Dernière minute :
INTEGRATION DE LA DIMENSION GENRE DANS LES POLITIQUES ET LOIS A L’ASSEMBLEE NATIONALE
Des femmes parlementaires plaident pour la multiplication des séances de renforcement des capacités
mercredi 9 octobre 2019

Trois jours ont suffi pour renforcer les capacités des parlementaires sur les questions de l'intégration de la dimension «Genre» dans les politiques et lois à la Chambre basse du Parlement.

Satisfaites des thématiques abordées au cours de cette formation, les députées nationales ont plaidé pour la multiplication de ce genre de formation surtout en ce qui concerne les nouvelles élues, afin de leur permettre de mieux élaborer une proposition de loi, de savoir comment se souder tout en étant minoritaires à l'Assemblée nationale pour constituer un bloc ainsi qu’assurer des échanges d'expériences entre les anciennes et les nouvelles.

L’organisation de cette formation n’a pas laissé indifférentes les élues. Certaines d’entre elles se sont exprimées. L'élue de la Lukunga Charlotte Masiala a fait savoir que ces assises étaient une occasion pour elle de rectifier le tir concernant les us et coutumes de la chambre Basse du Parlement.

«Les enseignements reçus nous ont permis d'acquérir des instruments nécessaires pour intégrer la dimension genre dans l'élaboration des politiques et lois à l'Assemblée nationale. Il est donc important que CAFCO et ses partenaires multiplient ses séances de renforcement des capacités pour que nous soyons toujours à jour dans notre travail», a-t-elle renchéri. Elle n'a pas manqué de louer cette initiative. Toutefois, Charlotte Masiala a reconnu que la femme députée était encore défavorisée.

Pour sa part, Chérubin Okende a souligné la nécessité pour les élus d'être boostés afin de maitriser les us et coutumes de la chambre législative. Il a loué la tenue de cette formation qui leur a permis de comprendre certains détails qu'ils ignoraient afin de bien faire leur travail.

L'élue nationale de la province du Lualaba. Dominique Munongo a souligné l'importance de cet atelier qui est un coup de pouce à la réalité que vivent les femmes parlementaires. Un séminaire riche en leçons et échanges d'expériences avec des orateurs compétents, a-t-elle renchéri.

Enfin, la Présidente nationale de CAFCO s'est réjouie de réunir plus de 30 députés femmes pendant trois jours, ce qui n'était pas possible les années antérieures. Rose Mutombo s'est engagée à poursuivre le plaidoyer auprès de ses partenaires habituelles telle que ONUFEMMES pour trouver des fonds supplémentaires afin d'organiser d'autres sessions à l'intention de la Représentation nationale. Mathy MUSAU
Les FARDC neutralisent la milice-Lendu "CODECO" à Hama hier !
mardi 21 janvier 2020

Les FARDC ont attaqué hier lundi 20 janvier, une position de la milice-Lendu "CODECO" du chef de guerre Louis Udjulu. basée à une quarantaine de (...)
lire la suite
La Haut-Commissaire des NU aux droits de l’homme attendue en RDC
mardi 21 janvier 2020

La Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Michelle Bachelet, effectuera une visite officielle de cinq jours, soit du 23 au 27 (...)
lire la suite
Julien Paluku satisfait de la relance et de la promotion des cimenteries en RDC
mardi 21 janvier 2020

Le ministre de l'Industrie Julien Paluku Kahongya se dit satisfait de la relance, la promotion des cimenteries en RDC ainsi que de la (...)
lire la suite
Jeanine Mabunda pour l’amélioration des conditions de travail du personnel administratif
mardi 21 janvier 2020

La présidente de l'Assemblée nationale s'engage en cette année 2020, à la poursuite des efforts pour améliorer les conditions de travail du personnel (...)
lire la suite
Les modalités d’appui de la gratuité de l’enseignement de base au menu
mardi 21 janvier 2020

Le Premier ministre Sylvestre Ilunga s'est entretenu hier lundi 20 janvier avec une délégation de la Banque mondiale conduite par son directeur des (...)
lire la suite
Balkanisation : danger pour les uns, illusion pour les autres
mardi 21 janvier 2020

Face à la menace à l'intégrité du territoire national, les Congolais n'éprouvent pas tous la même appréhension. Un camp assure, "pas de panique, il n'y (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Le parler vrai depuis Londres

En politique, le parler cru n'est pas toujours -c'est un euphémisme- une vertu. Idem pour le franc parler ou le parler vrai. Ici comme ailleurs, les professionnels de la politique sont abonnés (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting