Dernière minute :

Made in Zambia !
vendredi 4 octobre 2019

Que d'images, que de métaphores pour illustrer le contraste entre la pauvreté proverbiale du Congolais et les richesses dont regorgent son sol et son sous-sol ! Sans tomber dans l'outrance ni alimenter le Congo bashing, retenons l'image archi connue d'un enfant famélique assis sur l'or.

Les échos du Katanga, avec la pénurie de la farine de maïs, remettent sur le tapis ce cliché fort peu reluisant. C'est un euphémisme.

Voilà un pays aux dimensions d'un sous-continent gâté par la nature (pluviométrie, terres arables à faire pâlir d'envie ) qui n'arrive pas à produire ce qu'il consomme. Et qui ne consomme pas ce qu'il produit. Ce qui constitue la définition parfaite d'un pays pauvre.

Cela fait des lustres que le Shaba, redevenu Katanga, dépend de la Zambie voisine pour un produit de base comme la farine de maïs ! Une précision pour ceux pour qui ce sujet pourrait paraître sinon désincarné, du moins secondaire.

Depuis la nuit des temps, demander à un enfant Katangais s'il a déjà mangé sous-entend forcément qu'il a avalé " ses boules" de fufu, fait à base de farine de maïs. Et si cette boule magique n'est pas passée par sa gorge, il répondrait volontiers que non, même s'il peut "ajouter " qu'il a mangé seulement le…riz. C'est dire. Fin de la parenthèse.

Cette dépendance est d'autant plus paradoxale que le climat dans le sud-est rd congolais est quasiment le même qu'en Zambie. Ce n'est pas tout. En terme de superficie, le pays de Kenneth Kaunda (752614 Km²) représente le tiers de la RDC. En clair, le Congo-Kinshasa dispose d'une profondeur territoriale faite de larges étendues qui ne demandent qu'à être cultivées.

Le hic, c'est que l'agriculture a toujours été déclarée dans toutes les langues et dialectes " priorité des priorités ". De l'époque Mobutu à nos jours, cette profession de foi ne se vérifie que dans les discours.

Dans la pratique, l'agriculture fait invariablement figure de parent pauvre des budgets zaïro-congolais. Une espèce de cinquième roue du carrosse. Au grand bonheur du frère et voisin zambien qui nous tient par le… ventre. Alors vivement la révolution verte ! Encore un…slogan? José NAWEJ
Profession : "fils" de Mzee
vendredi 22 mai 2020

Un "énième fils" de Mzee Kabila nous est né ! Il se prénomme Ibrahim. Il a été présenté à la ville et au monde avec forces publicités. Afin que nul ne (...)
lire la suite
Déconfinement d’abord, le reste après
jeudi 21 mai 2020

Ça sent le déconfinement de Gombe. Qui s'en plaindrait ? Il était plus que temps. A l'heure des comptes, des questions. La commune de Gombe (...)
lire la suite
Que la pluie d’aides anti-covid-19 tombe sur le Congolais !
mercredi 20 mai 2020

Si ce n'est pas encore une pluie d'aides humanitaires sur Kinshasa, cela y ressemble fortement. Comme dans une course à l'échalote, chaque (...)
lire la suite
Comme un air de 1 + 4
mardi 19 mai 2020

Pétition contre Jean-Marc Kabund ? L'UDPS ne veut pas en entendre parler. Vent debout contre la démarche du député MLC, le parti tshisekediste menace (...)
lire la suite
Assumer son histoire pour mieux s’assumer
lundi 18 mai 2020

Comme depuis 1998, le 17 mai de l'année en cours a été jour férié. Une tradition qui prend racine dans l'avènement de Laurent-Désiré Kabila au (...)
lire la suite
De casus belli en casus belli…
vendredi 15 mai 2020

Question à un franc symbolique pour ce week-end : Sommes-nous enfin dans " cette fois-ci, c'est fini " ou toujours dans le " retenez-moi ou je (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Enième " affaire " ou vaudeville de trop ?

Des "affaires", des "affaires", des "affaires". La Justice carbure à plein régime. Haute saison pour les prétoires. Bon signe sur le front de l'Etat de droit. A priori, pas matière à se plaindre de (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting