et donc saluée par tous, la gratuité commence à créer plus de soucis qu'elle n'en résout. La faute à qui? Pas la peine de se voiler la face. Pas besoin non plus de nous cacher derrière nos petits doigts. La gratuité aurait gagné en efficacité si elle avait été suffisamment pensée en amont. Et conduite sur la base de l'adéquation entre la volonté politique et les ressources réellement disponibles. Comme quoi, la bonne foi à elle-même ne suffit pas. Encore faut-il disposer de moyens de sa bonne foi.

A l'allure où " ralentissent" les choses, le pays court le risque de voir la première année scolaire frappée du sceau de la gratuité se solder par un bide. Prophète de malheur? Oiseau de mauvais augure? Ni l'un, ni l'autre. Tout simplement, la lecture des prémices devrait commander des ajustements pendant que l'on est encore au seuil de l'année scolaire. En l'occurrence, une gratuité à dose homéopathique s'avère préférable à un remède de cheval hic et nunc contre productifs dans l'État actuel des choses. En somme, faute d'avoir les moyens de sa politique, le Gouvernement serait inspiré de faire la politique de ses moyens. José NAWEJ
La culture d’abord !
mardi 15 octobre 2019

Sylvestre Ilunga a tranché. Place du cinquantenaire au cœur du cœur de Kinshasa, ce sera le Centre culturel et artistique d'Afrique centrale. Tout (...)
lire la suite
Plusieurs deuils dans le deuil
lundi 14 octobre 2019

Comment ne pas partager la douleur qui étreint les familles et autres proches des disparus du crash de l'Antonov 72 affrété par la Présidence de la (...)
lire la suite
En attendant le projet de budget
vendredi 11 octobre 2019

Question du week-end : que font nos députés et sénateurs ? Réponse teintée d'euphémisme : pas grand-chose. Le Palais du peuple est en mode "service (...)
lire la suite
Prêt à mourir pour l’Est...
jeudi 10 octobre 2019

Serment ou aveu? La déclaration du Président peut sonner l'un comme l'autre, l'un et l'autre et l'un ou l'autre. Tout dépend à la fois du chef de (...)
lire la suite
Un Président et un Cardinal "honoraires" !
mercredi 9 octobre 2019

Autant le confesser tout de go : "comparaison n'est pas raison ". Et de fait, on ne compare que ce qui est comparable. N'empêche. On ne peut (...)
lire la suite
Une présence, un message
mardi 8 octobre 2019

Impossible de ne pas décrypter la présence de la speaker de la Chambre au Vatican à l'occasion de la création de Mgr Fridolin Ambongo comme (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting